Expo : La Galerie kreo fête 20 ans de design arty

Fondée en 1999 par Clémence et Didier Krzentowski, la Galerie kreo expose actuellement deux décennies de collaborations avec les designers les plus influents de notre époque.

Jasper Morrison, Naoto Fukasawa, Jaime Hayon, Humberto & Fernando Campana Les plus grandes signatures du design contemporain jalonnent l’histoire de la Galerie kreo. Entre espace d’exposition et maison d’édition, l’institution parisienne revient aujourd’hui sur cet extraordinaire palmarès de collaborations, à travers une rétrospective d’une soixantaine de pièces présentées conjointement à Paris et Londres.

Table « Jetdog » de Konstantin Grcic (2011).
Table « Jetdog » de Konstantin Grcic (2011). Fabrice Gousset courtesy galerie Kreo
Table basse « Large DB » de Pierre Charpin (2005).
Table basse « Large DB » de Pierre Charpin (2005). © Sylvie Chan-Liat Courtesy Galerie kreo

Dans ses antennes de Mayfair et de la rue Dauphine, la galerie compile les créations les plus marquantes qu’elle a éditées au cours de son existence. Produites uniquement en séries limitées, trois à quatre pièces ont été sélectionnées parmi chacun des vingt millésimes. Entre un tapis des Radi Designers (1999) et les dessins des frères Bouroullec dévoilés au printemps dernier, les différentes cuvées s’enchaînent dans le showroom parisien de la galerie, où une sélection de luminaires vintage illustre également la passion de Didier Krzentowski pour le designer Gino Sarfatti (1912-1985).

A gauche : Lampe « Parabole » de Pierre Charpin (2008). A droite : Tabouret « Enigma » d’Alessandro Mendini (2007).
A gauche : Lampe « Parabole » de Pierre Charpin (2008). A droite : Tabouret « Enigma » d’Alessandro Mendini (2007). Fabrice Gousset courtesy galerie Kreo

Toujours à Paris, plusieurs pièces de Marc Newson, Pierre Charpin, Alessandro Mendini ou des frères Bouroullec – pour ne citer qu’eux – témoignent des liens de fidélité que la galerie a su nouer avec les grands noms du design industriel. En leur offrant un terrain de recherche libéré des contraintes de la production en série, celle-ci a non seulement su les séduire, mais contribue par la même occasion à alimenter les collections des musées internationaux. Un pont entre art et design, dont les compositions sculpturales de Front Design, Hella Jongerius ou Andrea Branzi attestent aisément, non loin d’un Volume abstrait de Konstantin Grcic, ainsi que de sa table Jetdog.

Table « Frog » de Hella Jongerius (2009).
Table « Frog » de Hella Jongerius (2009). Fabrice Gousset courtesy galerie Kreo
Banc « Hakone » D’Edward Barber et Jay Osgerby (2016).
Banc « Hakone » D’Edward Barber et Jay Osgerby (2016). © Sylvie Chan-Liat Courtesy Galerie kreo

Tournée vers l’expérimentation, la Galerie kreo l’est aussi vers la jeune génération. A coté des pièces de Chris Kabel et de Barber & Osgerby, l’exposition met ainsi en lumière le travail de Jean-Baptiste Fastrez, Brunn Joschua ou Julie Richoz. Un répertoire de talents que beaucoup doivent envier, d’autant plus avec la récente arrivée dans l’écurie Kreo de Virgil Abloh.

Vase « Honda », Ronan et Erwan Bouroullec, 2001.
Vase « Honda », Ronan et Erwan Bouroullec, 2001. © Marc Domage Courtesy Galerie kreo

> Exposition « 20 ans » à la Galerie kreo. Jusqu’au 23 novembre à Paris et à Londres. galeriekreo.com

The good concept store La sélection IDEAT