Expo : « Original Bauhaus » à Berlin

Comment, en quatorze ans d’existence seulement, l’école de Weimar, le Staatliches Bauhaus, a-t-elle pu avoir autant d’influence ? Réponse à travers quatorze objets iconiques exposés cette année à Berlin.

Original, copie ou série… S’ils privilégiaient les œuvres uniques, faites à la main, les artistes du Bauhaus ne s’opposaient pas à la production industrielle, tant s’en faut, puisque leur idée était de briser les frontières entre art et industrie. Les multiples rééditions ou imitations de leurs créations ont non seulement popularisé leurs vues auprès du plus grand nombre, mais en ont aussi permis la transmission, érigeant l’école de Walter Gropius et consorts, malgré la courte durée de son activité, en lieu d’expérimentation le plus influent du XXe siècle.

Les mystères du Bauhaus élucidés

Mais qu’est-ce que la lampe WG24 de Whilhelm Wagenfeld, le fauteuil Wassily de Marcel Breuer ou la théière MT 49 de Marianne Brandt possèdent de si particulier ? Cette exposition du centenaire répond à cela à travers quatorze objets mythiques, un par année d’existence du Bauhaus ; quatorze études de cas qui retracent la genèse cachée de ces chefs-d’œuvre. Comment la fameuse femme assise masquée dans le fauteuil tubulaire en acier de Breuer est-elle devenue l’inconnue la plus célèbre de l’histoire du design ? Pourquoi la boule à thé, pensée pour être produite en série, est-elle restée à l’état de prototype ? La Haus am Horn, à Weimar, une maison-résidence dessinée par Georg Muche en 1923 et aménagée par Marcel Breuer, a-t-elle une réplique secrète ?

Woman Wearing a Theatrical Mask by Oskar Schlemmer and Seated on Marcel Breuer’s Tubular-Steel Chair (1926).
Woman Wearing a Theatrical Mask by Oskar Schlemmer and Seated on Marcel Breuer’s Tubular-Steel Chair (1926). Bauhaus-Archiv Berlin / Dr. Stephan Consemüller

En revisitant un tel héritage, l’exposition démontre que chacun de ces objets respecte à la lettre le manifeste édicté par Walter Gropius en 1919 : « Formons donc une nouvelle corporation d’artisans, sans l’arrogance des classes séparées et par laquelle a été érigé un mur d’orgueil entre artisans et artistes. Voulons, concevons et créons ensemble la nouvelle construction de l’avenir, qui embrassera tout en une seule forme – architecture, plastique et peinture –, qui s’élèvera par les mains de millions d’ouvriers vers le ciel futur, comme le symbole cristallin d’une nouvelle foi prochaine. » Avec son ambition affirmée d’établir une relation entre l’art et le social, le Bauhaus permit à l’Allemagne de relancer son économie… avant que l’école ne soit fermée en 1933 par le régime nazi.

La théière MT 49 de Marianne Brandt (1924).
La théière MT 49 de Marianne Brandt (1924). Gunter Lepkowski / Bauhaus-Archiv Berlin / VG Bild-Kunst Bonn 2019

> « Original Bauhaus ». À la Berlinische Galerie, à Berlin, du 6 septembre 2019 au 27 janvier 2020.

Thématiques associées

The Good Spots Destination Berlin

The good concept store La sélection IDEAT