Rising Talents : Les surdoués du design hexagonal à l’honneur du salon Maison & Objet

A l'occasion du salon Maison & Objet, qui aura lieu du 17 au 21 janvier 2020, un jury de professionnels a choisi de mettre en lumière les talents les plus prometteurs du design français. IDEAT vous présente six créateurs dont vous allez entendre parler…

1/ Julie Richoz

En 2015, Julie Richoz signait le vase Joliette, édité par la galerie Kreo.
En 2015, Julie Richoz signait le vase Joliette, édité par la galerie Kreo. ed © Sylvie Chan-Liat _ Courtesy Galerie kreo

Depuis qu’elle a remporté le Grand Prix du festival Design Parade en 2012, la valse des éditeurs rythme la vie de Julie Richoz : du spécialiste danois de la lumière Louis Poulsen à l’italien Alessi, en passant par Tectona ou la Manufacture Cogolin, sans compter ses collaborations avec des galeries comme Libby Sellers à Londres ou Kreo à Paris. C’est d’ailleurs le fondateur de cette dernière, Didier Krzentowski, qui a tenu à la nommer parmi les Rising Talents, fasciné par son travail « à la fois poétique, fonctionnel et délicat ». Une équation rare, que la designer franco-suisse résout aussi bien à l’échelle industrielle qu’artisanale, forte de son passage par le studio de Pierre Charpin et les classes de l’ECAL, où elle a depuis troqué le rôle d’élève pour celui de professeure.
> julierichoz.com

Suspension Dyade, éditée en 2013 par la galerie Kreo.
Suspension Dyade, éditée en 2013 par la galerie Kreo. © Sylvie Chan-Liat _ Courtesy Galerie kreo

2/ Natacha & Sacha

Natacha Poutoux et Sacha Hourcade se sont rencontrés sur les bancs de l’ENSCI – Les Ateliers.
Natacha Poutoux et Sacha Hourcade se sont rencontrés sur les bancs de l’ENSCI – Les Ateliers. DR

Anciens assistants de Stefan Diez, Ronan & Erwan Bouroullec et India Mahdavi, Natacha Poutoux et Sacha Hourcade ont fondé leur studio au printemps 2019. Depuis, ils veulent bousculer l’univers des appareils électroniques domestiques avec une diversité de savoir-faire et de matériaux qui pousse le plastique dans ses retranchements. Serveur de données en céramique, humidificateur d’air en verre, radiateur en briques ou sous forme de tapis… Les objets les plus utilitaires s’offrent une beauté grâce à ces deux Parisiens. Pour autant, « leur design n’est pas bavard. Il tend vers une économie de moyens, une recherche d’efficacité et un réel intérêt pour les savoir-faire et les matières nobles », souligne Françoise Seince, directrice des Ateliers de Paris et mentor du duo au sein des Rising Talents.
> natachasacha.fr

Serveur de données METIS01 et radiateur Briques.
Serveur de données METIS01 et radiateur Briques. DR

3/ Mathieu Peyroulet Ghilini

Mathieu Peyroulet Ghilini et un des vases qu’il a réalisés avec le Cirva à Marseille.
Mathieu Peyroulet Ghilini et un des vases qu’il a réalisés avec le Cirva à Marseille. DR / Pierre Antoine

Selon le designer Pierre Charpin, qui l’a lui-même convié au sein des Rising Talents, « Mathieu Peyroulet Ghilini n’avance pas sur des chemins qui seraient tracés d’avance ». En témoigne  l’installation Marie Laure en Amérique. Réalisé en cordes et en porcelaine, ce gracile treillage résulte d’une résidence à la Manufacture de Sèvres, remportée en 2013 avec le Grand Prix du festival Design Parade. Une première reconnaissance, qui a depuis été confirmée par une exposition au Centre Pompidou, une collaboration avec la galerie Kreo et une résidence au Japon à la Villa Kujoyama), où le designer a de nouveau croisé la route de… Laureline Galliot.
> peyroulet-ghilini.com

Vases de la « Japanese Serie – Galvanized Ura » de Mathieu Peyroulet Ghilini.
Vases de la « Japanese Serie – Galvanized Ura » de Mathieu Peyroulet Ghilini. DR

The good concept store La sélection IDEAT