Icône : Le tabouret Mezzadro d’Achille et Pier Giacomo Castiglioni (1957)

Mezzadro figure parmi les icônes du design les plus marquantes du XXème siècle. S'inspirant du concept "ready-made", les frères Castiglioni ont détourné le siège d'un tracteur pour en faire un tabouret. Il fait aujourd'hui partie des collections des plus grands musées du monde entier !

La toute première version du surprenant tabouret Mezzadro a été présentée à la Triennale de Milan de 1954, dans le cadre d’une exposition sur l’art et la production. Achille et Pier Giacomo Castiglioni l’exposent de nouveau en 1957, dans sa version définitive, à la Villa Olmo à Côme, mais il faudra attendre 1970 pour que ce tabouret à l’ironie mordant volontairement sur le ready-made soit produit. Même à cette époque, il surprenait. Même au Bauhaus, toujours cité comme référence de la modernité, personne n’aurait fait un siège à partir d’un objet aussi industriel. Un tube d’acier façon bicyclette, d’accord, mais une selle de tracteur ! Le designer néerlandais Gerrit Rietveldt, auteur d’assises manifestes devenues cultes, n’a jamais osé partir d’un objet aussi trivial.

Les frères Castiglioni.
Les frères Castiglioni. LUCIANO FERRI / COURTESY FONDAZIONE ACHILLE CASTIGLIONI

En 1957, il n’y avait qu’à la campagne que ce type de siège était imaginable. Mezzadro signifie d’ailleurs « métayer ». Pour faire tenir ce siège comme en suspension dans l’air, les frères Castiglioni l’ont combiné à un pied en acier chromé en porte-à-faux et une base en hêtre pour le maintenir au sol. Assise, maintien et stabilisation : trois fonctions séparées incarnées par des éléments reliés entre eux pour former un objet à la fois continu et discontinu. Pour faire un Mezzadro, il n’est besoin que de dix pièces, pas plus.

Tabouret « Mezzadro » d’Achille et Pier Giacomo Castiglioni (1957, Zanotta).
Tabouret « Mezzadro » d’Achille et Pier Giacomo Castiglioni (1957, Zanotta). DR

Souvent vu en rouge, le tabouret existe aussi dans des finitions aluminium en d’autres couleurs. Il fallait un éditeur prêt à prendre des risques pour un tel produit, ce fut Zanotta. Les Castiglioni lui ont également concocté Sella, une selle de vélo plantée sur un mat, lui-même fiché dans une demi-sphère. On y tient bien, mais ça balance gentiment…

Selles de tracteur du tabouret « Mezzadro » d’Achille et Pier Giacomo Castiglioni (1957, Zanotta).
Selles de tracteur du tabouret « Mezzadro » d’Achille et Pier Giacomo Castiglioni (1957, Zanotta).

La gourmandise d’Aurelio Zanotta pour les projets de design goûteux, comme le Sacco de Cesare Paolini, Franco Teodoro et Piero de Gatti, devenu best-seller, participe toujours de l’esprit partagé par ses enfants, aujourd’hui aux commandes de la société. Un esprit maison complété par une exigence toujours plus marquée en matière de qualité.

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT