Cet été, Benedetto Bufalino invite l’art dans une friterie !

Née de l’union d’une voiture Fiat et d’une friterie, la nouvelle installation de Benedetto Bufalino s’apprête à sillonner les rues de plusieurs villes de France durant l’été. A travers cette œuvre à mi-chemin entre la sculpture et le design, l’artiste lyonnais s’affranchit une fois de plus de la banalité pour donner vie à un moment de partage unique en son genre.

A Roubaix, entre une série de concerts, de bals, d’expositions et de spectacles, le festival Pile au Rendez-Vous doit prochainement accueillir une œuvre inédite, comme seul Benedetto Bufalino en a le secret. Depuis plus d’une décennie, l’artiste intervient dans l’espace public avec des installations qui réinterprètent les éléments les plus courants du paysage urbain. A l’appel du festival organisé du 5 au 7 juillet par la Condition Publique, il revisite un emblème du Nord : la friterie.

Benedetto Bufalino (à droite) donnera de sa personne pour chacune des dégustations.
Benedetto Bufalino (à droite) donnera de sa personne pour chacune des dégustations. DR

Audacieusement intégrée à une Fiat, sa baraque à frites promet d’attiser la curiosité des passants pour les réunir autour de dégustations conviviales et gratuites. « J’essaye de créer de la surprise et des expériences qui sortent de l’ordinaire, pour provoquer des moments de partage et de discussion mais aussi une réflexion sur l’art, chez des gens pas forcément habitués à le côtoyer, parce qu’ils trouvent les musées peu attrayants ou sont découragés par le prix de l’entrée », raconte Benedetto Bufalino.

Dévoilée à Lens les 10 et 11 mai derniers, « La Voiture Fiat Coupé Friterie » a immédiatement attiré les regards… des amateurs d’art comme des néophytes !
Dévoilée à Lens les 10 et 11 mai derniers, « La Voiture Fiat Coupé Friterie » a immédiatement attiré les regards… des amateurs d’art comme des néophytes ! © Accalmie Studio

Hors des galeries et des musées, le trentenaire bouscule le monde de l’art et inscrit son travail dans la vie quotidienne avec « des œuvres conçues par et pour les gens ». Réalisée dans un atelier des Hauts-de-France, sa dernière installation va notamment convier des chefs de la région pour faire de chaque performance « une piqûre de partage ». Des instants festifs avec lesquels Benedetto Bufalino entend réenchanter notre quotidien et notre vision de la ville.

« Le Camion Bétonnière Boule à Facettes », Singapour (2017).
« Le Camion Bétonnière Boule à Facettes », Singapour (2017). DR

Depuis 2005 et son diplôme de designer d’espace obtenu à Lyon, son travail consiste à injecter dans l’espace public une bonne dose d’humour et de poésie. Dès lors, il conçoit sans relâche des « électrochocs visuels » à partir d’un savant équilibre entre le banal et l’étrange, la sculpture et l’objet fonctionnel. Qu’il s’agisse d’une cabine téléphonique convertie en aquarium, d’un camion à béton transformé en boule à facettes, d’une voiture devenue banc public ou d’une caravane utilisée en piscine, ses œuvres provisoires constituent souvent d’étonnantes chimères, oniriques et excentriques, malgré une matière première des plus ordinaires.

« La Peugeot 206 Table de Ping-Pong », actuellement en libre service à Paris, dans l’enceinte des Grands Voisins.
« La Peugeot 206 Table de Ping-Pong », actuellement en libre service à Paris, dans l’enceinte des Grands Voisins. DR

Après sa Ferrari en carton, imaginée autour d’une voiture sans permis, l’artiste désacralise à nouveau l’univers du luxe en l’associant à la gastronomie populaire. Car sa friterie ne détourne pas n’importe quel véhicule mais une Fiat Coupé conçue à quatre mains par Chris Bangle et Sergio Pininfarina, deux grandes figures du design automobile, respectivement renommées pour leurs modèles dessinés chez BMW et Ferrari. L’influence de l’illustre marque italienne se lit d’ailleurs toujours à travers les phares et le bouchon d’essence chromé de la Fiat Coupé, littéralement scindée en deux.

« La Limousine Banc Public », Sélestat, 2017.
« La Limousine Banc Public », Sélestat, 2017. DR

Omniprésents dans l’espace urbain, les véhicules apparaissent, à première vue, comme le matériau fétiche de Benedetto Bufalino. Mais celui-ci apprécie également les terrains de sport. Déclinés à la verticale, sur le toit d’un camion ou modélisés en briques, ils poussent chaque joueur à tirer un trait sur des règles prédéfinies pour mieux les réinventer. Une invitation à bouleverser l’ordre des choses que les habitants de Pau sont actuellement invités à expérimenter, tandis que l’esplanade de la Défense s’apprête à accueillir une œuvre de l’artiste pour la seconde édition du festival les Extatiques. Dévoilée en avant-première à Lens, sa friterie roubaisienne gagnera quant à elle Bordeaux les 11, 12 et 13 juillet prochains.

« Le Terrain de Sport », imaginé pour la biennale d’art contemporain d’Anglet en 2016.
« Le Terrain de Sport », imaginé pour la biennale d’art contemporain d’Anglet en 2016. DR
« le Terrain de Foot en Façade » restera à Pau jusqu’en juin 2020.
« le Terrain de Foot en Façade » restera à Pau jusqu’en juin 2020. DR

> « La Voiture Fiat Coupé Friterie »
– Les 22, 23, 29 et 30 juin à Lens, dans le cadre du programme Odyssée.
– Les 5, 6 et 7 juillet à Roubaix, dans le cadre du festival Pile au Rendez-Vous.
– Les 11, 12 et 13 juillet à Bordeaux, dans le cadre de la saison Liberté.

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT