Apple convertit l’art contemporain à la réalité augmentée

Apple a convaincu sept grands noms de l’art contemporain de créer des œuvres en réalité augmentée. Un nouveau médium prometteur à découvrir dans ses Apple stores…

Plus que la réalité virtuelle, qui peine à décoller, Apple croit en la réalité augmentée, soit la possibilité d’ajouter une couche d’informations à la vision humaine grâce aux smartphones et tablettes (et pourquoi pas des lunettes et lentilles dans le futur…). Elle vient donc de donner l’opportunité à des artistes contemporains de premier plan d’utiliser cette technologie pour créer des œuvres d’un nouveau genre, accessibles dans ses Apple Store dans le cadre de l’opération [AR]T.

L’œuvre créé par le sculpteur et chorégraphe Nick Cave prend vie dans sa ville de Chicago grâce à la réalité augmentée.
L’œuvre créé par le sculpteur et chorégraphe Nick Cave prend vie dans sa ville de Chicago grâce à la réalité augmentée. Apple

La firme de Cupertino a demandé au New Museum de piloter cette opération dont le résultat sera accessible à compter du 10 août prochain. L’institution new-yorkaise, qui s’est spécialisée dans l’exploration les champs nouveaux de l’art contemporain, a demandé à deux de ses curateurs d’accompagner la création d’œuvres qui font entrer – virtuellement – l’art dans la ville.

Le New Museum of Contemporary Art, dont l’architecture est signée de l’agence SANAA.
Le New Museum of Contemporary Art, dont l’architecture est signée de l’agence SANAA. Young-Ah Kim

Le premier volet de cette opération est baptisé [AR]T Walk. Cet atelier est disponible dans six Apple Store (Paris, San Francisco, New York, London, Hong Kong, Tokyo). A Paris, rendez-vous dans le magasin du Marché Saint-Germain où l’on remet d’abord aux 10 participants un iPhone et des écouteurs. Ensuite, c’est parti pour une balade de deux heures autour du Jardin du Luxembourg pour découvrir sur l’écran six œuvres « in situ », imaginées par Carsten Höller, Djurberg & Berg, Cao Fei, John Giorno et Pipilotti Rist. Des artistes aux pratiques très diverses qui se sont tous prêtés à cet exercice nouveau.

Pionnier de l’art vidéo dans les sixties avec Andy Warhol, John Giorno a créé une œuvre qui surimprime des textes poétiques dans la ville.
Pionnier de l’art vidéo dans les sixties avec Andy Warhol, John Giorno a créé une œuvre qui surimprime des textes poétiques dans la ville. Apple

Tout au long de la déambulation, les participants peuvent immortaliser le cadrage qu’ils préfèrent des œuvres. Chacune exprime une thématique chère à son créateur : Pipilotti Rist invite ainsi le spectateur à pourchasser une forme chatoyante. Habitué à plonger le spectateur au cœur de ses œuvres, l’Allemand Carsten Holler l’immerge dans un monde fantasmé où toute notion de perspective a disparu.

L’œuvre de Carsten Höller envisage le tissu urbain en noir et blanc…
L’œuvre de Carsten Höller envisage le tissu urbain en noir et blanc… Apple

Le chorégraphe et sculpteur de Chicago Nick Cave (à ne pas confondre avec son homonyme chanteur…) a lui créé une œuvre visible dans tous les Apple Store de la planète grâce à une application pour iPhone développée spécialement.

Nick Cave a imaginé une œuvre colorée à découvrir dans tous les Apple Store.
Nick Cave a imaginé une œuvre colorée à découvrir dans tous les Apple Store. Apple

Enfin, le dernier volet de l’opération [AR]T prend la forme d’atelier de 90 minutes proposés dans les Apple Store pour apprendre à maîtriser les techniques de programmation de la réalité augmentée et ainsi créer ses propres œuvres à insérer dans la ville de son choix…

> Pour vous inscrire, rendez-vous ici.

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT