Cassina réédite le mobilier de Chandigarh signé Pierre Jeanneret

En éditant plusieurs pièces du mobilier conçu par l’architecte Pierre Jeanneret pour meubler le projet de son célèbre cousin Le Corbusier, à Chandigarh, en Inde, Cassina se lance aussi dans un travail scientifique et culturel que nous explique Barbara Lehmann, responsable des archives de l’éditeur.

Comment la marque Cassina a-t-elle travaillé pour ce début de collection « Hommage à Pierre Jeanneret » ?
Barbara Lehmann : Nous avons toujours été en contact avec la Fondation Le Corbusier et les héritiers de Pierre Jeanneret. La Fondation est elle-même en lien avec les institutions indiennes, en particulier avec Le Corbusier Center à Chandigarh, dirigé par Deepika Gandhi. Nous sommes par ailleurs allés là-bas pour répertorier les modèles exposés au musée d’architecture de Chandigarh et avons analysé des dessins et des pièces.

À l’occasion du Salon international du meuble de Milan 2019, un coin de Chandigarh a été recréé dans le showroom de Cassina, via Durini, pour présenter les premières pièces de la collection « Hommage à Pierre Jeanneret ».
À l’occasion du Salon international du meuble de Milan 2019, un coin de Chandigarh a été recréé dans le showroom de Cassina, via Durini, pour présenter les premières pièces de la collection « Hommage à Pierre Jeanneret ». Stefano De Monte

D’autres nouveaux modèles sont-ils prévus ?
Cassina est en train de soutenir une recherche scientifique sur ce projet. On va donc en attendre les résultats pour commencer à penser aux nouveaux développements. Des « journées d’études » sont prévues à Chandigarh pour faire le point avec le ministère de la Culture et de la Communication, l’ambassade de France en Inde, la section française du Conseil international des monuments et des sites, les musées de Chandigarh, son école d’architecture ainsi que plusieurs experts indiens.

Le fauteuil Capitol en version cuir.
Le fauteuil Capitol en version cuir. DR

Ces premiers modèles sont-ils « inspirés de » ou sont-ils de fidèles reproductions ?
Ce mobilier était réalisé par des artisans et donc, il y a des différences d’un atelier à l’autre. C’est pourquoi il est difficile de parler d’un seul original pour chaque modèle. Mais dans tous les cas, cette collection n’est pas « inspirée de », elle est un « hommage » en l’absence de preuves documentées à propos de la paternité des modèles.

La chaise Capitol Complex Office Chair est l’un des modèles les plus connus parmi les meubles du Complexe du Capitole de Chandigarh.
La chaise Capitol Complex Office Chair est l’un des modèles les plus connus parmi les meubles du Complexe du Capitole de Chandigarh. DR

Peut-on aussi y voir une mise en lumière de la contribution de Pierre Jeanneret à l’œuvre de Le Corbusier ?
Pierre Jeanneret a joué un rôle fondamental dans la conception du mobilier de la ville de Chandigarh. Quand, en 1951, Le Corbusier est chargé par Nehru, le Premier ministre indien, de réaliser le projet de Chandigarh, Jeanneret en devient l’architecte en chef et est chargé du mobilier. Associant formes épurées et matériaux simples, son travail à Chandigarh est un point culminant de sa collaboration avec Le Corbusier ainsi qu’une occasion unique d’exprimer sa propre personnalité.

> Cassina. 236, boulevard Saint Germain 75007 Paris.

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT