Pour M éditions, Francesco Balzano crée des micro-architectures de marbre

Spécialisées dans le travail de la pierre depuis 1985, les Marbreries de la Seine se sont entichées du designer Francesco Balzano et lui ont demander de relever le pari de l’édition. Il signe « Dolce », une première collection de mobilier 100% minérale.

Après trois décennies au service d’architectes, décorateurs et designers internationaux, Les Marbreries de la Seine déploient une nouvelle corde à leur arc avec M Editions. Porté par l’inauguration de son nouveau showroom parisien, le fabricant spécialisé dans le travail de la pierre se dédouble en éditeur et dévoile sa première collection de mobilier : cinq pièces qui captent à coup sûr le regard, grâce à l’opulence d’un marbre Quatre Saisons, judicieusement assagie par les lignes de Francesco Balzano.

Table Haute Dolce de Francesco Balzano pour M Editions.
Table Haute Dolce de Francesco Balzano pour M Editions. DR

Habituée à collaborer avec des figures telles que Charles Zana ou Mathieu Lehanneur, la maison familiale fondée en 1985 a opté pour le profil « émergent » de Francesco Balzano, afin de stimuler les savoir-faire de ses artisans basés dans l’Est parisien et le Nord de l’Italie. A la tête de son propre studio depuis 2018, le designer a eu carte blanche pour élaborer une gamme composée d’une table basse, d’un guéridon, de deux tables hautes et d’un tabouret, tous conçus comme autant de « micro-architectures ».

Guéridon Dolce de Francesco Balzano pour M Editions.
Guéridon Dolce de Francesco Balzano pour M Editions. DR

Ancien directeur de projet chez Joseph Dirand, où il cultive pendant huit ans son amour de la pierre, le créateur assouvit enfin sa passion pour le marbre Quatre Saisons : «  Il s’agit d’un marbre que je voulais travailler depuis très longtemps. Un marbre français, en provenance des Pyrénées, qui collait parfaitement à l’idée que je me faisais de cette collection, soit un hommage au vocabulaire architectural italien et à la Dolce Vita des années 50 », raconte ce Parisien de 39 ans, aujourd’hui installé à proximité du parc Monceau.

Tabouret Dolce de Francesco Balzano pour M Editions.
Tabouret Dolce de Francesco Balzano pour M Editions. DR

En contraste avec la polychromie et les textures de la pierre, chaque silhouette privilégie la sobriété, avec des piétements qui évoquent les colonnades ou des jeux de courbes et de contre-courbes qui rappellent les arches de l’architecture romaine. Des références que le designer doit à son père italien, comme à sa formation en architecture effectuée à l’école de Paris La Villette, après un premier diplôme en architecture d’intérieur passé à Penninghen. Depuis, il développe sans relâche une « approche architecturale, minimale, monolithique et mono-matière » dans tous ses projets, notamment dans la chocolaterie Damyel, qu’il a récemment réalisée à quatre mains avec la galeriste et architecte d’intérieur Jessica Barouch.

Table basse Dolce de Francesco Balzano pour M Editions.
Table basse Dolce de Francesco Balzano pour M Editions. DR

Entre un banc en résine présenté chez Théorème Editions et une future collection en verre pour la maison Veronese, Francesco Balzano s’apprête déjà à renouer avec le marbre avec une série de pièces à découvrir chez l’éditeur suisse Frédéric Ormond lors du prochain salon parisien du PAD. Quant à M Editions, fort du prestigieux carnet d’adresses des Marbreries de la Seine, il annonce deux nouvelles cartes blanches pour la seule année 2020…

The good concept store La sélection IDEAT