Institut suédois : l'ambassade d'un autre design scandinave

Dans le cadre du programme Swedish Design Moves Paris, le centre culturel scandinave propose pour cette rentrée deux rendez-vous qui mettent marques et créatifs à l’honneur.

L’Institut suédois de Paris, seul et unique centre culturel de la Suède à l’étranger, a entrepris en 2017 une rénovation de l’hôtel de Marle (XVIe siècle) qui l’abrite en plein Marais. Après les espaces publics, c’est le tour de la partie privée. Les six studios où sont accueillis en résidence temporaire des chercheurs et des artistes établis en Suède ont été entièrement revisités par six duos, regroupés sous le nom de « Hem x 6 », composés d’une entreprise et d’un designer.

Tout en douceur, les courbes des meubles de Carl Malmsten rappellent son opposition au fonctionnalisme.
Tout en douceur, les courbes des meubles de Carl Malmsten rappellent son opposition au fonctionnalisme. Raphaël Dautigny

Chacun a exprimé sa vision du « hem » – terme qui recouvre, plus que le mot français « maison », les notions d’appartenance, de confort et de sécurité. La designer Anna Kraitz met en avant le génie de Carl Malmsten (1888-1972) à travers un choix de meubles du créateur. Le studio Färg & Blanche s’appuie sur l’entreprise Gärsnäs pour illustrer sa méthode de wood tailoring, ou couture sur bois. L’emblématique marque Svenskt Tenn donne à voir la philosophie de Josef Frank (1885-1967), l’accidentisme.

La terrasse du Café suédois, fraîchement réaménagé, est un havre de paix au cœur du Marais.
La terrasse du Café suédois, fraîchement réaménagé, est un havre de paix au cœur du Marais. Julien Bourgeois

L’architecte d’intérieur Ulf Agnér, de l’agence TEA, met en résonance l’histoire de l’hôtel de Marle avec celle du château de Gripsholm, près de Stockholm. Le fabricant DUX, avec Septembre Architecture & Urbanisme, rend un hommage intitulé « Une chambre à soi » aux femmes créatrices à travers l’histoire. Enfin, des élèves de deux écoles d’art, Beckmans College of Design Stockholm et Paris College of Art, ont planché sur l’aménagement d’un studio qui mêle ingéniosité et modularité. Des marques ont également été associées (Design House Stockholm pour la vaisselle, Kasthall pour les tapis…), portant à une quarantaine le nombre de participants.

La palette de couleurs lumineuses de Svenskt Tenn rend hommage au « modernisme à visage humain » professé par l’architecte austro-suédois Josef Frank.
La palette de couleurs lumineuses de Svenskt Tenn rend hommage au « modernisme à visage humain » professé par l’architecte austro-suédois Josef Frank. Raphaël Dautigny

Par ailleurs, pour les nouveaux restaurant et café du Nationalmuseum de Stockholm ouverts en 2018, un collectif de designers a créé la collection de mobilier, luminaires et arts de la table « NM& » (83 objets). Après Stockholm, l’exposition « Designprocesser » vient à l’Institut suédois, plongeant le visiteur dans la conception et la fabrication des projets.

> « Hem x 6 ». Visite des appartements jusqu’au 13 octobre.
> « Designprocesser ». Jusqu’au 27 octobre. À l’Institut suédois. 11, rue Payenne, 75003 Paris.

The good concept store La sélection IDEAT