Extension du New Museum : OMA dans les pas de Sanaa

Douze ans après son inauguration dans Lower Manhattan, le New Museum annonce la réalisation d’une extension signée OMA. Ou comment confronter deux des agences les plus talentueuses de notre époque.

En 2007, l’agence japonaise Sanaa inaugurait le New Museum of Contemporary Art dans Lower Manhattan. Un événement dont on a beaucoup parlé tant il bousculait les poncifs muséaux en proposant une étonnante superposition de volumes enveloppés d’une résille blanche d’aluminium. En 2008, le musée acquiert l’édifice adjacent au 231 Bowery, jusqu’alors utilisé comme réserves et bureaux. Aujourd’hui, à l’étroit derrière ses façades immaculées, ce haut lieu de la vie artistique s’offre les services de Rem Koolhaas pour s’agrandir. L’extension du New Museum sera le premier bâtiment public conçu par OMA à New York.

Confié à l’agence du Néerlandais Rem Koolhaas, le projet d’extension du New Museum de New York, sur Bowery, arbore des lignes affirmées (notamment dans les diagonales) sans entrer en contradiction avec les volumes empilés du bâtiment existant, conçu par les Japonais de Sanaa il y a douze ans.
Confié à l’agence du Néerlandais Rem Koolhaas, le projet d’extension du New Museum de New York, sur Bowery, arbore des lignes affirmées (notamment dans les diagonales) sans entrer en contradiction avec les volumes empilés du bâtiment existant, conçu par les Japonais de Sanaa il y a douze ans. OMA / Bloom

En lieu et place du 231, voué à la démolition, le projet d’extension s’adosse à l’édifice existant, auquel il est connecté sur trois niveaux. Soit 5 750 m² supplémentaires permettant de multiplier par deux les surfaces d’exposition. On y trouvera également NEW INC, l’incubateur culturel innovant du musée. Plutôt qu’une rupture architecturale, OMA a opté pour la continuité et une certaine déférence : « Le nouveau bâtiment complétera et respectera l’intégrité de l’édifice phare de Sanaa, tout en affirmant sa propre identité », explique l’agence néerlandaise. Plus basse, l’extension se déploie sur sept niveaux. La synergie recherchée s’exprime dans le traitement des façades. Un verre feuilleté doublé d’un treillis métallique reprend le principe du bâtiment existant.

L’extension crééra des accès entre les deux bâtiments à travers les sept étages.
L’extension crééra des accès entre les deux bâtiments à travers les sept étages. OMA / Bloom

Néanmoins, la transparence est plus élevée afin de rendre l’édifice moins énigmatique et plus explicite que son voisin envers le public. Jusqu’alors très vertical, le New Museum va gagner en horizontalité et offrir un répertoire d’espaces et des possibilités « curatoriales » accrus. Les circulations animeront la façade principale sur Bowery, conférant à l’institution new-yorkaise la dimension publique qui lui faisait quelque peu défaut. L’ouverture est prévue en 2022.

The good concept store La sélection IDEAT