KlunderBie & Jaime Hayón : photographes du design

Depuis la création de leur studio KlunderBie en 2011, les photographes néerlandais Nienke Klunder et Wiglius de Bie ont shooté le design sous toutes ses formes, notamment à l'appel de Jaime Hayon. Nienke Klunder nous en dit plus sur leur vision commune.

Quelle place occupe la photographie dans le domaine du design ?
La présentation visuelle d’un objet fait au moins 50 % de son succès ! Et depuis dix ans, à cause d’Instagram, elle est devenue incontournable. Avec une quantité importante de produits similaires sur le marché, vous avez besoin de vous différencier. La photo demeure un outil idéal pour traduire la singularité d’un univers.

Le designer Jaime Hayon est le compagnon de Nienke Klunder.
Le designer Jaime Hayon est le compagnon de Nienke Klunder. Didier Delmas

Comment KlunderBie est-il né ?
Nous nous connaissions depuis toujours, suivions et admirions chacun le travail de l’autre. Moi, dans la sphère de l’art et du design, Wiglius, dans la mode et le portrait. En 2011, nous avons collaboré pour la première fois, à Eindhoven, pour une commande de l’éditeur américain Bernhardt Design qui lançait un projet avec le duo néerlandais Kiki & Joost. Ce shooting inoubliable a donné naissance à KlunderBie (l’union de nos noms de famille). Nous avons découvert que nous étions naturellement complémentaires, et nous avons décidé de travailler ensemble.

Campagne publicitaire « Inside Shapes » pour le studio de design suédois From Us With Love et le créateur américain de revêtements de sols Shaw Contract, en 2018.
Campagne publicitaire « Inside Shapes » pour le studio de design suédois From Us With Love et le créateur américain de revêtements de sols Shaw Contract, en 2018. Klunderbie

Après plusieurs années de collaboration avec le designer Jaime Hayon, photographiez-vous son univers de la même façon ?
Au fil de ces années de travail avec Jaime Hayón, nous avons beaucoup mûri. Jaime nous a toujours accordé sa confiance, en nous offrant une liberté totale. Il est le client rêvé !

L’hôtel Barcelo Torre à Madrid, un écrin signé Jaime Hayon.
L’hôtel Barcelo Torre à Madrid, un écrin signé Jaime Hayon. Didier Delmas

Quelle différence entre photographier des objets et photographier des gens ?
Nous aimons faire les deux, et parfois les mêler d’ailleurs. Pour les objets, nous disposons de plus de temps. Ces séances de prises de vue peuvent être relaxantes. Vous construisez littéralement la photo, comme un peintre. Quand nous réfléchissons à ce type de productions, Wiglius et moi laissons libre cours à nos idées de manière spontanée. Composer avec des personnes est plus contraignant. Il faut trouver la bonne pose, l’émotion, la façon de capter la lumière. Vous devez être connecté avec le sujet, car le résultat dépend autant du photographe que de son modèle. Ce qu’il y a de formidable avec les gens, c’est qu’ils peuvent vous surprendre et, parfois, il y a de jolies rencontres à la clé.

Avez-vous besoin de tout savoir sur le travail des designers pour faire de belles images ?
Si vous travaillez pour les designers eux-mêmes, il est important de bien les connaître dans la mesure où vous allez renforcer leur univers. Vous pouvez cependant saisir une belle image d’un objet que vous n’avez jamais vu auparavant et/ou sans savoir qui l’a dessiné. Tout dépend de sa finalité.

The good concept store La sélection IDEAT