Best-of : Nos 5 meubles coups de cœur de décembre

Arty ou ordinaire, milanais, suisse ou marseillais… Comme chaque fin de mois, la rédaction d’IDEAT vous livre ses cinq meubles coups de cœur.

1/ Salt & Pepper Mill de George Sowden (Hay)

Moulins à poivres, salières, bouteilles et théières de George Sowden (Hay).
Moulins à poivres, salières, bouteilles et théières de George Sowden (Hay). DR

Depuis qu’il a participé à la naissance du mouvement Memphis, le Britannique Georges Sowden a fait souche à Milan, où est toujours installé son studio. Recruté par les Danois de Hay, il construit depuis deux ans une collection de contenants, gourdes et thermos où s’exprime son sens de la couleur juste. Derniers arrivés, les moulins à sel et poivre cultivent le même mélange de sobriété et de poésie. Ils sont disponibles en quatre couleurs : terracotta, gris pâle, vert et jaune.
> Salt & Pepper Mill de Georges Sowden chez Hay, 40 €. hay.dk


2/ Rack 5 de Casimir

Bibliothèque « Rack 5 », du designer belge Casimir.
Bibliothèque « Rack 5 », du designer belge Casimir. DR

Ne l’appelez pas « designer » ! Casimir se considère davantage comme un « furniture artist » depuis qu’il a réalisé que, malgré sa formation, il n’était pas fait pour le monde de l’industrie. Signés, numérotés et certifiés, ses meubles s’inscrivent dans une approche sculpturale, précieuse. Sa dernière création, le Rack 5, en est la parfaite illustration. Cette bibliothèque en chêne massif a beau être constituée de planches assemblées à angle droit, elle ne ressemble à aucune autre…
> Bibliothèque Rack 5 de Casimir, prix sur demande. casimir.be


3/ Trolley Ben (Systemtronic)

Chariots « Ben » (Systemtronic).
Chariots « Ben » (Systemtronic). Jean Van Cleemput

Systemtronic, nom tout droit sorti des années 80… Si à ses débuts, cet éditeur produisait essentiellement des meubles pour ordinateurs, écrans et autres équipements électroniques, le Valencian a considérablement élargi son champ d’action depuis. Il s’est désormais attaché les services de designers essentiellement espagnols et et japonais pour investir la maison. Dans son catalogue « Advanced », qui regroupe ses meubles les plus contemporains, nous avons craqué pour ce trolley baptisé Ben dont l’aspect technologique est contrebalancé par ses roues et sa poignée en chêne. Un rangement mobile qui se montrera aussi utile dans un bureau que dans une cuisine…
> Trolley Ben, huit coloris disponibles chez Systemtronic , 1 236 €. st-systemtronic.com


4/ Miroir Garibabou (Margaux Keller Editions)

Miroir « Garibabou » de la designer Margaux Keller (Margaux Keller Editions).
Miroir « Garibabou » de la designer Margaux Keller (Margaux Keller Editions). DR

Marseillaise de cœur, la designer Margaux Keller a décidé d’y établir sa propre marque d’objets décoratifs et petit mobilier. Au sein de sa collection baptisée « Vue mer », le miroir Garibabou lui a été inspiré par les ondulations et les reflets de la Grande bleue, retranscrits par trois arc de cercle colorés. Et pour rester cohérente avec sa démarche locale, Margaux Keller le fait fabriquer par de jeunes artisans miroitiers phocéens.
> Miroir Garibabou, Margaux Keller Collections, 1 580 €. margauxkellercollections.com


5/ Etagères Wogg 70 (Wogg)

Etagères « Wogg 70 » (Wogg).
Etagères « Wogg 70 » (Wogg). DR

L’éditeur suisse Wogg a bâti sa collection sur différentes techniques de fabrication qu’il maîtrise à la perfection (post-formage, soudage de textile, pliage d’aluminium…). Son catalogue a été élaboré avec une poignée de designers reconnus (comme Alfredo Häberli) ou émergents. Le système d’étagères Wogg 70 a, lui, été pensé par Matthieu Girel, Français expatrié en Suisse et professeur à l’Ecal de Lausanne. Un meuble autant prévu pour le rangement stricto sensu que pour l’exposition de sa collection d’objets décoratifs et beaux livres.
> Wogg 70, prix selon configuration. wogg.ch

The good concept store La sélection IDEAT