MiHotel ressuscite un bâtiment emblématique du Vieux-Lyon

Classé au Patrimoine mondial de l’Unesco, le bâtiment iconique de la Tour Rose était en sommeil depuis des années. Il abrite désormais quatorze suites dont l’âme design est théâtralisée par Nathalie Rives. Une renaissance historique au cœur du Vieux-Lyon…

A Lyon, Nathalie Grynbaum et Stéphanie Marquez ont choisi un superbe écrin pour leur nouvelle collection de suites MiHotel. Ce concept d’hôtellerie digitalisée qu’elles ont créé en 2013, repose sur une conciergerie dématérialisée, des services personnalisés et des chambres luxueuses équipées de codes d’accès individuels. Chargée de mettre en scène les quatorze suites de 25 à 50 m² blotties dans la Tour Rose, l’architecte d’intérieur Nathalie Rives a réalisé un travail de funambule, en équilibre sur le fil du temps.

La Tour Rose vue depuis la verrière du Food Traboule, abrite quatorze suites MiHotel.
La Tour Rose vue depuis la verrière du Food Traboule, abrite quatorze suites MiHotel. DR

« Pour faire le lien entre ce lieu mythique qui a traversé les siècles depuis la Renaissance, et l’ADN design de MiHotel où chaque suite raconte une histoire, j’ai revisité une époque différente par chambre. On passe d’une suite années 60 à une autre Art déco, puis une troisième très contemporaine, etc. Chacune a son charme », précise la décoratrice qui a créé ici un projet entièrement sur-mesure. Elle s’est entourée de partenaires d’exception : peintures Farrow & Ball dont elle décline tout le nuancier, textiles somptueux des maisons Dedar et Pierre Frey, confection des Ateliers Charles Jouffre… La quintessence du chic.

Chambre dans la suite Acquaverde.
Chambre dans la suite Acquaverde. Sabine Serrad

Chaque suite est une leçon de mix & match, où l’audace et l’inventivité se renvoient la balle. Comme dans la chambre Acquaverde, inspirée de Le Corbusier, où les aplats de couleur marquent des points. Des appliques de Charlotte Perriand y côtoient celles piochées chez AM.PM (La Redoute)… « Pas de snobisme ! Quand c’est beau, c’est beau ! », s’enthousiasme Nathalie Rives. La banquette dessinée par ses soins voisine avec des sièges Airborne et des objets vintage chinés dans sa propre galerie d’art. En mezzanine, le lit est posé dans une boîte chaleureuse dotée d’un œil de bœuf ultra-graphique, pour ne pas perdre une miette du décor.

La suite Volatili a été conçue autour de sa cheminée des années 1930.
La suite Volatili a été conçue autour de sa cheminée des années 1930. Sabine Serrad

Le voyage se poursuit dans la suite Volatili, construite autour d’une cheminée années 30 habillée de bambou par l’Atelier Déambulons. Un fauteuil en osier signé Gio Ponti dialogue avec deux sièges en kubu (La Redoute) et des appliques Tan Tan (Aromas), sous la lumière dorée des suspensions Feuille (Honoré). Les tables basses Capsule sont, elles, éditées par Nathalie Rives. Dans la suite Terracotta, la décoratrice a créé une fresque de la taille de la pièce et multiplié les jeux de rayures jusqu’à l’étage, où la chambre s’amuse à son tour avec les motifs colorés. La suspension est composée de trois Cube X (Aromas).

La chambre de la suite Volatili et sa tête de lit hypnotique.
La chambre de la suite Volatili et sa tête de lit hypnotique. Sabine Serrad

Chacune des quatorze suites est ainsi conçue comme une expérience visuelle singulière qui bouscule les évidences avec élégance. Au plaisir des yeux, s’ajoute celui des papilles, puisque la Tour Rose abrite également un food-court de 660 m2, baptisé Food Traboule, indépendant de MiHotel. Porté par Tabata et Ludovic Mey, célèbres chefs des Apothicaires, ce lieu est déjà l’un des plus courus de la ville, qui voit désormais la vie en rose…

> MiHotel La Tour Rose. 22, rue du Bœuf, 69005 Lyon. Mihotel.fr

Suite Volatili.
Suite Volatili. Sabine Serrad
Suite Terracotta.
Suite Terracotta. Sabine Serrad

 

 

Thématiques associées

The Good Spots Destination Lyon

The good concept store La sélection IDEAT