Sélection : 6 livres pour cultiver sa rentrée

IDEAT vous propose de faire le plein d'architecture et de design en vous plongeant dans une sélection de six beaux livres.

1/ Atmosphère, atmosphère…

The Touch : spaces designed for the senses, de Kinfolk & Norm Architects, Gestalten, 288 p., 45 €.
The Touch : spaces designed for the senses, de Kinfolk & Norm Architects, Gestalten, 288 p., 45 €. DR

À l’ère du tout-digital, architectes et décorateurs travaillent sur la matérialité comme valeur cardinale. L’ouvrage célèbre ces intérieurs ­minimalistes où tout se joue sur la bouclette d’un fauteuil, le craquelé d’un vase raku, un reflet dans une pièce d’eau. Norm Architects et l’équipe du magazine Kinfolk ont réuni leurs lieux fétiches, du pavillon suisse de Le Corbusier pour la Cité internationale aux maisons en brique du Studio Mumbai, en passant, bien sûr, par les maisons japonaises.


2/ L’ode à la joie

More is More, de Claire Bingham, teNeues, 192 p., 40 €.
More is More, de Claire Bingham, teNeues, 192 p., 40 €. DR

Si le groupe Memphis, célèbre pour le design, a aussi compté de belles réussites dans les aménagements d’intérieurs, ce sont bien ceux-ci qui rendent hommage à la puissance du mouvement. On découvre ici l’appartement monégasque de Karl Lagerfeld, on suit Peter Shire, membre du groupe milanais, dans son bric-à-brac californien, on se faufile dans des hôtels, maisons et restaurants dont les architectes ont été inspirés par ce style empreint de liberté. Joyeux et inspirant.


3/ Pop culture

Lisa Perry, Assouline, 264 p., 85 €.
Lisa Perry, Assouline, 264 p., 85 €. DR

Collectionneuse et créatrice de mode, l’Américaine Lisa Perry s’est aussi fait connaître aux États-Unis (c’est ­Hillary Clinton qui signe la préface du livre) pour ses intérieurs : les plus spectaculaires sont à contempler dans cette monographie. À Palm Beach, Villefranche-sur-Mer, New York ou encore dans les Hamptons, elle décline un style très pop, où des appartements d’un blanc parfait accueillent des œuvres de design et d’art colorées, où des tableaux de Roy Lichtenstein côtoient des fauteuils Pierre Paulin avec le plus grand naturel…


4/ Blanc comme l’été

Contemporary Seaside Houses, Beta-Plus Publishing, 192 p., 79,50 €.
Contemporary Seaside Houses, Beta-Plus Publishing, 192 p., 79,50 €. DR

L’été vous manque ? Alors, ouvrez ce livre ! L’éditeur belge Beta-Plus a sélectionné pour ses lecteurs une magnifique collection de maisons de plage (de luxe). Du dépouillement grec au glossy de Tel-Aviv, ces ­intérieurs/extérieurs constituent un puissant ­antidote à la déprime de l’automne. Ils révèlent aussi la passion de notre époque pour le blanc puisque chaque demeure joue les nuances de cette teinte immaculée, rehaussée par des ­textures (comme le béton ciré) ou des accessoires (beaucoup de mobilier rustique ou vintage).


5/ Intérieur chic

Pierre Yovanovitch, introduction d’Olivier Gabet, préface de Claire Tabouret, Rizzoli, 336 p., 60 €.
Pierre Yovanovitch, introduction d’Olivier Gabet, préface de Claire Tabouret, Rizzoli, 336 p., 60 €. DR

Sculpturaux mais chaleureux, les intérieurs de Pierre Yovanovitch se reconnaissent au premier coup d’œil : maîtrise de la couleur et des matériaux, œuvres d’art contemporain pour un supplément d’âme et bois ou formes organiques pour ­réchauffer. Son élégance teintée d’humour trouve sa place dans le milieu urbain, mais aussi dans la nature, chez lui – dans le Var ou au château de ­Fabrègues –, dans la vallée du Douro… Des desti­nations qu’il nous propose de découvrir dans une monographie fidèle à l’esprit du créateur.


6/ Architecture abstraite

White Houses, de Philip Jodidio, Thames & Hudson, 288 p., 49 €.
White Houses, de Philip Jodidio, Thames & Hudson, 288 p., 49 €. DR

Immense connaisseur de l’architecture, Philip Jodidio a publié des dizaines de livres sur le sujet. Son dernier opus s’intéresse aux maisons blanches : un étonnant empilement de maisons en porte-à-faux en Iran, une maison futuriste de Jakob et MacFarlane dans les faubourgs parisiens, un entrelacs organique en Allemagne, des exemples de l’hypersobriété d’Aires Mateus… Pour la plupart radicales, situées aux confins de l’abstraction, ces constructions nous invitent à ne pas avoir peur d’oser en architecture.

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT