JM Wilmotte ravive l’esprit méditerranéen au Cheval Blanc Saint-Tropez

Seul hôtel de Saint-Tropez « les pieds dans l’eau », Cheval Blanc s’inscrit cette année comme l’adresse la plus en vue de la presqu’île. L’architecte Jean-Michel Wilmotte y a redéfini les codes de la Riviera dans un phrasé contemporain.

Entrée dans le portfolio hôtelier LVMH en 2016, la résidence de La Pinède devient cette année la quatrième Maison Cheval Blanc. Après Courchevel, les Maldives, Saint-Barthélemy et en attendant La Samaritaine, à Paris, la voilà donc bien installée sur la carte des hôtels pour happy few exigeants. Depuis deux ans, Jean- Michel Wilmotte en orchestre la rénovation, une mise à jour qui s’achève cette année avec la salle à manger de La Vague d’or, le « gastro » triplement étoilé du jeune Arnaud Donckele, lequel vient d’être officiellement missionné sur le futur Cheval Blanc Paris.

La Terrasse, l’un des deux restaurants de l’hôtel, propose une cuisine de haut vol orchestrée par le chef triplement étoilé Arnaud Donckele.
La Terrasse, l’un des deux restaurants de l’hôtel, propose une cuisine de haut vol orchestrée par le chef triplement étoilé Arnaud Donckele. Richard Haughton

Depuis l’an dernier, le spa Guerlain accueille ses premiers clients. Spacieuses, les trente-et-une chambres et suites se glissent dans le chêne clair, sablé, griffé, le marbre blanc, les tapis épais, le bleu, l’écru et la quiétude. « Nous sommes d’abord partis sur un rafraîchissement et avons finalement opéré une refonte profonde », précise l’architecte, dont l’agence parisienne livre des chantiers prestigieux dans vingt-cinq pays. Sur l’échiquier tropézien, il est aussi l’architecte de La Réserve, à Ramatuelle et du White 1921, place des Lices.

Savamment distillé, le bleu Riviera tisse un fil rouge entre les espaces rénovés par Jean-Michel Wilmotte.
Savamment distillé, le bleu Riviera tisse un fil rouge entre les espaces rénovés par Jean-Michel Wilmotte. Véronique Mati
Au second étage de cette suite en duplex, un salon mansardé dévoile des vues panoramiques sur la baie de Saint-Tropez
Au second étage de cette suite en duplex, un salon mansardé dévoile des vues panoramiques sur la baie de Saint-Tropez Véronique Mati

En plus d’être le seul hôtel de Saint-Tropez « les pieds dans l’eau », l’ex-villa années 30 cache dans ses murs un trésor particulier, une identité sixties aujourd’hui recherchée par les antiquaires : une grande fresque de Roger Capron, artiste céramiste qui oeuvra au Byblos à la même époque, contemporain de Picasso à Vallauris, et célèbre pour sa production de grès. Fin connaisseur de ses dessins, Wilmotte en a ici fait un leitmotiv. L’autre élément prédominant, c’est la lumière qui s’invite sous les pins. Entre bar et salon, de jolis claustras permettent désormais d’en profiter. Dans le jardin, le temps semble soudain s’arrêter et, l’espace d’un instant, le petit port de pêche si cher à Maupassant et à Colette réapparaît comme un éden possible.

Une piscine abritée par les pins qui donne directement sur la plage privée de l’hôtel… Le luxe absolu.
Une piscine abritée par les pins qui donne directement sur la plage privée de l’hôtel… Le luxe absolu. Véronique Mati

> Cheval Blanc. Plage de la Bouillabaisse, 83990 Saint-Tropez. Tél. : 04 94 55 91 00. Chevalblanc.com À partir de 500 € la nuit.

The Good Spots Destination Saint-Tropez

The good concept store La sélection IDEAT