Paris : 5 nouvelles boutiques qui prennent le design au sérieux

Editeurs de mobilier et de tissus, artisan-artiste, marques de mode grand public ou élitiste... IDEAT vous fait visiter cinq nouvelles boutiques parisiennes qui prennent le design au sérieux.

Moustache Store

La première boutique de Moustache a ouvert ses portes.
La première boutique de Moustache a ouvert ses portes. Moustache Editions

Direction le Xe arrondissement de Paris, où la première boutique Moustache vient de s’installer entre la place de la République et le canal Saint-Martin. Dix ans après sa naissance sur le web, l’éditeur français a investi un espace de 120 m² où les pièces d’Inga Sempé, Big Game, Jean-Baptiste Fastrez, Ionna Vautrin ou Marc Venot peuvent enfin converser. A leur image, la scénographie se partage entre simplicité et originalité, grâce au concours de l’architecte Julien Dufresne et du studio d’architecture intérieure En Bande Organisée.

Teinté en bleu très pâle, le sol en béton et les parois soulignent les couleurs souvent saturées des produits.
Teinté en bleu très pâle, le sol en béton et les parois soulignent les couleurs souvent saturées des produits. Moustache Editions

Cette grotte contemporaine multiplie les niches et les reliefs et introduit le grand volume lumineux. Sous deux verrières, un rail aérien auquel sont suspendus des portants guide ensuite le visiteur et diversifie les possibilités de mise en scène, tout comme une série de portes coulissantes, habillées des différentes collections de papiers peints. Face à elles, le système d’étagères Bagou se dévoile pour la première fois (commercialisation prévue courant 2020), tandis que de rares objets chinés viennent compléter l’offre en ligne.
> Moustache Store. 17, rue Beaurepaire, 75010 Paris. Tél. : 01 42 40 92 58. Du mardi au samedi, de 11 h à 19 h. Le dimanche, de 14 h à 19 h.


Galerie Florale Arturo Arita

Ambiance poétique et onirique chez Arturo Arita.
Ambiance poétique et onirique chez Arturo Arita. Brice Chatenoud

A deux pas du Louvre et du Palais Royal, une nouvelle galerie florale s’inspire elle aussi de l’imaginaire des grottes. Mais de façon nettement plus maniériste, avec un mur en tuf qui revisite le style rocaille de la Renaissance italienne. Une fantaisie baroque dont la texture minérale répond à celle d’un imposant comptoir en marbre brésilien, où Arturo Arita fait montre de tout son talent. Parisien d’adoption, le jeune New-Yorkais inaugure ici sa première boutique mais semble déjà avoir conquis la capitale.

Stèles géométriques et robinetterie chinée se répondent par jeux de reflets.
Stèles géométriques et robinetterie chinée se répondent par jeux de reflets. By Castel

Aperçues au sein des boutiques Louboutin, des corners d’Alexandre Mattuissi, lors des dîners de Vincent Darré et dans nombre de galeries, ses compositions florales assument un aspect luxuriant, savamment contrebalancé par une allure contemporaine qui mise sur la pureté de la ligne. Un équilibre subtil que l’architecte Sophie Dries a su transposer dans un écrin aux formes organiques et géométriques, aussi enchanteur que les créations de cet artisan-artiste.
> Galerie Florale Arturo Arita. 15, rue Jean-Jacques Rousseau, 75001 Paris. Tél. : 01 40 26 80 83. Le lundi de 11 h à 18 h. Du mardi au samedi, de 10 h à 20 h.


Veja

Dans la lignée d’Aesop, Veja s’est entiché des architectes de l’Atelier Ciguë pour imaginer sa première boutique.
Dans la lignée d’Aesop, Veja s’est entiché des architectes de l’Atelier Ciguë pour imaginer sa première boutique. Veja

Veja inaugure elle aussi sa première boutique ! La marque de baskets équitables a fêté ses 15 ans en s’offrant un espace de 80 m2 en plein Marais aménagé par l’Atelier Ciguë. Actuellement à l’honneur d’une exposition au Pavillon de l’Arsenal, auteur de la nouvelle Galerie LSD, le collectif d’architectes s’inscrit cette fois dans les pas de Raphael Navot, en transformant une boutique de mode autrefois signée du décorateur. Excepté la façade et un sublime sol en bois debout, rien ne subsiste de l’ancien espace, dénudé au maximum.

Si les matières sont brutes, les finitions n’en sont pas moins subtiles.
Si les matières sont brutes, les finitions n’en sont pas moins subtiles. Veja / Ciguë

Pierre, enduit et béton brut cadrent la sobriété des collections en coton bio et caoutchouc naturel. Dans la lignée des valeurs éco-responsables défendues par la marque française, les architectes ont confectionné à la main des étagères en plâtre et papier recyclé. De quoi mettre en scène avec la plus belle des cohérence le modèle V10 Vegan, qui propose une alternative au cuir depuis la rentrée, avec une toile de coton enduit de déchets de maïs issus de l’industrie alimentaire.
> Veja. 15, rue de Poitou, 75003 Paris. Tél. : 01 42 50 09 22. Du lundi au samedi, de 11 h à 20 h. Le dimanche, de 14 h à 19 h.


Enfants Riches Déprimés

La chaise « Love Me Tender » de Didier Faustino répond à l’écrin imaginé par l’architecte.
La chaise « Love Me Tender » de Didier Faustino répond à l’écrin imaginé par l’architecte. David Boureau

Si elle est née à Los Angeles, la marque Enfants Riches Déprimés a choisi la capitale pour ouvrir son premier flagship store. Distribuée à L.A., New York et Milan depuis son lancement en 2012, la maison de couture a désormais pignon sur rue dans le IIIe arrondissement. Derrière une façade des plus classiques, la boutique s’étire sur deux niveaux tapissés de marbre noir, d’acier inoxydable et de moquette vert olive.

Au sous-sol, les veines du marbre laissent place aux nuances de la suédine.
Au sous-sol, les veines du marbre laissent place aux nuances de la suédine. David Boureau

D’après l’architecte Didier Faustino, aux manettes du projet, « l’espace a été conçu comme une scène faite de métal et de pierre pour enfermer l’expérience du désir » (sic). A mi-chemin entre le coffre-fort et le bunker, ce « boudoir géométrique » assume les contrastes. Entre des alcôves anguleuses et la douceur d’un plafond en suédine, comme entre le canapé ABCD de Pierre Paulin et les lignes affûtées qui dessinent la chaise Love Me Tender, signée de l’auteur des lieux.
> Enfants Riches Déprimés. 79, rue Charlot, 75003 Paris. Du mercredi au dimanche, de 11 h à 19 h.


Kvadrat at Home

Kvadrat a choisi le deuxième arrondissement parisien pour dévoiler son nouveau concept de showroom.
Kvadrat a choisi le deuxième arrondissement parisien pour dévoiler son nouveau concept de showroom. Beth Evans

Le plus célèbre des éditeurs de tissus pour la maison inaugure un nouvelle génération de showrooms à Londres, à Tokyo, mais aussi à Paris ! Au cœur de la capitale, Kvadrat at Home propose depuis le mois d’octobre une offre exclusivement dédiée aux espaces résidentiels. Tissus d’ameublement, rideaux, tapis, accessoires pour la maison… Toute la gamme domestique du groupe danois est réunie, de l’incontournable collection Kvadrat x Raf Simons à celles de ses filiales telles que la maison Kinnasand et la marque Sahco, dont Vincent Van Duysen gère depuis peu la direction artistique.

Agrémentée de livres, une bibliothèque présente les différentes gammes textiles et instille un air d’appartement privé.
Agrémentée de livres, une bibliothèque présente les différentes gammes textiles et instille un air d’appartement privé. Beth Evans

L’architecte et designer danois signe l’aménagement de cet boutique de 95 m2, volontairement très cosy : « Notre vision architecturale consistait à créer un espace où l’on se sentirait comme chez soi. L’idée pour le showroom de Paris, c’était de donner naissance à un espace à vivre élégant et chaleureux. » Un écrin des plus accueillants, grâce à la Pumpkin Chair de Pierre Paulin, aux fauteuils Bulo de Vincent Van Duysen, ou aux tabourets de Jacques Ducry qui peuplent l’espace.

> Kvadrat at Home. 17, rue du Mail, 75002 Paris. Tél. : 01 84 88 70 06. Du lundi au vendredi, de 10 h à 18 h.

The good concept store La sélection IDEAT