Watch Club : Dimorestudio voyage dans les couloirs du temps

Temple sacré des collectionneurs de montres, le Watch Club s’agrandit grâce à une nouvelle adresse londonienne à l’aménagement signé par Dimorestudio. Au cœur de Mayfair, le duo américano-italien a imaginé un univers intemporel, décalé et masculin… évidemment meublé avec une précision d’horloger.

Tic-tac, tic-tac… Déjà vingt-trois ans que le Watch Club a ouvert sa première boutique de montres vintage dans Royal Arcade, la splendide galerie commerciale londonienne. Et l’adresse est vite devenue le repaire des collectionneurs du monde entier, tant pour son expertise que pour la rareté des modèles présentés. À tel point que Danny Pizzigoni, fondateur de la griffe, et son équipe ont eu besoin d’un second refuge, plus intime, pour restaurer leurs trésors et recevoir au calme leurs plus fidèles clients.

Rien de tel que de jeter des passerelles vers le passé pour mettre en valeur les garde-temps.
Rien de tel que de jeter des passerelles vers le passé pour mettre en valeur les garde-temps. Jérôme Galland

Traversée des époques

En octobre 2018, ils ont acquis de nouveaux locaux à moins de 200 mètres de leur boutique : 130 m² dont l’aménagement a été confié à l’agence d’architecture intérieure Dimorestudio. Ses fondateurs, Britt Moran et Emiliano Salci, sont les rois du mélange des genres et des époques, des couleurs et des contrastes : « Nous voulions créer une ambiance sophistiquée qui reproduise l’esprit familier d’une résidence », explique le duo. Composé d’un studio photo, d’un atelier, de deux bureaux et d’un salon VIP, le projet mélange des meubles issus de la collection « Dimoremilano Progetto Non Finito » et d’autres, vintage, signés Gio Ponti, Arne Jacobsen… Tout est fait pour mettre les montres en valeur.

Jusque dans les détails, cette adresse porte la griffe élégante du Dimorestudio.
Jusque dans les détails, cette adresse porte la griffe élégante du Dimorestudio. Jérôme Galland

« Ces montres évoquent un artisanat et un savoir-faire exceptionnels, dont la moindre pièce requiert énormément de technique et de précision. Nous avons donc particulièrement soigné les luminaires. Et avons marié des modèles historiques et actuels pour créer un sentiment d’éclectisme similaire à celui qu’on aurait dans une demeure ancienne. » Challenge accompli : l’ambiance chaleureuse et personnelle fait oublier qu’on est dans un showroom. Inauguré en juin dernier, ce nouveau QG constitue déjà le Graal des amateurs de montres, qui savourent chaque seconde passée entre ses murs.

La nouvelle adresse londonienne incarne un repaire de collectionneurs aux allures de vieille demeure très chic.
La nouvelle adresse londonienne incarne un repaire de collectionneurs aux allures de vieille demeure très chic. Jérôme Galland

> The Watch Club. 49, Albemarle Street, W1S 4JR Londres.

The good concept store La sélection IDEAT