Paris : Les 10 meilleurs restaurants sélectionnés par IDEAT

Après vous avoir révélé nos hôtels préférés à Paris, place aux restaurants. Qu'ils soient grands ou plus modestes, tous cultivent le sens du beau…

5/ RAN

Le restaurant s’ouvre sur un bar où le chef barman, Gauthier Zucco, imagine des cocktails d’inspiration nippone, à base de wasabi par exemple.
Le restaurant s’ouvre sur un bar où le chef barman, Gauthier Zucco, imagine des cocktails d’inspiration nippone, à base de wasabi par exemple. Jérôme Galland

Il y a des endroits qui ne s’oublient pas. Comme cet hôtel particulier du Triangle d’Or, où vécurent le Marquis de La Fayette et Sacha Guitry. Bienvenue chez RAN, adresse née en début d’année, incubée par le MOMA Group et Blackcode et façonnée par l’architecte d’intérieur Tristan Auer. Ce dernier a créé un sublime écrin au luxe discret, où la décoration est au service de l’architecture – et non l’inverse. Dans l’assiette, place à une fusion franco-japonaise, imaginée par le chef Shuhei Yamashita. Un festival de saveurs lointaines et méconnues d’une finesse et d’une maîtrise qui frôlent la perfection. F.L.
> 8, Rue d’Anjou, 75008. Tél. 01 40 17 04 77. 


6/ Cuisine

Vu de l’extérieur, Cuisine affiche un charme rétro.
Vu de l’extérieur, Cuisine affiche un charme rétro. Photo DR

Voilà un restaurant qui semble avoir pour maître mot la discrétion. « Cuisine », le nom générique recyclé du précédent établissement, lui va à merveille. Sa devanture, étroite et cachée derrière la rangée de voitures parquées, n’aide pas plus à l’identifier. C’est à l’intérieur que s’affirme toute la dimension de son caractère : les murs en coffrage céladon chaussés d’un soubassement lie-de-vin révèlent le mordant du petit établissement dirigé par Benoit Simon, passé par les excellents Septime et Chateaubriand. Le menu (unique le midi, à la carte le soir) confirme. Le chef Takao Inazawa (ex-Verre Volé) marie des saveurs surprenantes mais succulentes, jouant sur des inspirations venues d’Asie et des ingrédients typiquement français, à l’instar du maquereau travaillé sur son lit de betteraves et lentilles ou des poireaux vinaigrette en sauce miso et harengs doux. On en ressort charmés, et on aimerait presque garder l’adresse pour soi… F.L.
> 50, rue Condorcet, 75009. Tél. : 01 44 63 75 64. 

Sobre mais puissante, la décoration de Cuisine est twistée d’un soupçon d’esthétique 70s.
Sobre mais puissante, la décoration de Cuisine est twistée d’un soupçon d’esthétique 70s. Philippe Garcia

7/ Girafe

La terrasse de Girafe et sa vue imprenable sur la Tour Eiffel.
La terrasse de Girafe et sa vue imprenable sur la Tour Eiffel. Adrien Dirand

La Cité de l’Architecture a confié son restaurant aux bons soins de Joseph Dirand qui a conçu un décor précieux mais qui revisite les style Art déco avec panache mais sans bling-bling. Un spectaculaire bar-comptoir taillé dans un bloc de marbre accueille les convives qui pénètrent ensuite dans la salle avec vue plongeante sur la Tour Eiffel. Hauteur sous plafond vertigineuse, fauteuils Warren Platner, banquettes en nubuck : un écrin idéal pour savourer la cuisine de Benoît aux saveures iodées.
> Girafe. 1, place du Trocadéro, 75016 Paris.

La salle de Girafe impeccablement orchestrée par Joseph Dirand.
La salle de Girafe impeccablement orchestrée par Joseph Dirand. Adrien Dirand

8/ Beef Bar

Le décor Art nouveau a été sauvegardé et embelli…
Le décor Art nouveau a été sauvegardé et embelli… FRANCIS AMIAND

Initialement élaborée à Monaco, la recette du Beefbar est devenue un succès planétaire avec 17 succursales de Mexico à Hong-Kong… A Paris, les décorateurs Humbert & Poyet ont joué à fond la carte de l’Art déco revisité avec vitraux, fresques, mosaïques, formes organiques et matériaux précieux. A la carte, on retrouve bien sûr une foule de spécialités carnées et un accent mis sur la blonde d’Aquitaine maturée 60 jours et le véritable bœuf de Kobé. J.-C.C.
> Beefbar Paris. 5, rue Marbeuf, 75008 Paris. Tél. : 01 44 31 40 00.

Le bar porte la signature glam de Humbert & Poyet.
Le bar porte la signature glam de Humbert & Poyet. FRANCIS AMIAND

9/ Poinçon

Poinçon s’est emparé d’une gare désaffectée.
Poinçon s’est emparé d’une gare désaffectée. Photo DR

Les gares de la Petite Ceinture, cette voie ferrée qui entourait autrefois Paris, se convertissent les unes après les autres en lieux de vie. Après la Recyclerie, Miam ou le Hasard Ludique, bienvenue à Poinçon ! Le bâtiment octogonal posé sur les voies ferrées du XIVe arrondissement et inauguré en 1867 accueille désormais un restaurant mais se veut aussi un centre culturel au sens large avec expositions, projections et concerts. Poinçon jouit également d’une terrasse à l’abri de la frénésie urbaine où l’on déguste une carte mettant à l’honneur les produits frais et de saison. J.-C.C.
> Poinçon Paris. 124, avenue du Général-Leclerc, 75014. Tél. : 01 56 08 16 69. 

La salle du restaurant et sa déco vintage accueille différents événements culturels.
La salle du restaurant et sa déco vintage accueille différents événements culturels. Photo DR

10/ Frenchie-to-go

Frenchie to go, le succulent restaurant à emporter de Greg Marchand.
Frenchie to go, le succulent restaurant à emporter de Greg Marchand. Photo DR

Impossible de parler du buzz culinaire du Sentier sans citer Greg Marchand. Le Frenchie fut le premier à faire venir le Michelin dans le coin. Table étoilée, bar à vins, take-away puis caviste, en dix ans le chef a trusté la rue qui, grâce à lui et à Terroirs d’Avenir, est devenue le spot des foodies bon teint. Au FTG, tout est fait maison (viandes fumées, pâtisseries…) et du breakfast comme à London (scones, muffins, granola) au Reuben comme à New York (sandwich pastrami de folie !), on aime cette street-food pour de bon. N.N.
> 9, rue du Nil, 75002. Tél. : 01 42 21 96 92.

Sandwich au pastrami chez Frenchie to go.
Sandwich au pastrami chez Frenchie to go. Photo DR

Retrouvez nos hôtels parisiens préférés ici

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT