Archi : Heju, la jeune agence aux 1001 talents

Depuis 2014, l’agence Heju navigue entre design et architecture avec une créativité sans borne, comme le démontrent ses incursions dans la scénographie et le DIY. Une singularité déjà illustrée par un généreux palmarès de collaborations. Portrait.

Un micro-salon aux teintes naturelles, une pièce d’eau à la géométrie affirmée… Heju présente actuellement sa première scénographie dans le showroom parisien de Tarkett. Après avoir confié ses dernières collections aux studios 5.5 et Note, le fabricant de revêtements en vinyle s’est entiché de la jeune agence parisienne pour mettre en lumière sa nouvelle gamme dédiée à l’habitat. L’installation condense l’univers d’un appartement, en même temps que les codes favoris du studio fondé par Hélène Pinaud et Julien Schwartzmann.

Le papier-peint Utopie et la chaise Mom & Dad Factory, tous deux signés par l’agence Heju, répondent aux motifs de terrazzo et de parquets déclinés par les vinyles Tarkett, dans le showroom parisien du fabricant de revêtements.
Le papier-peint Utopie et la chaise Mom & Dad Factory, tous deux signés par l’agence Heju, répondent aux motifs de terrazzo et de parquets déclinés par les vinyles Tarkett, dans le showroom parisien du fabricant de revêtements. DR

Dans une atmosphère épurée, le couple convie également sa chaise conçue avec la marque Mum & Dad Factory ainsi qu’Utopie, l’un des trois modèles de papier peint qu’il a dessinés pour Season Paper. Car, depuis sa création en 2014, Heju ne cesse d’enchaîner les collaborations les plus diverses : en signant des nappes pour Frichti et du mobilier customisé pour Urban Outfitters, en animant des ateliers pour réaliser des horloges aux couleurs de Farrow & Ball, ou en imaginant du petit mobilier et des objets de décoration avec des produits en tout genre qu’il pioche dans le catalogue de Leroy Merlin…

Hélène Pinaud et Julien Schwartzmann ont fondé Heju en 2014, juste après avoir quitté les bancs de l’école d’architecture de Strasbourg.
Hélène Pinaud et Julien Schwartzmann ont fondé Heju en 2014, juste après avoir quitté les bancs de l’école d’architecture de Strasbourg. Hervé Goluza

Hélène Pinaud et Julien Schwartzmann ont cultivé très tôt leur sensibilité pour le design et la décoration. Avant même de passer leur diplôme d’architecture à Strasbourg, ils lancent leur blog et publient régulièrement des projets DIY. Une activité qu’ils poursuivent encore aujourd’hui, allant jusqu’à retracer la réalisation de leur cuisine personnelle. Et grâce à cette visibilité, le studio attire très vite ses premiers clients, à commencer par la marque de prêt-à-porter Des Petits Hauts, depuis suivie par la boutique de décoration Klin d’Oeil, le shop végétal Leaf ou le magasin Poudre Organic.

A Paris, dans le Xe arrondissement, la boutique de prêt-à-porter pour enfants Poudre Organic combine les teintes « nude » typiques de la marque, dans un espace séquencé par une structure ajourée et un comptoir chapeauté par une potence de Muller Van Severen.
A Paris, dans le Xe arrondissement, la boutique de prêt-à-porter pour enfants Poudre Organic combine les teintes « nude » typiques de la marque, dans un espace séquencé par une structure ajourée et un comptoir chapeauté par une potence de Muller Van Severen. DR

Adepte du bois clair et des contrastes colorés, l’agence multiplie les projets tout en consacrant la majeure partie de son temps à l’architecture intérieure. Le plus généralement dans des appartements haussmanniens, dont le charme classique est rehaussé de notes vintage et de lignes contemporaines. Sans oublier des influences nippones et scandinaves qui privilégient la sobriété des matières naturelles. Selon Heju, « la beauté réside souvent dans les détails les plus simples ». Même si le studio ne s’interdit pas de ponctuer ses projets de quelques références aux mouvements Memphis ou Art Déco.

Taillée dans un mur de placards, une série d’arches délimite les différentes fonctions de la pièce de vie d’un appartement du nord de la capitale.
Taillée dans un mur de placards, une série d’arches délimite les différentes fonctions de la pièce de vie d’un appartement du nord de la capitale. DR

Des boutiques aux intérieurs de particuliers, le goût pour le design s’illustre une fois encore, à travers une sélection de pièces signées Verner Panton, India Mahdavi ou Muller Van Severen. L’approche est certes multidisciplinaire, mais ne transige pas sur la qualité. Au contraire, elle façonne peu à peu une démarche riche et exigeante qui, après six ans de pratique, semble prendre son envol.

> Heju Studio. 93 rue La Fayette, 75010 Paris.

Dans cet autre projet, les éléments emblématiques de l’architecture haussmannienne sont ravivés par les teintes audacieuses de la cuisine et de la table Parrot d’India Mahdavi.
Dans cet autre projet, les éléments emblématiques de l’architecture haussmannienne sont ravivés par les teintes audacieuses de la cuisine et de la table Parrot d’India Mahdavi. DR
Complètement réorganisé, cet appartement de 140 m2 profite d’une nouvelle chambre parentale qui s’articule autour d’une tête de lit soulignée de marbre et de laiton, où la fameuse lampe Flowerpot de Verner Panton a parfaitement trouvé sa place.
Complètement réorganisé, cet appartement de 140 m2 profite d’une nouvelle chambre parentale qui s’articule autour d’une tête de lit soulignée de marbre et de laiton, où la fameuse lampe Flowerpot de Verner Panton a parfaitement trouvé sa place. DR

The good concept store La sélection IDEAT