Méribel : Le Coucou, un nid cinq-étoiles signé Pierre Yovanovitch

Tutoyant les sommets enneigés, la nouvelle adresse des Maisons Pariente est un havre de paix au luxe discret. Imaginé par Pierre Yovanovitch, le décor sur-mesure de ce nid attachant invite au cocooning. Visite.

Après Crillon-le-Brave et Saint-Tropez, la famille Pariente a choisi Méribel comme écrin pour son nouvel hôtel-bijou. Au cœur du domaine des Trois-Vallées (Savoie), Le Coucou renoue avec un art de vivre ancestral, dans une atmosphère aussi luxueuse que décontractée. Construit sur une ancienne piste de ski dont il épouse la pente, offrant des vues spectaculaires sur la montagne, l’hôtel égrène ses 55 chambres dont 39 suites, sur dix niveaux. Entouré de ses filles Leslie et Kimberley, Patrick Pariente a laissé carte blanche à Pierre Yovanovitch, pour imaginer une signature vraiment unique.

Dans l’entrée de l’hôtel construit au bord des pistes, la fresque réalisée par Matthieu Cossé figure des chouettes. Au centre, la suspension symbolise le nid du coucou. Les bancs en mélèze massif et velours sont dessinés par Pierre Yovanovitch. Une sculpture en pierre d’Ugo Rondinone, appartenant à la collection de la famille Pariente, veille sur le lobby.
Dans l’entrée de l’hôtel construit au bord des pistes, la fresque réalisée par Matthieu Cossé figure des chouettes. Au centre, la suspension symbolise le nid du coucou. Les bancs en mélèze massif et velours sont dessinés par Pierre Yovanovitch. Une sculpture en pierre d’Ugo Rondinone, appartenant à la collection de la famille Pariente, veille sur le lobby. Jérôme Galland

« J’ai recréé l’ambiance de mon enfance et des week-ends passés dans la petite station de Valberg (Alpes-Maritimes), en réinterprétant les codes alpins de façon très chaleureuse, colorée et sans se prendre au sérieux », raconte l’architecte d’intérieur, dont le premier hôtel à la montagne est une vraie réussite. « Dans l’entrée, pour accentuer l’effet waouh, j’ai conçu une coupole ornée de chouettes peintes par Matthieu Cossé. Pour ce projet, j’ai dessiné 230 pièces de mobilier ! J’ai aussi ajouté quelques références iconiques de ma collection, comme les fauteuils Oops et Mad, puis chiné des objets vintage pour renforcer l’esprit “maison de famille’’. » L’ensemble est ponctué d’œuvres d’art contemporain issues de la collection personnelle des hôtes ou piochées dans l’inspirante galerie d’Amélie du Chalard.

Premier hôtel réalisé par Pierre Yovanovitch à la montagne, Le Coucou reflète son goût pour la scénographie. « J’aime raconter une histoire, qu’il y ait un côté vivant dans un projet », précise l’architecte d’intérieur.
Premier hôtel réalisé par Pierre Yovanovitch à la montagne, Le Coucou reflète son goût pour la scénographie. « J’aime raconter une histoire, qu’il y ait un côté vivant dans un projet », précise l’architecte d’intérieur. Jérôme Galland

Dans les chambres de 30 à 120 m2, toutes différentes, la teinte terracotta donne bonne mine aux murs parfois rehaussés de boiseries. Meubles en mélèze foncé, fauteuils et canapés de velours réchauffent l’espace avec douceur. Superbement équipé, le Spa Tata Harper de 450 m2 est quant à lui doté d’une piscine intérieure et d’une autre extérieure, donnant sur la montagne.

Le spa Tata Harper de 450 m2 invite au ressourcement avec ses piscines intérieures et extérieures donnant sur la montagne, son sauna, son hammam, son jacuzzi et ses six cabines de soin.
Le spa Tata Harper de 450 m2 invite au ressourcement avec ses piscines intérieures et extérieures donnant sur la montagne, son sauna, son hammam, son jacuzzi et ses six cabines de soin. Jérôme Galland

Cocon ultra-réconfortant après une journée de ski, le bar multiplie les coins cosy où se lover dans un décor raffiné. Sur la moquette graphique dessinée par ses soins, Pierre Yovanovitch fait dialoguer ses tables en lave émaillée rose et ses canapés de velours moutarde, ses sièges dressés sur des pieds vernis et ses petites tables au regard de chouette.

« J’ai conçu un restaurant un peu “old style”, avec de la céramique sur les tables pour supprimer les nappes. Mes luminaires en forme de glaçons ont été réalisés par le verrier Matteo Gonet (Glassworks) », précise Pierre Yovanovitch. Au mur, des coucous en céramique, clin d’œil arty au lieu.
« J’ai conçu un restaurant un peu “old style”, avec de la céramique sur les tables pour supprimer les nappes. Mes luminaires en forme de glaçons ont été réalisés par le verrier Matteo Gonet (Glassworks) », précise Pierre Yovanovitch. Au mur, des coucous en céramique, clin d’œil arty au lieu. Jérôme Galland

Les deux restaurants (cartes signées Riccardo Giraudi) affichent des réminiscences sixties. Au BeefBar, qui propose des viandes d’exception, les tables sont incrustées de céramiques et des écailles de bois recouvrent une partie des murs. Clin d’oeil montagnard, les suspensions en forme de glaçons givrés ont été réalisées par le verrier Matteo Gonet (Glassworks). De son côté, le restaurant Biancaneve fait la part belle à la gastronomie italienne.

Au bar, le mobilier dessiné par Pierre Yovanovitch compose un îlot de douceur pour savourer l’après-ski en rentrant au chalet, et prolonger la soirée. Les œuvres au mur proviennent de la galerie d’Amélie du Chalard.
Au bar, le mobilier dessiné par Pierre Yovanovitch compose un îlot de douceur pour savourer l’après-ski en rentrant au chalet, et prolonger la soirée. Les œuvres au mur proviennent de la galerie d’Amélie du Chalard. Jérôme Galland

Pour ceux qui recherchent l’intimité, deux chalets privés de 590 m2, dotés de leur propre piscine et spa, bénéficient des services d’un majordome et sont connectés à l’hôtel par un passage intérieur. Deux Kids clubs proposent également aux enfants des ateliers créatifs labellisés Petit VIP.

Installé en lieu et place d’une ancienne piste de ski, Le Coucou tutoie les sommets enneigés.
Installé en lieu et place d’une ancienne piste de ski, Le Coucou tutoie les sommets enneigés. Jérôme Galland

Multipliant les attentions dans un cadre très élégant, ce Coucou est une magnifique invitation à prendre de l’altitude.

> Le Coucou. 464, route du Belvédère, 73550 Les Allues Méribel. Lecoucoumeribel.com

Dans les chambres comme ailleurs, le sur-mesure est à l’honneur grâce aux quelques 230 pièces de mobilier dessinées par Pierre Yovanovitch.
Dans les chambres comme ailleurs, le sur-mesure est à l’honneur grâce aux quelques 230 pièces de mobilier dessinées par Pierre Yovanovitch. Jérôme Galland

The good concept store La sélection IDEAT