Icône : La bibliothèque Élysée de Pierre Paulin (1972)

Éditée par Magis depuis 2009, la bibliothèque « Élysée » a initialement été commandée par Georges Pompidou en 1972, pour une nouvelle aile de l’Élysée. Paulin aimait le design qui se passe de commentaires, mais comme sa bibliothèque est entrée dans l’histoire, en voici un…

Parfaite. L’élégance de la bibliothèque Élysée est parfaite. Avant de se pâmer, observons plutôt son ingéniosité. C’est le système modulaire par excellence : son usager peut lui donner la largeur et la hauteur qu’il veut. La cohérence, et donc la force, de certains produits leur donne une sorte d’intégrité plastique. On les imagine dans tous les matériaux et toutes les couleurs. Depuis 2009, chez l’éditeur italien Magis, les étagères Élysée existent en érable multiplis. Côté fonctionnel, la bibliothèque Élysée s’impose. Côté esthétique, elle pose question.

« Elysée » est disponible en érable naturel ou teinté noir.
« Elysée » est disponible en érable naturel ou teinté noir. Magis

Elle est belle à la manière de ce qui est débarrassé d’éléments de style. Question d’honnêteté, voire d’hygiène chez Paulin. Son but ? Satisfaire ses clients. Comme Georges Pompidou qui, lors d’une visite au Mobilier national, déclare : « Je trouve excellente votre idée de créer un atelier pour le mobilier moderne. Il n’y a pas de raison de laisser aux Italiens le monopole de la recherche et de la création. D’ailleurs, si je peux, je ferai appel à vos services pour meubler l’Élysée. » En février 1972, la presse publie les images de la nouvelle aile de l’Élysée signée Paulin. Dans le couloir longeant les quatre pièces, la bibliothèque en méthacrylate fumé fait office de paravent.

Vue du fumoir de l’Elysée sous la présidence de Georges Pompidou.
Vue du fumoir de l’Elysée sous la présidence de Georges Pompidou. archives-maiai-paulin-credit pierre Berdoy Mobilier National

L’univers que Paulin déploie à l’Élysée fait mouche. Cette « nef » de polyester tendu des murs au plafond délimite la modernité des nouveaux espaces, sans toucher aux boiseries. Le grège domine. C’est le choix de Claude Pompidou ; Paulin avait, lui, proposé du bleu. Avec ce projet, il gagne une réputation de favori du pouvoir. « De tous les pouvoirs », confirme-t-il en 1990 au mensuel Jardin des modes. Les pouvoirs passent, le design trépasse. Si le locataire suivant fait déshabiller les boiseries, la bibliothèque demeure.

Bibliothèque « Elysée », design Pierre Paulin.
Bibliothèque « Elysée », design Pierre Paulin. Magis

Dès 1968, elle avait été présentée sur le stand de l’éditeur Mobilier international au Salon des arts ménagers. Les 19 caissons du modèle étaient alors en Altulor teinté brun. En 1973, la bibliothèque réapparaît dans un projet de Paulin pour un showroom à Paris. Et en 2009, l’éditeur de Magis, Eugenio Perazza, la réédite, aussi belle qu’à ses débuts…

> www.magis.com

The good concept store La sélection IDEAT