Hôtel : 3 spots pour une détox sans intox

Excès de fêtes oblige, la pause détox s’impose. Ces trois hôtels en France… pour trois fois plus de chances de remettre les compteurs à zéro dès le début de l’année.

1/ Sur la Riviera : Lily of the Valley de Philippe Starck

Lily of the Valley a ouvert ses portes dans le courant de l’été 2019.
Lily of the Valley a ouvert ses portes dans le courant de l’été 2019. Jérôme Mondière

Niché sous les pins, face à l’île du Levant, Lily of the Valley met l’accent sur le bien-être. Pour la détox, cap sur le Village, son spa de 2 000 m2 dessiné par Philippe Starck et réparti sur deux niveaux, avec sa propre piscine semi-olympique, deux saunas, un hammam XXL, une douche à neige, un salon de coiffure griffé Cut by Fred, une boutique et, en cabines comme en coaching, des équipes au top. En choisissant les technologies Indiba et Hydrafacial, ou encore les soins Biologique Recherche, Jane Iredale et Manucurist, le Village se démarque. Le programme de cours incite à la découverte (yoga aérien, float fitness, aqua Pilates…) tout en mettant en avant la naturopathie et la diététique. L’espace possède notamment son propre restaurant, où le chef Vincent Maillard (ancien de chez Byblos) fait merveille. Une offre wellness très cohérente et accessible à la clientèle extérieure.
> Hôtel Lily of the Valley. Plage de Gigaro, 83420 La Croix-Valmer. Tél. : 04 22 73 22 00. Soins à partir de 45 €. Lilyofthevalley.com

Nul besoin d’attendre la saison estivale pour se rendre sur la Riviera, pour la détox, la généreuse offre « wellness » de l’hôtel Lily of the Valley compensera largement les caprices de la météo et les excès de fin d’année.
Nul besoin d’attendre la saison estivale pour se rendre sur la Riviera, pour la détox, la généreuse offre « wellness » de l’hôtel Lily of the Valley compensera largement les caprices de la météo et les excès de fin d’année. Jérôme Mondière

The good concept store La sélection IDEAT