Icône : Le fauteuil Utrecht de Gerrit Rietveld (1935)

Ebéniste, designer et architecte, Gerrit Thomas Rietveld (Utrecht, 1888-1964) est l'auteur de la chaise Rouge Bleue (1917), une des toutes premières icônes du design contemporain. En 1935, il dessine son premier meuble rembourré. Modèle d’épure et de confort, le R31, rebaptisé Utrecht dans le catalogue de Cassina, est lui aussi devenu un fauteuil culte…

L’architecte et designer Gerrit Thomas Rietveld (1888-1965) n’était pas un dogmatique, il préférait écouter ses clients. Dès ses études d’architecture en 1911, il se lance dans la conception de mobilier. Rapidement, il créée un fauteuil révolutionnaire et l’inscrit dans le mouvement De Stijl en le repeignant des couleurs primaires chères qui lui sont chères (1918). Il rencontre Piet Mondrian et Théo Van Doesburg qui l’adoubent et se lance à corps perdu dans l’architecture en parallèle du design. Géométrie et asymétrie sont les deux caractères dominants de ses maisons. En 1932, il crée la chaise Zig-Zag, une autre icône du mobilier du XXe siècle…

Gerrit Rietveld avec la maquette de la Core House (1941).
Gerrit Rietveld avec la maquette de la Core House (1941). © VG BILD-KUNST BONN 2012

Petit chef-d’œuvre domestique, le fauteuil Utrecht est né de la superposition d’une assise et d’un dossier qui s’emboîtent en formant un angle droit. Son dossier incliné en arrière descend jusqu’au sol, donnant du coup une rassurante et réelle impression de stabilité. Le confort de l’Utrecht repose aujourd’hui sur un mélange de mousse de polyuréthane et d’ouate de polyester garnissant une structure métallique. Côté allure, Utrecht est massif, très rectiligne, totalement sous influence du mouvement De Stijl.

 

Les lignes du fauteuil Utrecht frisent la perfection géométrique.
Les lignes du fauteuil Utrecht frisent la perfection géométrique. Photo DR

Dessiné en 1935, le premier fauteuil Utrecht porte d’abord le nom très peu sexy de R31 dans le catalogue de la firme néerlandaise Metz&Co. En 1937, il fut exposé au salon « La nouvelle habitation » organisé par le fabricant à La Haye. A l’époque, les clients, parfois les mêmes que ceux de Rietveld architecte, pouvaient aussi commander une version canapé à trois places. Les premiers modèles étaient fabriqués artisanalement et recouverts de toile de tente brun foncé. Les surpiqûres apparentes du tissu étaient déjà là, élégantes et iconiques.

La famille Utrecht, rééditée par Cassina, comprend un modèle pour enfants…
La famille Utrecht, rééditée par Cassina, comprend un modèle pour enfants… Photo DR
…et un sofa disponible en 11 coloris.
…et un sofa disponible en 11 coloris.

La guerre vient mettre un terme brutal à la production du R31 jusqu’en 1963. Metz en propose alors une version canapé deux ou trois places, dont le bord de l’assise est droit, revêtu de laine. La version canapé au bord courbe ne fut, en revanche, jamais montée en série. C’est une idée de l’éditeur italien Cassina, qui a jeté son dévolu sur le fauteuil R31 en 1988, le rebaptisant au passage du nom de la ville natale de Rietveld. Très prisé, il a depuis été décliné avec de multiples textiles et en version pour enfant. Aujourd’hui octogénaire, son seul tort est de voler la vedette aux autres chefs-d’œuvre du Néerlandais, notamment le buffet Elling et la chaise Beugel Stoel.

Fauteuil « Utrecht » en cuir bicolore (Cassina).
Fauteuil « Utrecht » en cuir bicolore (Cassina). Didier Delmas

> www.cassina.com

The good concept store La sélection IDEAT