Coworking : un concept aux visages multiples

On ne compte plus le nombre d’espaces de travail partagé, ou coworking : le secteur est en pleine explosion. Ils ont plus que jamais la cote, à la fois pour l’expérience offerte, pour leur dimension conviviale et pour leur déco soignée. Focus sur trois visions d’une même tendance.

1/ Mama Works

À l’image du Mama Shelter, Mama Works a été pensé comme un lieu de vie où l’on partage bien plus qu’une adresse ou un bureau.
À l’image du Mama Shelter, Mama Works a été pensé comme un lieu de vie où l’on partage bien plus qu’une adresse ou un bureau. FRANCIS AMIAND

Si les concepts rivalisent d’idées pour offrir un lieu utile et pratique, certains ont compris que, pour attirer les entreprises et les travailleurs nomades, l’ambiance revêt autant d’importance que le service. Un peu comme à l’hôtel, finalement. Ce n’est donc pas un hasard si la famille Trigano, à la tête des Mama Shelter, s’est lancée dans la course avec Mama Works. Forts de leur expérience hôtelière, les entrepreneurs ont inauguré un premier établissement à Lyon, avant de créer Mama Works Bordeaux en mai 2018. Situé au cœur du quartier des Bassins à flot, à quelques pas de la Cité du vin, le lieu propose des open spaces, des bureaux privés mais également des canapés pour travailler. Salle de sport, douches, parking, bar, terrasse, jardin, ateliers sont au menu. L’espace ouvert sur le bassin est baigné de lumière naturelle, le mobilier est coloré et tendance, le graphisme, étudié et l’acoustique, soignée. O. W.

Mobilier ergonomique, confort acoustique et lumière naturelle libèrent l’esprit de toutes nuisances.
Mobilier ergonomique, confort acoustique et lumière naturelle libèrent l’esprit de toutes nuisances. FRANCIS AMIAND

> Mamaworks.com


2/ Deskopolitan

Une énergie bienveillante est diffusée dans les espaces et donne envie de se lever le lundi matin.
Une énergie bienveillante est diffusée dans les espaces et donne envie de se lever le lundi matin. Frédéric Baron-Morin

Autre exemple avec le concept Deskopolitan, imaginé par Alexis Rebiffé et Paul Chevrillon. Le duo a ouvert, en juin, un deuxième lieu au cœur du XIe arrondissement de Paris. Deskopolitan Voltaire offre une surface d’environ 6 000 m2, qui rassemble des espaces de travail (290 postes) et des studios de création, un restaurant de 70 couverts en salle et 30 en terrasse, une crèche, des studios sportifs, un barbier, un boutique-hôtel de 14 chambres et un potager en rooftop. Le cabinet Franklin Azzi Architecture s’est occupé de l’agencement, tandis que les architectes d’intérieur anglais MoreySmith ont piloté la décoration. Ces derniers ont développé des espaces à la fois cosy et élégants, avec des matières et des couleurs chaleureuses. Un esprit « comme à la maison », qui semble faire recette. O. W.

> Deskopolitan.com


3/ Archimage

Archimage imagine des espaces de coworking uniques, adaptés aux besoins de chacun.
Archimage imagine des espaces de coworking uniques, adaptés aux besoins de chacun. Christophe Valtin

Le spécialiste des espaces de travail Archimage a mis en pratique en 2016 une réflexion approfondie sur le coworking en livrant les nouveaux bureaux de One Point, à Paris. Sur les 3 500 m2, près de 40 % ont été consacrés au coworking, pour favoriser les échanges entre employés. La spécificité de cette configuration ? « Le Life Point, un espace à louer pour organiser des séminaires, des présentations, des animations, voire des expositions », expliquent Alexandra Corric, la fondatrice d’Archimage, et Vincent Dubois, son directeur général. Un modèle qui sera repris pour l’implantation de One Point en région. « Aujourd’hui, il faut offrir des alternatives aux travailleurs qui ne restent pas forcément toute la journée à leur poste de travail : des salles projets, des pièces avec des tables et des sièges hauts pour des réunions courtes, d’autres plus classiques… » Archimage met un point d’honneur à proposer des solutions originales et personnalisées. V. C.

> Archimage.fr

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT