Expo : François Azambourg présente ses dernières expérimentations verrières

Jusqu'au 4 mars 2020, des œuvres inédites de François Azambourg sont exposées chez Christie’s à Paris. Un accrochage qui permet de de découvrir le travail du designer qui fait voler en éclats les codes du verre avec le CIAV de Meisenthal.

C’est au sein de la maison de ventes aux enchères Christie’s, au cœur du VIIIe arrondissement parisien, que le designer François Azambourg présente actuellement ses créations issues de nouveaux scénarios techniques. Résultat d’une longue et fructueuse collaboration avec les artisans du Centre international d’art verrier de Meisenthal (Moselle), les réalisations passées, montrées dans des déclinaisons inédites, y côtoient des nouveautés, croquis et autres travaux préparatoires.

Malgré une collaboration qui s’étale sur une dizaine d’années, force est de constater que le designer et la verrerie ont maintenu un haut niveau de créativité. Chaque rencontre se présente comme l’opportunité de concevoir des œuvres issues de procédés de fabrication expérimentaux. La preuve en est donnée avec les trois modèles phares de cette exposition, baptisée Expérimentation.

Les vases de la série Intouchable mettent en avant l’ambivalence existante entre la beauté et la fragilité du verre.
Les vases de la série Intouchable mettent en avant l’ambivalence existante entre la beauté et la fragilité du verre. Christie's

Élaboré à partir de moules en bois dans lequel est coulé le verre en fusion, chacun des vases laisse transparaître les aspérités du matériau-matrice, comme un vestige de sa conception. Une façon innovante de réinventer les possibilités qu’offrent le travail du verre tout en faisant écho à divers enjeux actuels. Uniques et singulières, ces traces de veinage du bois témoignent à la fois du temps qui passe et de la fragilité. Quoi de mieux que du verre, matériau délicat par excellence, pour représenter la ténuité du temps, de notre écosystème, ou tout simplement de l’objet en lui-même ? Nommées Brindille, Intouchable et Douglas, ces créations inédites, empreintes de vie et d’énergie, nous invitent à prendre du recul sur le monde.

Faire voler en éclats les codes de l’art verrier

Outre les vases, les travaux préparatoires de l’artiste sont exposés afin de mieux comprendre son processus créatif. François Azambourg se plaît en effet à exploiter au maximum le verre et les outils qu’il utilise. A rebours des exigences de la tradition verrière, le designer a ainsi fait brûler le moule du vase Douglas. C’est la raison pour laquelle ce modèle, déjà connu du grand public mais sous une autre forme, est aujourd’hui produit dans plusieurs variations inédites. Désireux de briser les codes, François Azambourg bouleverse ainsi les conventions tout en conservant un profond respect pour les traditions.

Ayant fait brûler à certains endroits le moule d’origine, François Azambourg a créé plusieurs déclinaisons du vase Douglas.
Ayant fait brûler à certains endroits le moule d’origine, François Azambourg a créé plusieurs déclinaisons du vase Douglas. Christie's

Sauvegarder un savoir-faire d’exception

Cette façon d’appréhender l’art verrier est d’ailleurs partagée par le Centre international de Meisenthal. Riche d’un savoir-faire devenu rare, ses artisans continuent de se transmettre une technique fragilisée par les lois de la mondialisation et les délocalisations. Dans l’espoir d’inverser la tendance, le centre mosellan a alors pris le parti d’initier un croisement entre techniques traditionnelles et expressions créatives contemporaines. L’objectif est d’offrir un nouveau souffle à ce corps de métier trop souvent réduit au folklore auquel il est associé. Aussi ce partenariat s’inscrit-il en parfaite adéquation avec le développement durable promu par le designer. En sollicitant une main-d’œuvre française, François Azambourg perpétue un savoir-faire générationnel tout en réduisant l’empreinte carbone générée par les transports. Finalement éco-responsable, cette démarche fait du bien à l’artisanat ET à la planète.

Brindilles, épines de sapin et feuillage sont figés dans chacun des vases de la série Brindille. D’une façon poétique, François Azambourg cristallise ainsi la nature éphémère.
Brindilles, épines de sapin et feuillage sont figés dans chacun des vases de la série Brindille. D’une façon poétique, François Azambourg cristallise ainsi la nature éphémère. Christie's

Il est possible d’acquérir ces vases et dessins uniques pour des prix oscillant entre 100 € et 6 000 € sur le site de The Art Design Lab. Acheteur ou simple amateur de beauté et d’innovation, l’exposition Expérimentation reste un rendez-vous à ne pas manquer.

> Jusqu’au mercredi 4 mars 2020, de 10 h à 18 h. Christie’s. 9, avenue Matignon, 75008 Paris.

The good concept store La sélection IDEAT