Courtesy of the artist and Xippas Paris

Photo : Voyage dans l’Amérique des seventies avec Joel Sternfeld

Les photographies insolites de Joel Sternfeld évoquent tour à tour la beauté foudroyante des paysages américains et la mutation d’une société chancelante. La réédition de son ouvrage légendaire, American Prospects, paru en 1987, donne lieu à une exposition passionnante de treize tirages inédits.

Pionnier de la photographie couleur, Joel Sternfeld, né en 1944 à New York, connaît un succès fulgurant avec la publication de son ouvrage American Prospects, en 1987. Récit en images d’une traversée des États-Unis, le livre devient rapidement un incontournable, et certains de ses visuels sont désormais des classiques : le pompier en train d’acheter une citrouille alors qu’une maison brûle derrière lui ; le glissement de terrain dans le parking d’une résidence en Californie ou bien l’éléphant tombé d’une remorque sur une route de Woodland (Washington)…

West Aztec Avenue, Gallup, New Mexico, September 1982.
West Aztec Avenue, Gallup, New Mexico, September 1982. DR

L’Américain choisit des moments insolites, drôles, émouvants, mais souvent révélateurs des catastrophes écologiques à venir, lesquelles ont rythmé le quotidien de son voyage commencé à la fin des années 70. Réalisée à la chambre, pour mieux capturer l’essence même de son pays, et à une période où la couleur n’a pas encore gagné ses lettres de noblesse, la série a été exposée au MoMA, en 1987. Treize photographies, qui n’avaient pas été sélectionnées à l’époque, sont dévoilées dans l’espace inférieur de la galerie Xippas et font partie, aujourd’hui, de la réédition de l’ouvrage chez Steidl.

Earl Garvey Realtor, The Mojave Desert, California, July 1979. Série « American Prospects Now ».
Earl Garvey Realtor, The Mojave Desert, California, July 1979. Série « American Prospects Now ». Joel Sternfeld / Courtesy of the artist and Xippas Paris

Empathie photographique

Lorsqu’on lui demande le comment et le pourquoi de cette nouvelle sélection, Joel Sternfeld raconte volontiers qu’il a répondu à la sollicitation de l’éditeur allemand, ­Gerhard Steidl. Le photographe s’est alors plongé dans ses archives pour revoir toutes les photos qu’il avait mises de côté. La majorité des tirages présentés conservent donc la tonalité de ceux imprimés à la fin des années 80. L’empathie du photographe pour ses sujets saisis dans leur vulnérabilité et son habileté à révéler les fractures de cette Amérique toute en contradictions – comme cette famille posant sur la route avec ses biens entassés dans son truck – nous touchent. À chaque situation cocasse ou tragique, Joel Sternfeld associe des paysages à couper le souffle. En montrant comment l’environnement qui façonne les Américains est fragilisé, le New-Yorkais interroge la perte de ­cohésion et d’identité de son pays.

Solar Pool Petals, Tucson, Arizona, April 1979.
Solar Pool Petals, Tucson, Arizona, April 1979. Courtesy of the artist and Xippas Paris

> « American Prospects Now », Joel Sternfeld. À la galerie Xippas, 108, rue Vieille-du-Temple, Paris (IIIe), jusqu’au 21 décembre. 

The good concept store La sélection IDEAT