Design de collection : Trois galeries parisiennes à visiter à la rentrée

Si les galeries traditionnelles pâtissent encore d’une image austère, ce n’est pas le cas des lieux qui font commerce du design du XXIe siècle : clients avisés, amateurs éclairés, voire étudiants curieux, viennent y voir de nouvelles créations.

1/ Design sans entraves chez A1043

Bureau Bandiera d’Alessandro Mendini (1988, Tribu) à la galerie A1043.
Bureau Bandiera d’Alessandro Mendini (1988, Tribu) à la galerie A1043. Photo DR
Les Protected Vases de David Dubois, à voir à la galerie A1043.
Les Protected Vases de David Dubois, à voir à la galerie A1043. Yann Bohac

A1043, galerie parisienne fondée par l’artiste Didier Jean Anicet et la paysagiste Stéphanie Courbot, brille par son indépendance d’esprit : pas question, ici, de céder à la tendance omniprésente du vintage décoratif, qu’il soit d’époque ou réinterprété. Dans ce lieu, ce sont les « qualités conceptuelles ou sculpturales » qui motivent l’organisation des expositions, de la styliste Rei Kawakubo au label toulousain Tribù. Les années 80 parlent à ce duo sans qu’ils s’y cantonne, et l’autodérision des Protected Vases du designer David Dubois est la sensation du moment. Les matières employées ? Céramique, tissu, fil et ruban adhésif, utilisés comme si l’objet était définitivement emballé. Comme nous.

> A1043. 47, rue de Montmorency, 75003 Paris. Tél. : 07 82 71 34 77. Du mercredi au samedi, de 13 h 30 à 19 heures (ou sur rendez-vous).


2/ Les trésors insoupçonnés de Kolkhoze

Table Colosso de Francesco Balzano, en vente en ligne Kolkhoze.
Table Colosso de Francesco Balzano, en vente en ligne Kolkhoze. Yann Bohac
Banquette Tatami de José Levy (Kolkhoze).
Banquette Tatami de José Levy (Kolkhoze). Photo DR

Kolkhoze est, sur Internet, l’une des rares plateformes proposant du design du XXIe siècle aux collectionneurs. Ses fondateurs, Thomas Erber et Thibault Van den Bergh, reçoivent désormais rue de Rivoli (sur rendez-vous). Plus question, donc, d’écumer galeries et ateliers de façon désordonnée. Acquérir de telles éditions limitées suppose d’être convaincu par des pièces de pure design, à l’image de « Colosso », une collection de mobilier en marbre de Francesco Balsano ou Quadrato, un bureau vert en aluminium laqué. Quant au cabinet mural Froissé de Damien Gernay, en acier oxydé, il incarne lui aussi ce « Luxe, calme et volupté » sans fioritures ni outrances.

Cabinet Froissé de Daniel Gernay (Kolkhoze).
Cabinet Froissé de Daniel Gernay (Kolkhoze). Photo DR

> Kolkhoze. Tél. : 01 77 13 39 52. Sur rendez-vous uniquement : info@kolkhoze.fr


3/ Autoproduction de luxe pour Mathieu Lehanneur

Exposition « Inverted Gravity » de Mathieu Lehanneur.
Exposition « Inverted Gravity » de Mathieu Lehanneur. Yann Bohac
Détail des marbres d’« Inverted Gravity ».
Détail des marbres d’« Inverted Gravity ». Yann Bohac

Mathieu Lehanneur s’adonne au design d’exception auto-produit, c’est-à-dire distribué sans galerie ni intermédiaire… Pour la série « Inverted Gravity », seul le contact entre le designer et les artisans (marbriers ou verriers) qui ont réalisé son dernier projet a primé. Présentée à la foire Design Miami, elle se compose de cinq pièces : un banc, une console, une table, un cabinet et un buffet. À chaque fois, le corps de l’objet est en marbre ou en onyx veinés et repose sur de « frêles » bulles de verre, chacune pouvant tout de même supporter une charge de 250 kilos ! Comme un mobilier en état d’apesanteur. Mais pour son auteur, la poésie se situe peut-être davantage du côté de la prouesse technique.

> Mathieu Lehanneur. 14, rue des Jeûneurs, 75002 Paris. Tél. : 01 40 13 00 90.

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT