Le graphiste Nigel Peake s’extrait du piège du cristal

Illustrateur prisé des marques et des publications les plus renommées de la planète, Nigel Peake passe du dessin au design à travers une collection d'arts de la table en cristal étonnement versatile, en termes de formes comme de motifs !

Figuratifs ou abstraits, les dessins de Nigel Peake habillent aussi bien les pages du New York Times que les vitrines, papiers-peints, foulards et collections de vaisselle de la griffe Hermès. Mais, à bientôt 40 ans, l’artiste basé entre Paris et l’Irlande du Nord n’a pas fini de démontrer l’étendue de ses talents. Dans les pas du designer Martino Gamper et du studio Scholten & Baijings, il signe aujourd’hui la nouvelle gamme de verrerie de J. Hill’s Standard.

De petits accessoires en bois complètent la collection pour en décupler les possibilités d’utilisation.
De petits accessoires en bois complètent la collection pour en décupler les possibilités d’utilisation. J.HILL's Standard / Nigel Peake

Basé à Waterford, une ville longtemps réputée pour son savoir-faire en matière de cristal, le fabricant irlandais donne un nouveau souffle à cet héritage depuis 2014. Après des luminaires tout en transparence imaginés par Daniel Rybakken, Nigel Peake signe une gamme entièrement dédiée aux arts de la table. Pas classique pour autant, elle réunit des verres, une carafe, un plat et un bocal aux formes élémentaires, pour mieux en réinventer les usages.

Verres et carafe de la collection « Hand Drawn Glass ».
Verres et carafe de la collection « Hand Drawn Glass ». J.HILL's Standard / Nigel Peake
Couvercles de bocaux ou socles pour soliflores, les éléments en chêne participent à la fonctionnalité de la collection autant qu’à son charme simple et raffiné.
Couvercles de bocaux ou socles pour soliflores, les éléments en chêne participent à la fonctionnalité de la collection autant qu’à son charme simple et raffiné. J.HILL's Standard / Nigel Peake

Quatorze ans après son diplôme d’architecture passé à l’université d’Edimbourg, l’illustrateur démontre à nouveau son attrait pour le design, grâce à des pièces sujettes à la libre interprétation. Avec sa silhouette élancée, le bocal devient vase en un tour de main. Une fois posé dans l’entrée, le plat circulaire se fait vide-poches. Tandis que des bouchons en chêne naturel transforment carafe et verres en récipients hermétiques. Du moins, quand ces couvercles à l’allure sculpturale ne servent pas de piédestal à ces derniers, pour sublimer de petites compositions florales.

S’ils sont optionnels, des motifs sculptés dans le cristal donnent tout leur sens au nom de la collection, baptisée « Hand Drawn Glass » (verre dessiné à la main).
S’ils sont optionnels, des motifs sculptés dans le cristal donnent tout leur sens au nom de la collection, baptisée « Hand Drawn Glass » (verre dessiné à la main). J.HILL's Standard / Nigel Peake
Verticales, horizontales ou entrecroisées, les lignes dessinent différents motifs à mélanger…
Verticales, horizontales ou entrecroisées, les lignes dessinent différents motifs à mélanger… J.HILL's Standard / Nigel Peake

Polyvalente, la collection est aussi personnalisable grâce à plusieurs motifs réalisés à la demande. Nigel Peake revisite ainsi les traditionnelles incisions et découpes réalisées dans le cristal avec sobriété et spontanéité. Les motifs réalisés à main levée mettent en lumière le travail des artisans, comme de l’illustrateur, et seront dévoilés pour la première fois à New York, dans l’enceinte de la galerie Les Ateliers Courbet, à partir du 18 septembre prochain.

Bocal de la collection « Hand Drawn Glass » (2019).
Bocal de la collection « Hand Drawn Glass » (2019). J.HILL's Standard / Nigel Peake

The good concept store La sélection IDEAT