IDEAT a testé : Le Grand Café d’Athènes, l’adresse la plus hype de l'automne

Dès son ouverture, le Grand Café d’Athènes a emballé la Toile et ses influenceurs. Au point peut-être de nous faire douter de sa réputation, que l’on aurait pu croire uniquement basée sur son esthétique particulièrement dans l’air du temps. IDEAT est donc allé se faire une idée de l’adresse la plus courue de l'automne.

La rentrée est toujours synonyme d’ouvertures de tables par dizaines, qu’elles surfent sur le buzz de septembre ou aient profité de l’été pour parfaire leur service, leur déco et/ou leur carte. Bref, les amateurs de beau et de bon ont de quoi se lécher les babines ! S’il a officiellement mis le couvert en juin, c’est la rentrée qui a adoubé le Grand Café d’Athènes. Passage obligé pour les modeuses venues assister à la fashion week, nouvelle cantine attitrée des nombreux bureaux et coworkings du quartier, le petit restaurant s’affiche d’Instagram aux pages des magazines et jouit d’un sacré bouche-à-oreille. A table, ce succès se matérialise par de nombreux refus désolés du chef de salle, contraint d’éconduire les affamés dépourvus de réservation. Ce jour-là, le Grand Café d’Athènes ne désemplira pas jusqu’à la fin du service du midi…

La success-story du Grand Café d’Athènes s’écrit au coeur du Xe arrondissement de Paris.
La success-story du Grand Café d’Athènes s’écrit au coeur du Xe arrondissement de Paris. Sophia van den Hoek / Studio Unfolded

La « véritable » gastronomie grecque hors des frontières helléniques est un graal après lequel beaucoup de chefs courent. Si les quelques adresses néo-athéniennes à Paris ne vous ont pas convaincu, le Grand Café d’Athènes se distingue. Ce deuxième opus de l’équipe de Filakia – street-food spécialiste du souvlaki – est mené par la cheffe Chloé Monchalin (Pascal Barbot, Joël Robuchon…) et Benjamin Rousselet, qui se sont rencontrés alors qu’ils officiaient au Chardenoux de Cyril Lignac.

Amoureux de cuisine grecque, ils décident rapidement de s’évader et de créer leur entreprise conjointement. Cinq ans plus tard, devant le succès de Filakia et son format plus rapide que gastronome, ils voient les choses en grand avec le Café d’Athènes. Avec cette nouvelle adresse, le duo entend bien défendre, au-delà de sa cuisine, un art de vivre bien propre à la Grèce : déguster un freddo cappucino le matin, un gyros sur le pouce à midi, un koulouria (une tresse sucrée) pour le goûter et s’attabler en groupe, le soir, autour d’un assortiment de mezzés, avec une coupe de vin en provenance directe du Péloponnèse, puis d’un plat généreux.

La décoration s’écarte des codes des tavernes grecques : exit le bois flotté, le bleu marine et le blanc immaculé !
La décoration s’écarte des codes des tavernes grecques : exit le bois flotté, le bleu marine et le blanc immaculé ! Sophia van den Hoek / Studio Unfolded

Le restaurant et sa terrasse bénéficient d’une situation géographique idéale, en plein cœur du faubourg Saint-Denis, une artère en pleine mutation où fleurissent les concepts food alléchants. Sa décoration a été confiée au duo du Studio Parisien (déjà familier des boutiques Cartier, Gas, April May…) qui a imaginé pour l’occasion un joyeux mariage de matières, couleurs et motifs qui fonctionne à merveille. Les murs de cette taverne moderne s’habillent d’une belle peinture vert amande (aussi sur les meubles, en soubassement), de carreaux de ciment pastel ou encore d’une tapisserie fleurie du plus bel effet. Le tout est saupoudré d’un mobilier en bois à l’aspect vintage, de revêtements en marbre, de banquettes de velours cosy et de détails déco punchy (suspensions tantôt en cuivre en forme de fleurs, tantôt en paille, plus aériennes).

Quelques détails rosés donnent du relief à la décoration tout en nuances du Grand Café d’Athènes.
Quelques détails rosés donnent du relief à la décoration tout en nuances du Grand Café d’Athènes. Sophia van den Hoek / Jules Dalod Danesi

L’assiette est ravissante inside & out. La cheffe Chloé Monchalin maîtrise les basiques (l’un des meilleurs tzatzikis de Paris, la pita est savoureuse, la salade grecque efficace), reprend ses souvlakis signatures, sublime les ingrédients iconiques de la cuisine grecque (le poulpe est fondant à souhait, la féta goûtue avec sa pastèque et son melon) et s’amuse à twister les saveurs, à l’image des ravioles de bar en sauce persil-ail-citron, coup de cœur de la rédaction. Pour ne rien gâcher, chaque plat est servi dans une vaisselle exquise, fabriquée et peinte à la main par la famille Lembesis, artisans céramistes sur l’île de Sifnos depuis des générations. Notre verdict : le Grand Café d’Athènes est sans conteste à la hauteur de sa réputation naissante !

L’alliance des mets et de leurs écrins a déjà séduit les Instagrameurs food.
L’alliance des mets et de leurs écrins a déjà séduit les Instagrameurs food. Sophia van den Hoek / Studio Unfolded

> Grand Café d’Athènes, 74 rue du faubourg Saint-Denis, 75010 Paris. Tél. : 01 74 64 65 46.

The good concept store La sélection IDEAT