Incubateur VIA : l’espace de travail gagne en agilité avec Bruno Houssin et Sokoa

Ce nouvel épisode de l’Incubateur French Design 2019 réunit Bruno Houssin et Sokoa. Le designer a travaillé avec cette entreprise du Pays Basque sur les nouveaux modes de travail, en proposant « Kulbu », une assise pour réunions rapides, accompagnée d’un meuble de rangement double emploi.

Le monde du travail connait une véritable évolution, pour ne pas dire une révolution dans ses modes d’organisation. De plus en plus, le bureau traditionnel est mis de côté au profit d’espaces partagés, modulables, adaptés au tâches effectuées. Même la notion de réunion évolue : il n’est plus forcément utile ni opportun de consacrer à cette activité de précieux mètres carrés, dont la durée peut d’ailleurs être très courte. Pour accompagner ce mouvement, fabricants et designers réfléchissent ensemble aux solutions qui peuvent accompagner les entreprises. C’est de là qu’est née la rencontre entre Sokoa, une société basée à Hendaye spécialisée dans les aménagements d’espaces de travail et Bruno Houssin, inscrite dans le cadre de l’incubateur French Design 2019.

Tabourets-poufs « Kulbu », nés de la première collaboration entre le designer Bruno Houssin et Sokoa.
Tabourets-poufs « Kulbu », nés de la première collaboration entre le designer Bruno Houssin et Sokoa. French Design VIA

Le designer, très impliqué dans la conception de luminaires et l’éco conception, n’est pas un inconnu du French Design. Il a bénéficié d’un label VIA en 2003 et 2005, et fait partie du programme d’aide à projet en 2009. « La rencontre avec Sokoa s’est effectuée dans le cadre des Speed Dating en 2017, explique-t-il. L’entreprise avait alors une idée assez précise de ce qu’elle voulait. Nous avons discuté de leur projet, nous nous sommes bien entendus et je leur ai fait par la suite des propositions qui leur ont plu ». La demande de Sokoa est celle d’une solution pour les réunions rapides ou informelles. L’entreprise souhaite un mobilier qui soit aussi bien d’intérieur que d’extérieur, et permettant de mener des réunions rapides ou informelles.

« Kulbu » se décline également sur roulettes.
« Kulbu » se décline également sur roulettes. Sokoa x Bruno Houssin Design

Intégrer l’écoconception

Pour répondre à ce cahier des charges, Bruno Houssin propose le tabouret-pouf Kulbu. Ce petit mobilier est, conformément aux souhaits de Sokoa, un objet nomade muni d’une poignée pour le transporter facilement, pour un usage intérieur comme extérieur. Sa hauteur a été étudiée pour être adaptée et confortable pour tous : 55 cm en version indoor et 53 cm en version outdoor. Il est aussi à bascule, ce qui permet une liberté de mouvement et libère les tensions du dos. Bruno Houssin crée un modèle simple mais réalisé en deux pièces, pour pouvoir garnir différemment l’assise et la base, dans des tissus et des teintes ton sur ton ou totalement différents. Ce faisant, il valorise l’un des savoir-faire de Sokoa.

Sokoa doit une grande partie de son savoir-faire à une équipe de tapissiers chevronnés.
Sokoa doit une grande partie de son savoir-faire à une équipe de tapissiers chevronnés. French Design VIA

Le designer apporte à Kulbu une autre spécificité : l’utilisation de matériau bio-sourcé. « Sokoa s’est montré immédiatement intéressée par cette proposition, et nous avons bénéficié de l’appui du French Design pour trouver la matière première, indique le designer. Nous sommes partis sur un produit à base de coquille d’huitres et de résine. Mais nous avons du changer pour une autre matière, et nous nous sommes orientés aujourd’hui vers la canne à sucre associée à une résine ». Une autre difficulté s’est révélée en cours de route. « J’imaginais travailler par rotomoulage pour former les poufs, explique Bruno Houssin. Mais il s’est avéré que cette technique serait trop coûteuse pour respecter le prix de marché visé. Le projet a alors été remis en question, mais j’ai pu trouver une autre solution. Je connaissais une société qui pratique l’extrusion soufflage et qui avait déjà travaillé sur cette typologie de mobilier. Nous avons fait des essais et cela a permis de solutionner la question ».

Aller plus loin…

Vues de l’exposition « Incubateur French Design 2019 », où le projet a été dévoilé en avant-première.
Vues de l’exposition « Incubateur French Design 2019 », où le projet a été dévoilé en avant-première. French Design VIA

Bruno Houssin ne s’est pas contenté de cela. Le designer a eu la riche idée d’ajouter à Kulbu un module de rangement, lui aussi mobile. « Je réfléchis les projets en terme d’usage, et je suis aussi architecte d’intérieur, explique-t-il. Mon rôle est d’insuffler une dynamique auprès des entreprises avec lesquelles je travaille, de pousser plus loin le concept de départ quand je le peux. C’est aussi ce que permet la position de designer externe. M’est venue l’idée d’un meuble de rangement métallique pour y loger 6 Kulbu d’un côté, et qui puisse être utilisé de l’autre comme outil de travail, en intégrant un paper board, un tableau pour écrire, pourquoi pas même un système d’isolation acoustique… Nous travaillons d’ailleurs à une gamme d’accessoires pour début 2020 ». Gageons que l’histoire ne s’arrêtera pas en si bon chemin !

> Exposition « Incubateur French Design 2019 ». Jusqu’au 22 novembre 2019. Galerie le French Design by VIA. 120, avenue Ledru-Rollin, 75011 Paris. lefrenchdesign.org

The good concept store La sélection IDEAT