Garance Doré annonce les lauréats des Etsy Awards 2019

Etsy vient de révéler les lauréats de ses premiers Design Awards. La plateforme qui permet aux créateurs d’objets artisanaux de vendre dans le monde entier a sacré six makers pour leur ingéniosité, leur esthétique, leur originalité… Si le palmarès ne comprend aucun Français, notre pays était représenté dans le jury par Garance Doré, qui a répondu à nos questions.

Garance Doré.
Garance Doré. Jason Frank Rothenberg

Quel rapport entreteniez-vous avec Etsy avant que le site de vous choisisse pour faire partie du jury de ses Design Awards ?
Ca fait très longtemps que je suis ce qui se passe sur Etsy. J’aime aller y dénicher des objets singuliers. Je viens de refaire ma maison et le site faisait partie de mes méthodes pour sortir des sentiers battus de la déco. Et avant les meubles et objets, je fréquentais déjà Etsy pour les vêtements vintage, les choses un petit peu particulières. Ca fait très, très longtemps que je suis cliente…

Pourquoi avoir accepté de faire partir du jury ?
Je trouve qu’il est primordial de soutenir et célébrer les micro-entreprises et les créateurs. De plus en plus de gens éprouvent le besoin de s’exprimer et tous les moyens qui peuvent soutenir ces initiatives indépendantes sont importants.

Vous avez scrupuleusement examiné les dossiers des 160 finalistes du concours. Qu’ont-ils en commun ?
Tous ces objets créent une certaine intimité avec le créateur. On sent que ce sont des projets très personnels qui ouvrent une porte sur l’univers de leur géniteur. Ce que j’aime également beaucoup, c’est le rapport direct avec le maker, à qui on peut envoyer directement un message et échanger. J’apprécie ce côté très humain. J’ai aussi trouvé que chacun des 160 finalistes reflète un style particulier. A l’heure où, sur Internet, les choses se standardisent, cette sélection challenge l’uniformisation du style.

Fernweh WoodWorking, un des artisans lauréats de ces premiers Etsy Design Awards.
Fernweh WoodWorking, un des artisans lauréats de ces premiers Etsy Design Awards. Photo DR

Comment se sont passées les délibérations avec les autres membres du jury ? Quels ont été vos critères de sélection ?
Personnellement, j’ai vraiment fonctionné au coup de cœur. J’ai aussi essayé de comprendre à quels besoins chaque projet répondait, quels services il rendait, et puis la dimension artisanale, le fait-main, le savoir-faire, le temps passé sur la fabrication. Pour moi, ce sont des choses importantes.

Quid des candidats français ?
C’étaient des super candidats. avec beaucoup d’illustration, un côté très arty, très customisé. On reconnaît la France dans ce goût pour la personnalisation, de l’objet unique. Ce sont des choses précieuses pour les gens, car ce sont des souvenirs pour toute la vie.

Quel est votre projet coup de cœur ?
J’ai adoré les animaux personnalisés en porcelaine de RyabaVoshCeramics : il suffit d’envoyer une photo de son animal de compagnie et l’atelier fabrique une réplique en porcelaine. Le rendu est très beau et ces objets recellent une bonne dose d’humour, un côté japonais, manga. Il faut absolument que je fasse faire mon chien !

Seriez-vous prête à rempiler pour les Awards 2020 ?
Oui, bien sûr, j’ai adoré cette expérience car je trouve fondamental de soutenir les créateurs. Quand j’ai commencé il y a plus de dix ans, c’était très difficile et aujourd’hui que la créativité explose, il fait soutenir ce mouvement !

Le palmarès 2019 :

Grand Prix : Papier peint interactif Magnetic Dino de Sian Zeng.

Magnetic Dino de Sian Zeng a été récompensé pour son aspect interactif : on change son apparence en déplaçant des aimants.
Magnetic Dino de Sian Zeng a été récompensé pour son aspect interactif : on change son apparence en déplaçant des aimants. Sian Zeng

Prix du décor inventif : Fauteuil The Sling de Justin Nelson (Fernweh Woodworking)

Fauteuil Sling en noyer et cuir fabriqué dans l’Oregon par l’auto-didacte Justin Nelson (Fernweh Woodworking).
Fauteuil Sling en noyer et cuir fabriqué dans l’Oregon par l’auto-didacte Justin Nelson (Fernweh Woodworking). Ted Chelsea

Prix de la collab créative : Abri pour chien fifties customisable d’Alejandro et Sara Pijuan (Pijuan Design Workshop).

Depuis son garage de Los Angeles, Pijuan Design crée des abris pour chien modernistes.
Depuis son garage de Los Angeles, Pijuan Design crée des abris pour chien modernistes. Ted Chelsea

Prix Signature Style : Veste Rainbows and Butterflies de Molly Goodall (Little Goodall)

La veste Rainbows and Butterflies (Little Goodall) apporte du fun à la mode pour enfants.
La veste Rainbows and Butterflies (Little Goodall) apporte du fun à la mode pour enfants. Ted Chelsea

Prix Ami de la planète : Sandales recyclées de Vicky Moudilou et Stam Guinis (Eating the Goober)

Les sandales Eating the Goober sont fabriquées à partir de vieux pneus et de textiles recyclés.
Les sandales Eating the Goober sont fabriquées à partir de vieux pneus et de textiles recyclés. Ted Chelsea

Prix de l’objet événementiel : Naomi Shiek (Woodland Papercuts)

Faire-part de l’Israélienne Naomi Shiek (Woodland Papercuts).
Faire-part de l’Israélienne Naomi Shiek (Woodland Papercuts). Ted Chelsea

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT