Fanny Liaux Jean-Christophe Camuset et Nathalie Nort

Best-of : Nos 10 meilleurs bars parisiens

Pour clôturer notre série d'articles best-of de la rentrée, l'équipe d'IDEAT vous a concocté une sélection de bars parisiens remarquables par leur déco, leur ambiance, leurs cocktails, leur vue…

1/ Jean-Louis la Nuit

Chez Jean-Louis, même le sound-system est futuriste…
Chez Jean-Louis, même le sound-system est futuriste… Photo DR

Musique, mode, art et design… Jean-Louis la Nuit est un nouveau club qui s’est fixé pour objectif de cristalliser la créativité parisienne. A deux pas des Halles, ce personnage de BD mythologique et haut en couleurs débarque des années 1980 dans un espace aux formes étranges et fantasmagoriques dont le décor se confond avec le mobilier. Inspiré par l’architecte de Lanzarote César Manrique, le club est équipé d’un sublime sound system analogique. J.-C.C.
> 66, rue Jean-Jacques Rousseau, 75001 Paris. Du mercredi au samedi, de 18 h à 4 h du matin.

La déco louche vers l’univers des très psychédéliques Barbapapa…
La déco louche vers l’univers des très psychédéliques Barbapapa… Photo DR

2/ Sacré

Au Sacré, la déco se fait mi-antique mi-psychédélique.
Au Sacré, la déco se fait mi-antique mi-psychédélique. Bruno Comtesse

Exit le Social Club, place au Sacré ! Ne vous fiez pas au kitsch des statues antiques postées à l’entrée, la suite envoie un bar psychédélique, des tables où se poser, un vrai fumoir et une partie clubbing. On vient ici, dès 18 heures, boire du vin nature, une bière, un cocktail, partager des mezze et écouter le set des DJ du moment. N.N.
> 142, rue Montmartre, 75002. Du mardi au samedi, de 18 h à 6 h du matin.

Le Sacré et son tropisme antique.
Le Sacré et son tropisme antique. Bruno Comtesse

3/ Café Kitsuné Louvre

Le style sobre et épuré du studio Ciguë met en exergue la beauté du lieu et surtout la vue incroyable qu’offrent ses baies vitrées.
Le style sobre et épuré du studio Ciguë met en exergue la beauté du lieu et surtout la vue incroyable qu’offrent ses baies vitrées. The Social Food

Six ans après son désormais célèbre café niché idéalement sous les arcades du Palais Royal, ce n’est pas une, mais deux nouvelles adresses que la griffe franco-japonaise Kitsuné a dévoilées cet été. La première, rue de Rivoli, se spécialise dans le café. La seconde, voisine de la Comédie Française, présente un concept café-bar-restaurant complet savamment mis en scène par le studio Ciguë (Cheval d’Or…). On s’y arrêtera principalement pour ses délicieux cocktails, créations originales du mixologue et Meilleur Ouvrier de France Alexis Taoufiq, twistées de liqueurs clin d’œil aux racines japonaises de la marque (vodka infusée aux algues nori, Umeshu, Shōchū…). F.L.
> 2, place André Malraux, 75001 Paris. Tel : 01 40 15 99 65. Tous les jours de 8h30 à minuit.

Le bar fait figure d’excentricité à l’étage : recouvert de cuivre, il se transforme en vraie scène vivante quand, le soir venu, les deux mixologues exécutifs s’adonnent à leur activité favorite.
Le bar fait figure d’excentricité à l’étage : recouvert de cuivre, il se transforme en vraie scène vivante quand, le soir venu, les deux mixologues exécutifs s’adonnent à leur activité favorite. The Social Food

4/ Kouto

Les deux filles talentueuses de Kouto.
Les deux filles talentueuses de Kouto. Bruno Comtesse

Chirine et Marie affûtent leurs cocktails au gré de la saison. Le foin, un old-fashioned relevé d’herbes sèches, d’érable et de réglisse ; le roquette, un mix piquant aux vertus prétendument aphrodisiaques ; le lavande, et son amertume méditerranéenne : tous s’accompagnent volontiers de charcuteries, de fromages et de terrines à la coupe. La déco verse dans le terroir moderne, avec des teintes sanguines et, aux murs, des lames, clin d’œil au grand-père boucher de Chirine. N.N.
> 40, rue d’Enghien, 75010. Tél. : 06 49 28 28 45. Du mardi au samedi, de 18h à 1h30.

En cas d’urgence, brisez la vitre !
En cas d’urgence, brisez la vitre ! Bruno Comtesse

5/ Prescription Cocktail Club

Brique, bois, faïence… Le Prescription Cocktail Club reprend les codes des bars new-yorkais pour mieux les réinventer.
Brique, bois, faïence… Le Prescription Cocktail Club reprend les codes des bars new-yorkais pour mieux les réinventer. Photo DR

Dans cette adresse historique de l’Experimental Group (Grand Pigalle, Hôtel des Grands Boulevards, Il Palazzo Experimental…), Dorothée Meilichzon a pu revisiter les codes du bar à cocktails new-yorkais en lui insufflant une bonne dose de modernité et de fantaisie. Dix années après son ouverture, l’établissement reste une référence avec son ambiance savamment tamisée, ses murs en brique ou recouverts de vieux bouquins et se vitrines rétro-éclairées. Quant à la carte des cocktails, elle se renouvelle sous l’impulsion des meilleurs mixologues. J.-C.C.
> 23, rue Mazarine, 75006 Paris. Ouvert tous les jours de 119 h à 2 h sauf le dimanche (20 h-2 h).

L’ambiance soignée ménage des lieux d’intimité.
L’ambiance soignée ménage des lieux d’intimité. Photo DR

6/ Baby Doll

Le bar fait la part belle aux classiques du genre.
Le bar fait la part belle aux classiques du genre. Hervé Goluza

Petit par la taille mais fort par son caractère, Baby Doll est le théâtre de la naissance d’un nouveau studio 100% féminin fondé Delphine Versace et Virginie Friedmann. Ode aux années fastes de la scène nocturne parisienne, le bar se pare d’un audacieux mais savant mélange de couleurs, motifs et de textures sensuelles. Lové sur les banquettes de velours, on sirote l’un des cocktails signatures de la carte, tous des créations originales qui s’accompagnent d’un petit « plus » : un spray pour révéler les saveurs d’un cocktail, un sucre pétillant, un ingrédient mystère… Le Studio Friedmann & Versace introduit ici une patte racée que l’on devrait recroiser très bientôt… F.L.
> 16, rue Daunou, 75002 Paris. Tél. : 01 40 15 06 74. Du mercredi au samedi : 18 h-5 h, mardi et dimanche, 18 h-2 h.

La décoration racée du Baby Doll est inspirée du Studio 54 de New York et du Palace à Paris.
La décoration racée du Baby Doll est inspirée du Studio 54 de New York et du Palace à Paris. Hervé Goluza

7/ Scilicet

Le Scilicet est un type de bateau… Celui de la corporation de Nautes, qui se glisse sur les armoiries de la ville de Paris.
Le Scilicet est un type de bateau… Celui de la corporation de Nautes, qui se glisse sur les armoiries de la ville de Paris. Scilicet

Après trente ans de mise au rebut, la Mairie rouvre peu à peu ces espaces insolites nichés sous les quais de la Rive droite, à hauteur des voies de berge. Une multitude de « caves », anciennes bases de travail des égoutiers de Paris, ont donc été confiées aux bons soins d’initiatives sociales et responsables. Scilicet est, certes un bar, mais il s’engage pour l’avenir ! Vins bio et naturels, bières produites à Pantin, liqueurs locales, les verres s’emplissent de breuvages qui ont les pieds sur terre et qui se dégustent sur un mobilier upcyclé. Voué à devenir un véritable lieu culturel, la programmation musicale sera bientôt révélée et promet d’être délectable. Le plus ? Une terrasse de 150 m2 avec vue sur la Conciergerie et sur la Tour Eiffel, un délice pour finir sa journée avant de profiter du bar et de son ambiance berlinoise jusqu’au bout de la nuit… F.L.
> 134, voie Georges Pompidou, 75001. Tél. : 09 72 98 93 03. Mercredi-samedi 18 h – 01 h, dimanche midi-minuit.

Sur la terrasse du Scilicet, le cadre est plus que cinématographique.
Sur la terrasse du Scilicet, le cadre est plus que cinématographique. Scilicet

8/ 3615

Les affiches du 3615 annoncent clairement la couleur…
Les affiches du 3615 annoncent clairement la couleur… Photo DR

Nostalgiques du Minitel, du Malibu et des flippers, le 3615 est fait pour vous. On ne l’a pas encore visité mais ce pop-up bar s’annonce comme un must de l’automne parisien avec son esprit régressif qui nous replonge dans les années 1980, vitaminées et kitsch, insouciantes et colorées. La décoration fait bien sûr la part belle à la fantaisie du groupe Memphis. Quant à la programmation musicale, elle déborde sur les décennies voisines et oscille du disco à Gala en passant par The Cure. J.-C.C.
> 114, rue Oberkampf 75011 Paris. Le mercredi de 19 h à 1 h et du jeudi au samedi jusqu’à 5 h.

Memphis, Minitel et Top50 seront au rendez-vous de ce pop-up bar.
Memphis, Minitel et Top50 seront au rendez-vous de ce pop-up bar. Photo DR

9/ Déviant + Hôtel Bourbon

Chez Déviant.
Chez Déviant. Bruno Comtesse

Le dernier-né de l’équipe Savoir Vivre est un comptoir qui dévie sur le restaurant, tout en servant une cuisine décomplexée. La carte des vins et les cocktails font joyeusement lever le coude. L’Hôtel Bourbon, la porte à côté, n’en a que le nom, puisque ce night-club looké 70’s garde le cap maison : des breuvages stylés et une playlist qui dépote. N.N.
> 37-39, rue des Petites‑Écuries, 75010. Tél. : 01 48 24 66 79. Du mardi au samedi, à partir de 19 h.


10/ L’Épicier

L’Epicier, un speakeasy qui cache bien son jeu…
L’Epicier, un speakeasy qui cache bien son jeu… Bruno Comtesse

En apparence, c’est une supérette lambda. Mais sur l’étagère du fond, la bonne boîte de couscous sert de sésame pour le bar planqué. L’équipe du Lavomatic a encore frappé avec ce speakeasy orientalo-parigot peuplé de références arty et d’objets détournés. L’exotisme se poursuit dans les verres et avec la kémia, pleine de bonnes choses à partager. N.N.
> 24, rue Notre-Dame-de-Nazareth, 75003. Du mardi au samedi, de 18 h à 1 ou 2 h du matin.

L’Epicier modernise le style des bars orientaux.
L’Epicier modernise le style des bars orientaux. Bruno Comtesse

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT