La Lake Como Design Fair met le feu au lac

La deuxième édition de la Lake Como Design Fair a présenté une sélection originale de pièces dans deux palais historiques de la ville. Après avoir rencontré ses curateurs, IDEAT vous dresse la liste des pièces les plus remarquables.

Co-fondatrice et curatrice de la Lake Como Design Fair, Margherita Ratti ne délègue pas. Inlassablement, elle peut décrypter par cœur chaque pièce exposée. On en déduit qu’elle est la seule interlocutrice qu’ont eu galeristes, designers, créateurs et architectes. Dans le site d’exposition principal qui prend possession de l’historique Teatro Sociale de Como, pas de stand. Les objets sont simplement posés là, sous vos yeux, nus. Aucun cartel n’en indique la provenance. Seul un discret numéro renvoie au catalogue et à la liste de prix. Même chose au Palazzo del Broletto à une minute de là, pour la section architecture, décryptée tout aussi précisément par Andreas Kofler. Derrière chaque pièce exposée, nous découvrons une histoire de création souvent singulière.

Margherita Ratti, curatrice de la Lake Como Design Fair.
Margherita Ratti, curatrice de la Lake Como Design Fair. Constance Gennari / The Socialite Family

La Lake Como Design Fair est l’un des nouveaux rendez-vous internationaux du design de collection, solidement curaté. Et cela n’est pas synonyme de prix astronomiques ! Ce qui n’a pas de prix, c’est la qualité de ces 120 créations. Réunie sur le thème très consensuel de la couleur, la collection a évité l’écueil du feu d’artifice chromatique. Sièges, miroirs, tabourets, paravents, tapis… Du design industriel à la pièce unique, tout est subtil. La section Architecture est au diapason avec des photos, des maquettes, des sculptures qui sont autant de pas de côté. La manifestation est d’autant plus passionnante qu’elle valorise culturellement la région de Côme qui ne se limite pas à la sérénissime beauté de son lac. La preuve en sept exemples.


1/ Bento clocks de Claudio Colucci (2012)

Bento Clocks de Claudio Colucci.
Bento Clocks de Claudio Colucci. Gianluca Bellomo

Visiblement ravie d’avoir réuni dans l’exposition les Bento Clocks de Claudio Collucci, Margherita Ratti précise d’emblée : « Ces horloges à trois aiguilles, à chacune son compartiment, évoquent les boîtes à bento japonaises. Elles en ont surtout le poli laqué maîtrisé par des artisans japonais détenteurs d’un savoir-faire traditionnel de haute qualité. »


2/ Collection « P.O.P. » de Zaven (2018)

Objets de la collection « P.O.P. » (Piccoli Oggeti Possibili) de Zaven (2018).
Objets de la collection « P.O.P. » (Piccoli Oggeti Possibili) de Zaven (2018). Gianluca Bellomo

« S’ils illustrent parfaitement notre thème de la couleur, ces objets n’ont pas de fonction précise », explique la curatrice s’accoudant naturellement à un O.V.N.I de matière orange qui pourrait à la verticale se faire porte-manteau. A ses pieds, le tabouret jaune est d’un usage évident malgré ses volumes inattendus. La curatrice nous présente cette collection du studio vénitien Zaven comme une invitation au dialogue entre espace, couleurs et usages.


3/ Circle Game de Michele Seppia (2019)

Table Circle Game de Michele Seppia (2019).
Table Circle Game de Michele Seppia (2019). Jacopo Bille

Celui qui cherche juste une table pour sa salle à manger est aussi le bienvenu à la Lake Como Design Fair. Michele Seppia, créateur de cette table Circle Game jouant avec du marbre de différentes couleurs, est aussi un galeriste de design qui voyage. Basé à Arezzo, nous l’avons déjà vu exposer aussi bien à Milan pendant la Fiera qu’à Bruxelles lors de la foire Collectible. Sa présence est un marqueur.

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT