Le bazar de Diptyque, la profusion sans fouillis

Jusqu’en décembre, Diptyque reçoit à Paris dans son bazar bien ordonné sur deux niveaux, rempli d’une profusion d’objets de créateurs et d’artisans très différents, souvent originaux, choisis au coup de cœur dans un esprit de cadeau. Myriam Badault, directrice artistique de Diptyque nous en dit plus.

D’où est venue l’idée du Bazar Diptyque ?
Ce projet est à la fois une nouvelle aventure et un retour aux origines pour la maison Diptyque. Au début des années soixante, la marque est née autour de la décoration. La boutique du boulevard Saint-Germain avait deux vitrines d’angle formant un diptyque, d’où le nom. Au début, nous éditions des tissus d’ameublement. Rapidement, les trois associés ont chiné des objets pour décorer la boutique, que nos clients s’arrachaient… Les trois associés ont donc fini par créer une sorte de concept-store, avec de la vaisselle, des livres, des jouets, des affiches, des cravates, des colliers… Tout était choisi selon leurs goûts. Au milieu des années 1990, les objets ont peu à peu disparu parce que certains artisans et manufactures avaient disparu. Le parfum pour la maison et les eaux de toilette ont pris leur essor. De cet héritage et de ce rapport à l’objet décoratif nous est revenue l’idée de bazar.

Les objets du Bazar Diptyque distillent une atmosphère à la fois contemporaine et surannée.
Les objets du Bazar Diptyque distillent une atmosphère à la fois contemporaine et surannée. Mathieu Saulnier

Que trouve-t-on au Bazar ?
Des objets très différents. Nous en avons dessiné certains. Pour d’autres, le dessin appartient à un artisan, mais nous avons choisi une finition spéciale. Nous achetons aussi des objets tel qu’ils sont, généralement des petites productions. Pour l’instant, ce sont plutôt des objets de décoration, des cadeaux potentiels. Vous avez par exemple les pyjamas en popeline de coton de Pierre Marie. Il avait fait l’année dernière pour le festival d’Hyères une collection de pyjamas liée aux signes du zodiaque. Je lui ai donc demandé une première collection pour Diptyque réalisée par Les Olivades, une manufacture du sud de la France. Je chine aussi régulièrement des objets. Toutes ces choses sont choisis sur coup de cœur.

Pyjama dessiné par Pierre Marie spécialement pour le Bazar.
Pyjama dessiné par Pierre Marie spécialement pour le Bazar. Photo DR

Néanmoins, ce bazar est éphémère…
Oui, il s’est installé au 16, rue Saint Roch jusqu’en décembre. Ensuite, la collection sera disponible via notre site Internet. Le bazar rouvrira l’année suivante dans un lieu différent pour, à terme, s’établir de façon permanente. Il voyagera l’année prochaine aux États-Unis, à Londres puis en Asie…

Bougeoirs en bronze d’Osanna Visconti.
Bougeoirs en bronze d’Osanna Visconti. Photo DR

Citez-nous des objets représentatifs des choix du Bazar…
On trouve des porte-bougies d’Osanna Visconti en bronze, des petits objets en bois venant de la région de Dresde (Allemagne) comme ce casse-noix réalisé par des coopératives familiales. Il y a aussi des brûle-encens dont la fumée sort d’une pipe ou ce petit cheval et son ramoneur dont le balancier anime l’animal. Célèbre pour son verre mousseline, la maison autrichienne Lobmeyr fabrique la verrerie avec des motifs peints sur la matière. J’ai aussi demandé aux Tsé-Tsé de dessiner un pique-fleur dans lequel faire pousser des plantes à bulbe. Atelier Vime à Vallabrègues (Gard) a réalisé des plateaux en vannerie et des sets de tables en forme d’œil, motif que l’on retrouve en miroir. De chez Busatti à Sienne, viennent ces tissages dont on fait des plaids de voyage ou des serviettes. Enfin, un service d’assiette développé spécifiquement par pour Diptyque, avec six modèles différents. C’est tout un univers de cadeaux.

> Bazar Diptyque. 16, rue Saint Roch, 75001 Paris. Du lundi  au samedi, de 10h30 à 19h30.

Ephémère, la boutique regorge d’objets plus ou moins utiles et décoratifs…
Ephémère, la boutique regorge d’objets plus ou moins utiles et décoratifs… Mathieu Saulnier
Miroir nuageux des Tsé-Tsé.
Miroir nuageux des Tsé-Tsé. Photo DR
Ambiance Diptyque…
Ambiance Diptyque… Mathieu Saulnier

The good concept store La sélection IDEAT