Avec Noctambule, Konstantin Grcic sculpte la lumière

Après ses best-sellers May Day et OK, le designer allemand fait son retour chez Flos avec Noctambule, un système hors norme entre luminaire et installation, qu'il décrypte pour IDEAT.

Comment définiriez-vous Noctambule ?
Konstantin Grcic : Noctambule peut être considéré comme une forme contemporaine de lustre. Sa magie est créée non seulement par la source de lumière, en forme d’anneau, mais également par les reflets du verre.

Le designer allemand Konstantin Grcic rebondit toujours avecaisance là où on ne l’attend pas. Ces derniers temps, c’est à l’éditeur italien Flos qu’il apporte ses lumières.
Le designer allemand Konstantin Grcic rebondit toujours avecaisance là où on ne l’attend pas. Ces derniers temps, c’est à l’éditeur italien Flos qu’il apporte ses lumières. © Markus Jans

Ne devrait-on pas plutôt le qualifier de sculpture lumineuse ?
Noctambule est les deux à la fois ! Il peut parfaitement éclairer un espace tout en offrant son impressionnante présence. Nous avons accordé autant de soin à ses performances d’éclairage qu’à la conception formelle des modules. Noctambule propose une grande variété de configurations. Certaines ont avant tout une fonction de lampes, d’autres se font plus sculpturales…

La magie et la grande modularité du système Noctambule doivent aussi beaucoup à l’ingéniosité des techniciens de Flos.
La magie et la grande modularité du système Noctambule doivent aussi beaucoup à l’ingéniosité des techniciens de Flos. Santi Caleca

Votre intention était-elle de concevoir un luminaire aussi esthétique allumé qu’éteint ?
Toute lampe a deux vies… allumée et éteinte. Le nom même, Noctambule, reflète cette dualité. Comme le fêtard, l’oiseau de nuit est la plupart du temps invisible pendant la journée, mais il se prête à une activité captivante la nuit. Les modules de verre sont transparents, donc presque invisibles de jour. Mais en les allumant dans le noir, on les voit se transformer en de magnifiques lampes.

Lustre Noctambule au côté d’une assise de Muller/Van Severen.
Lustre Noctambule au côté d’une assise de Muller/Van Severen. © Santi Caleca

La tendance est à la personnalisation. S’agit-il ici d’offrir à chacun un système qui lui permette de créer son luminaire ?
À l’origine, Noctambule n’était pas destiné à devenir un système. Grâce à l’astucieuse ingénierie de l’équipe technique de Flos, les modules en verre soufflé ont pu être combinés dans diverses configurations, presque comme un jeu de Lego. Les modules cylindriques en verre composent la grammaire de base de la collection. Un seul élément crée une lanterne. Plusieurs modules empilés les uns sur les autres forment une colonne lumineuse à poser au sol ou à suspendre en lustre. Des éléments supplémentaires, tels que la coupole en verre ou une tête conique, permettent de créer de nouvelles versions de lampadaire, de suspension…

Noctambule peut être décliné en colonnes plus ou moins longues.
Noctambule peut être décliné en colonnes plus ou moins longues. Santi Caleca

Lampadaire, suspension, de un à six modules… Combien y a-t-il de combinaisons possibles ?
En tout, il y a 28 combinaisons : 16 suspensions et 12 lampadaires.

 

The Good Spots Destination Milan

The good concept store La sélection IDEAT