Deux femmes se partagent le Pritzker Prize 2020

En récompensant Yvonne Farrell et Shelley McNamara (Grafton Architects), personnalités reconnues du monde de l’architecture, le jury du Pritzker Prize 2020 a fait un choix consensuel mais salutaire. Explications.

Le Pritzker Prize pouvait-il décemment récompenser une nouvelle fois un homme en 2020 ? De toute évidence, non. Depuis 1979, année de sa création, la distinction la plus prestigieuse en matière d’architecture n’a pas vraiment brillé par sa parité… Jusqu’à présent, il a honoré 43 hommes pour seulement trois femmes : Zaha Hadid en 2004, Kazuyo Sejima (SANAA) en 2010 et Carme Pigem (RCR) en 2017.

Yvonne Farrell et Shelley McNamara, les deux fondatrices de Grafton Architects, Pritzker Prize 2020.
Yvonne Farrell et Shelley McNamara, les deux fondatrices de Grafton Architects, Pritzker Prize 2020. photo courtesy of Alice Clancy

Alors que le débat fait rage dans une profession largement dominée par la gent masculine, Yvonne Farrell et Shelley McNamara, cofondatrices de Grafton Architects à Dublin, sont ainsi les heureuses lauréates de cette distinction souvent qualifiée de Nobel de l’architecture. Une première pour l’Irlande et un choix sans prise de risque ni pari sur une signature prometteuse. Les deux femmes succèdent à Arata Isozaki, récompensé sur le tard en 2019, à l’âge de 87 ans. Même s’il faudra encore de nombreuses années au Pritzker Prize avant de rétablir l’équilibre entre hommes et femmes, ce choix consensuel est néanmoins salutaire.

Peu connues du grand public, les architectes irlandaises ont été sous le feu des projecteurs en 2018. Sur le thème « Freespace », elles étaient les commissaires de la dernière Biennale d’architecture de Venise : un bon marchepied pour prétendre au graal… Fin 2019, le duo avait été auréolé d’une autre récompense prestigieuse : la RIBA Gold Medal 2020.

Campus UTEC à Lima (Pérou).
Campus UTEC à Lima (Pérou).

Il serait pourtant bien réducteur de les assigner à leur genre. Yvonne Farrell et Shelley McNamara, associées au sein de Grafton depuis 1978, sont deux personnalités reconnues dans le milieu de l’architecture. « Depuis quarante ans, elles échafaudent ensemble une pratique architecturale qui reflète en tout point les objectifs du Pritzker Prize : leur travail témoigne autant de l’art de construire que des services rendus à l’humain », résume le jury. Une intégrité sans faille et un parcours académique parfaitement calibrés pour être les heureuses élues. Générosité, humanisme, ténacité, discrétion : voilà ce qui a forgé le succès mérité de Grafton.

Le CaAmpus Mines-Télécom à Saclay (Essonne).
Le CaAmpus Mines-Télécom à Saclay (Essonne). photo courtesy of Alexandre Soria

L’essentiel de leur production se trouve en Irlande. Parmi leurs projets phares figurent l’University College de Dublin (2002), le Solstice Arts Centre à Navan (2007) ou encore la Medical School de l’Université de Limerick (2012). Citons néanmoins l’Universita Luigi Bocconi à Milan (2008) ou l’University Campus UTEC à Lima (2015). Et depuis peu, on peut découvrir le travail de Grafton en France ! Elles ont récemment livré le bâtiment de la Toulouse School of Economics (TSE) et l’Institut Mines-Télécom à Saclay (Essone), leurs premiers projets hexagonaux.

Pour la Toulouse School of Economics, les architectes ont utilisé la brique, emblématique de la Ville rose.
Pour la Toulouse School of Economics, les architectes ont utilisé la brique, emblématique de la Ville rose. photo courtesy of Dennis Gilbert

Toutes leurs réalisations ont en commun une volonté de favoriser les interactions entre les usagers. Le jury a également célébré « une attitude responsable envers l’environnement et une capacité à proposer une architecture tout en embrassant le caractère unique de chacun des lieux où elles travaillent ». A l’occasion d’une cérémonie officielle qui se tiendra au printemps, Yvonne Farrell et Shelley McNamara recevront la médaille du Pritzker Prize assortie d’un chèque de 100 000 dollars…

Universita Bocconi à Milan.
Universita Bocconi à Milan. photo courtesy of Federico Brunetti
Universita Bocconi à Milan.
Universita Bocconi à Milan. photo courtesy of Federico Brunetti
A l’intérieur du campus UTEC à Lima (Pérou).
A l’intérieur du campus UTEC à Lima (Pérou). photo courtesy of Iwan Baan
Toulouse School of Economics.
Toulouse School of Economics. photo courtesy of Dennis Gilbert
Toulouse School of Economics.
Toulouse School of Economics. photo courtesy of Dennis Gilbert
Medical School University de Limerick (Irlande).
Medical School University de Limerick (Irlande). photo courtesy of Dennis Gilbert

The good concept store La sélection IDEAT