DIY, modularité et sur mesure : Trio gagnant pour Ripaton

Porté par la vague du do-it-yourself, Ripaton se lance dans la diversification. Le jeune éditeur montpelliérain vient de dévoiler de nouvelles collections d'étagères et de portants qui misent sur la modularité et la personnalisation.

On n’est jamais mieux servi que par soi même ! Telle pourrait être la devise de Ripaton. Depuis sa naissance en 2015, à Montpellier, la jeune marque propose à ses clients de concevoir eux-mêmes leurs tables et bureaux, en piochant parmi ses collections de pieds en acier. Vendus à l’unité, les différents piétements se greffent sur tout type de plateau pour laisser libre cours à l’imagination des designers amateurs. Et certains modèles vont encore plus loin dans la personnalisation, avec un choix de dimensions et de couleurs proche du sur-mesure.

Pied central « Mikado ».
Pied central « Mikado ». DR

Aujourd’hui à la tête d’un atelier de 1 000 m2, Margot et Tom décident de fonder Ripaton suite à une envie de relooker leur propre table basse. Lassés par le manque d’offres en matière de piétement, les deux étudiants en école de commerce font finalement appel à un ami artisan pour élaborer le modèle souhaité. Un pied en épingle typique des années 50, alors introuvable sur le marché, et qu’ils décident donc de commercialiser. Le succès est immédiat !

Pied de table « L’Aventurier » et pied de lit « Le Futé ».
Pied de table « L’Aventurier » et pied de lit « Le Futé ». DR

Malgré la concurrence de marques hexagonales comme Tip Toe ou La Fabrique du Pied, les deux fondateurs accumulent plus de 40 000 commandes en cinq ans. Un engouement lié à celui pour le DIY, mais qui s’explique également par la dimension locale de la marque. Tous ses produits sont intégralement fabriqués en France. Les neufs collections de pieds en acier, tout comme les étagères et portants à vêtements qui les ont récemment rejoints.

Déclinée en cinq kits différents, l’étagère «La Merveilleuse  » se module en fonctions des espaces et des besoins.
Déclinée en cinq kits différents, l’étagère «La Merveilleuse  » se module en fonctions des espaces et des besoins. DR

Au dernier salon Maison & Objet, Ripaton a ainsi dévoilé La Merveilleuse. Ce système d’étagères se module à volonté en couplant des rubans d’acier avec diverses tablettes. En chêne massif issu de filières françaises et durables, celles-ci doivent se décliner dans les prochains mois dans de nouvelles essences de bois. Mais la diversification des collections ne s’arrête pas là. Depuis peu, la marque propose une gamme de portants métalliques qu’elle entend également développer avec de nouveaux systèmes d’accroche au mur et au plafond.

Disponibles en plusieurs formats, les portants « l’Astucieux » et « Le Flexible » s’adaptent également aux envie sur-mesure.
Disponibles en plusieurs formats, les portants « l’Astucieux » et « Le Flexible » s’adaptent également aux envie sur-mesure. DR

Déjà appréciée par les professionnels de l’hôtellerie et de la restauration, Ripaton s’immisce maintenant dans les boutiques de vêtements avec ses portants aux dimensions personnalisables. Alors que le sur-mesure représente 30% de ses ventes, la marque enchaîne les collaborations et les collections capsules. Après un tabouret conçu à partir des skateboards lyonnais Arkaic, Ripaton annonce aujourd’hui un partenariat – en béton ! – avec les Parisiens de French Vikings. A suivre !

Outre les hôtels, restaurants et boutiques, la marque équipe également des entreprises, ici avec le pied « L’Original », le premier lancé par Ripaton.
Outre les hôtels, restaurants et boutiques, la marque équipe également des entreprises, ici avec le pied « L’Original », le premier lancé par Ripaton. DR

The Good Spots Destination Montpellier

The good concept store La sélection IDEAT