Interview : Haas Brothers, les jumeaux déjantés du design US

A l’occasion de l’ouverture de leur dernière exposition, IDEAT a pris le temps d’un entretien « fun-tastic » avec les Haas Brothers.

Fratrie élevée par des parents artistes, Simon et Nikolai (Nikki) Haas ont grandi à Austin (Texas). Jumeaux complices, ils développent très tôt un goût pour la fabrication d’objets et l’invention d’univers singuliers. Peu à peu, ils découvrent l’impact affectif que ces mondes imaginaires peuvent avoir sur leurs contemporains. « Peut-être est-ce à ce moment-là qu’on a commencé à faire de l’art…, s’interroge Nikki… Notre travail a alors commencé à prendre plus d’importance pour moi ; il est passé de simple process à vraie philosophie. »

« Accretions » (2016).
« Accretions » (2016).

À cheval entre deux mondes, ces créatifs sans œillères se jouent des frontières arbitraires et des hiérarchies du monde de l’art, fusionnant les domaines de l’artisanat, du design et de l’art contemporain. Ils peuplent les galeries du monde entier de Baies de Fées et de Micro Bêtes, créatures extravagantes et surnaturelles. Jusqu’à fin janvier 2020, la SOCO Gallery de Charlotte (Caroline du Nord) accueille une exposition-hommage baptisée « I Saw Design, and Art Opened Up My Eyes, I Saw Design », présentant 20 pièces inédites. L’occasion pour IDEAT de faire le point avec ces deux Ovnis du design.

« Ceramic Accretions » (2016).
« Ceramic Accretions » (2016).

Quel est le message que vous souhaitez faire passer avec cette exposition ?
Simon : C’est notre première exposition à la SOCO Gallery et nous voulions vraiment livrer une vision de ce que nous sommes à un nouveau public. Nous avons tracé notre chemin dans le monde de l’art via le design – un parcours assez inhabituel – et nous avons voulu montrer des objets fonctionnels dans un environnement de galerie. Le plaisir et la joie sont très importants dans notre vie et donc dans notre travail. Tout ce que nous faisons est ludique mais toujours soigneusement pensé et fait avec amour.
Nikki : Nous sommes connus pour notre sens de l’engagement communautaire et de l’humour. L’exposition fait donc honneur à ces thèmes.

« Mini Beasts » (2014).
« Mini Beasts » (2014). Haas Brothers

Comment décririez-vous votre processus de création ?
Simon : J’observe énormément… J’aime regarder les plantes et lire des livres sur la nature et la psychologie. Je me donne beaucoup d’espace pour expérimenter, je suis un bricoleur studieux. Et je poursuis mes idées sans savoir si elles deviendront un jour un produit fini. Mon truc, c’est l’exploration.
Nikki : Je m’assieds et je me dis « Qu’est-ce que je veux faire aujourd’hui ? » Et BAM, je le fais!

Tables basses, tabourets et lampe en laiton présentés lors de l’édition 2013 du salon Design Miami.
Tables basses, tabourets et lampe en laiton présentés lors de l’édition 2013 du salon Design Miami. Haas Brothers

Quelles sont vos principales sources d’inspiration ?
Simon : Si je devais citer d’autres artistes, je dirais que Gaudi est probablement ma plus grande inspiration. Je suis comme lui inspiré par les grottes et les plantes, et de façon générale toutes les formes de construction naturelle.
Nikki : Mon frère est mon inspiration numéro un ! Après, je dirais mon fils Fox, mon épouse Djuna, mon meilleur ami Johnny Smith… Nous avons aussi une vraie famille dans le studio. Tous ceux qui travaillent pour nous sont vraiment spéciaux et ont des opinions passionnantes sur le monde.

Fauteuil « Hairy Bradshaw » et sculpture « Coral Pleasure ».
Fauteuil « Hairy Bradshaw » et sculpture « Coral Pleasure ». Haas Brothers

Qu’est-ce que vous vouliez faire quand vous étiez petits ? Vous vous imaginiez devenir ce vous êtes aujourd’hui ?
Nikki : Pas du tout ! Je voulais être joueur de hockey sur glace professionnel.
Simon : Quand j’étais petit, j’étais tiraillé entre poursuivre le ballet, devenir naturaliste ou peintre. La peinture est devenue mon objectif principal jusqu’à ce que Nikki et moi commencions notre pratique. Mais je peins encore sur mon temps libre !

Si vous étiez un objet ?
Simon : Je serais un crayon à papier.
Nikki : Ah ah, une toupie !

Sculptures « Bravocado » et « Tube It Up ».
Sculptures « Bravocado » et « Tube It Up ». Haas Brothers

Vous commencez toujours la journée avec…
Simon : Deux cigarettes et deux cafés glacés.
Nikki : Sortir mon fils Fox de son berceau.

Un rêve pour demain ?
Simon : Continuer ce que je fais maintenant…
Nikki : Continuer à faire ce que je fais et faire des dessins animés ! Et peut-être un film, un jour…

> « I Saw Design, and Art Opened Up My Eyes, I Saw Design » des Haas Brothers. Jusqu’au 17 janvier 2020 à la SOCO Gallery, 421 Providence Road, Charlotte, NC 28207 United States. soco-gallery.com

Simon and Nikki Haas.
Simon and Nikki Haas. Mason Poole

 

The good concept store La sélection IDEAT