Parvata, ou l’histoire d’un tapis magique…

La marque italienne CC-tapis s’est récemment associée à Jean-Marie Massaud pour imaginer un tapis d’exception réalisé en six exemplaires seulement. Sa vente permettra de financer l'association caritative CC‑for education et d’offrir une scolarité aux enfants népalais. Retour sur une belle aventure.

Un pari gagné

« Au départ, je me suis interrogé sur le but de ce voyage, admet Jean-Marie Massaud. Je n’aime pas les récupérations ou les opérations de communication. Mais ça n’a pas été le cas. Au contraire, il y a eu une belle énergie, très positive. » Point d’orgue du projet, la vente de trois tapis a été organisée chez Silvera à Paris, début janvier. Malheureusement, depuis, deux acheteurs se sont désistés… Pour l’heure, CC-for education a néanmoins récolté 12 000 €. « Ce projet m’a questionné, reconnaît Jean-Marie Massaud. Moi qui prône une approche démocratique du design, devais-je accepter de créer un tapis aussi coûteux et difficile à réaliser ? Puis je me suis dit que la qualité primait sur la quantité, que cet argent aurait au contraire une véritable utilité. Finalement, l’enthousiasme et la spontanéité l’ont emporté. »

Pour Nelcya Chamszadeh, le pari est gagné : « Parvata nous permet d’assurer la scolarité d’enfants pendant plusieurs années. Bien sûr, nous aurions préféré en vendre davantage, mais c’est déjà formidable. Et nous allons continuer ; nous souhaitons organiser d’autres ventes chez nos revendeurs à Milan, à Londres, à Munich, et peut-être à New York. Et puis j’aimerais emmener sur place d’autres designers, qui créeraient à leur tour un tapis d’exception pour CC-for education. Nous voulons désormais ouvrir une crèche dans les ateliers, continuer à envoyer des enfants à l’école et aider les élèves pour leurs études supérieures. Nous soutenons d’ailleurs notre premier étudiant, qui a fait la démarche de nous trouver. Cela nous engage d’autant plus que nous l’accompagnons dans ses choix professionnels et son avenir. Mon souhait ? Être là le jour de sa remise de diplôme ! » Dhan’yavada*, ­CC-tapis et Jean-Marie Massaud !

*Merci en népalais.

Le designer Jean-Marie Massaud a imaginé le dessin de Parvata, un tapis réalisé en 6 exemplaires dont les bénéfices seront entièrement reversés à CC-for education.
Le designer Jean-Marie Massaud a imaginé le dessin de Parvata, un tapis réalisé en 6 exemplaires dont les bénéfices seront entièrement reversés à CC-for education. Fabrizio Cicconi

Le Tapis Parvata en quelques données clés

Début du projet : février 2018
Mise en vente chez Silvera : 17 janvier 2019
Lieu de production : ateliers de CC-tapis dans la région de Katmandou
Matériaux : 100 % soie, bordure en lin, bague signée et numérotée en plaqué or
Dimensions : 230 x 300 cm
Technique : tapis noué main (nœud tibétain)
Qualité : A (125 000 nœuds/m2)
Nombre d’exemplaires : 6
Déclinaison : version en coton, format rectangulaire (230 x 300 cm) ou rond (D : 250 cm)

The good concept store La sélection IDEAT