Best-of Janvier 2020 : les 5 coups de cœur de la rédaction

Un nouvel animal dans le bestiaire des Eames, IKEA qui attrape le sens de la fête, la vaisselle nuageuse de Constance Guisset pour une manufacture italienne historique… Notre best-of du mois de janvier réserve quelques surprises de taille aux fans de design.

1/ Vaisselle Ether de Constance Guisset (Richard Ginori)

Assiettes Ether de Constance Guisset (Richard Ginori).
Assiettes Ether de Constance Guisset (Richard Ginori). DR

Rompue à l’art de la scénographie, Constance Guisset s’inspire de cette expérience pour nourrir la réalisation d’objets. Invitée par le porcelainier florentin Richard Ginori à élaborer une collection d’assiettes, elle a créé un décor tout en nuances de noir (en réalité un mélange de quatre couleurs). L’objectif de ces délicates nuées bordant l’assiette est de mettre en valeur les plats présentés comme le ferait un décor pour un ballet. Les deux faces des assiettes sont imprimées de motifs différents, ce qui permet de les suspendre au mur pour les admirer quand on ne s’en sert pas…
> « Ether » de Constance Guisset se base sur les formes d’assiettes et bols de la collection « Aria » , Richard Ginori. Disponible dans les prochaines semaines. A partir de 79 € pièce.

Verso d’un assiette de la collection « Ether ».
Verso d’un assiette de la collection « Ether ». DR

2/ Etagère Brut de Ferréol Babin (Pulpo)

L’étagère Brut dans sa version marbre vert foncé et verre fumé…
L’étagère Brut dans sa version marbre vert foncé et verre fumé… DR

Avec Brut, Ferréol Babin démontre qu’il n’a pas peur de marier les opposés : dans ce meuble de rangement, annoncé en janvier au salon IMM de Cologne, la structure en verre au rendu précis, industriel, épouse des étagères en marbre brutes, que l’on croirait sorties d’une carrière. Les tranches sont irrégulières et percées de trous de forage et pourtant, elles épousent à la perfection les montants. Le designer français a travaillé sur les textures, les transparences et les couleurs du verre afin de créer des mariages harmonieux avec les différents types de marbre autrichien. Le procédé de fabrication artisanal mis en place par son éditeur Pulpo fait de chaque étagère Brut une pièce unique.
> Etagère Brut de Ferréol Babin, à partir de 2 700 €, Pulpo.

…et en marbre blanc et verre strié.
…et en marbre blanc et verre strié. DR

3/ Lampadaire Frekvens de Teenage Engineering (IKEA)

Le lampadaire Frekvens de Teenage Engineering (IKEA).
Le lampadaire Frekvens de Teenage Engineering (IKEA). DR

IKEA vient de révéler la collection élaborée avec ses compatriotes de Teenage Engineering, une bande de musiciens et DJ, réputés pour leurs instruments électroniques révolutionnaires et leurs soirées déjantées. Baptisée « Frekvens », elle mélange des typologies très diverses : des assises, de la vaisselle, une veste, un repose-pied et même des mugs au style « tikki » ! IDEAT a craqué pour cette lampe sur pied capable de transformer votre salon en dancefloor. Son design très technique reprend la forme des pieds de micro ou d’enceintes que l’on trouve dans les salles de concerts et soirées, auquel on peut greffer jusqu’à trois spots munis d’accessoires pour créer des ambiances lumineuses différentes.
> Trépied, 59 €. Spot à LED, 29,99 €. Accessoires pour spot (18,99 € le lot de quatre).

Le spot Frekvens et ses accessoires…
Le spot Frekvens et ses accessoires… DR

4/ Eames House Whale des Eames (Vitra)

La Eames House Whale (Vitra).
La Eames House Whale (Vitra). DR

Dévoilée en janvier, la collection estivale 2020 d’accessoires Vitra décline le thème de la mer au moyens d’objets créés par différents designers regroupés sous la bannière « Sea Things ». Cette gamme comprend des produits nouveaux habillés du motif « Sea Things » dessiné par Ray Eames en 1945, une version de l’Oiseau des Bouroullec en marbre de Carrare, mais surtout cette étrange baleine. A Los Angeles, la maison des Eames noyée dans les eucalyptus était meublée de leurs propres créations mais surtout d’une foule d’objets d’art populaire amassée par le couple au fil des ans et des voyages. Parmi eux, le fameux oiseau noir déniché dans les Appalaches est déjà devenu un best-seller sous le nom Eames House Bird. Ce printemps, une baleine vient lui tenir compagnie. Le modèle original mesurait plus de deux mètres et était une pièce maîtresse de la maison. Vitra en propose une version aux dimensions plus réduites (70 cm de longueur) en bois de frêne peint à la main pour retrouver chez soi la magie de l’atelier des Eames.
> Eames House Whale, 749 €, Vitra.


5/ Buffet Miami (Colonel)

Le buffet Miami s’habille de couleurs qui rappellent les hôtels de South Beach…
Le buffet Miami s’habille de couleurs qui rappellent les hôtels de South Beach… DR

En 2012, Isabelle Gilles et Yann Poncelet ont fondé l’éditeur de mobilier Colonel avec l’intention d’apporter plus de gaieté, de couleurs et de graphisme dans un secteur qui manquait parfois de fun. Leur inspiration, ils la tirent de leurs voyages à travers le monde et récemment, c’est Miami qui les a subjugués, en particulier son immense quartier Art déco. De retour à Paris, ils ont donc décidé de créer un buffet, présenté en janvier dernier à Maison & Objet, qui évoque cette architecture si particulière. Les lignes s’arrondissent comme les façades des hôtels de South Beach et le bois prend des couleurs vitaminées, saturées, rayonnantes.
> Buffet Miami 1, 1 540 €, en vente sur le site de Colonel.

…voire ses couchers de soleil !
…voire ses couchers de soleil ! DR

The good concept store La sélection IDEAT