Collectible 2020 : Les dernières tendances du design s’exposent à Bruxelles

IDEAT a pu visiter en avant-première la foire Collectible de Bruxelles (jusqu’au 8 mars 2020), où s’exposent les dernières tendances du design de galerie. Notre sélection retrace les nouveautés qui ont fait le buzz et les stands les plus intéressants de cet événement devenu incontournable en seulement deux ans… Avant-garde, arts décoratifs, néo-artisans et vintage 2020 : découvrez nos quatre tendances !

L’avant-garde

 

Valérie Traan (BE) et Muller van Severen (BE)
Lieu d’exposition de pièces exceptionnelles vouées à durer aussi bien chez les collectionneurs que dans l’espace médiatique, Collectible est aussi le lieu des premières fois. La galerie Valérie Traan dévoile ainsi le nouveau tournant de l’univers esthétique du duo belge Muller Van Severen. Voici donc « All tubes », une collection tout en aluminium tubulaire composée de deux cabinets (l’un fixé au mur, l’autre posé au sol), d’une chaise et d’un banc. C’est simple et lisse, sans vis apparentes. Cette collection se dévoilera à la villa Cavrois (Nord), à partir du 13 mars dans le cadre de Lille 2020.


Everyday Gallery (BE)

Chaise Alfa de Schimmel et Schweikle (Everyday Gallery, Anvers).
Chaise Alfa de Schimmel et Schweikle (Everyday Gallery, Anvers). Anna Aagaard

A Bruxelles, au cœur de l’Europe, impossible de deviner la nationalité d’un stand de Collectible. En revanche, il est intéressant de voir comment les frontières entre design et art évoluent. Chez l’Anversoise Everyday Gallery, en écoutant le récit du processus de création des chaises Blown up du duo Schimmel & Schweikle, on est clairement dans le design expérimental ! La silhouette de cette assise a été déformée et grossie sur écran avant d’être réalisée en plastique recyclé puis recouverte d’une pâte de liège. Le résultat donne plus envie de la contempler que de s’asseoir dessus. Même impression de mobilier-sculpture pour la chaise de Decio Studio.


Galerija Vartai (LT)

Collection Envisione Confort des Lituaniens Vytautas Gecas et Marija Puipaite (Galerija Vartai).
Collection Envisione Confort des Lituaniens Vytautas Gecas et Marija Puipaite (Galerija Vartai). DR

Les designers lithuaniens Marija Puipaite et Vytautas Gecas sont venus à Collectible présenter « Envisione Confort », soit deux fauteuils et une console qui ne suivent aucune tendance identifiable. S’arrêter un instant sur l’espace de la Galerija Vartai incite cependant à prendre le pouls de la création contemporaine balte. Même si on croit voir des forêts de bouleaux dans les multiples pieds tubulaires, les deux designers sont passés par la Design Academy d’Eindhoven, ils privilégient donc la créativité et l’expérimentation. Le temps d’une résidence d’artiste à Paris, ils ont surtout cherché, disent-ils, à faire le mobilier le plus organiquement protecteur selon elle, et le plus techniquement transparent selon lui.


Husk (FR)

Chaise And it was all like Shiny Chair de Maxim Sherbakov (Galerie Husk).
Chaise And it was all like Shiny Chair de Maxim Sherbakov (Galerie Husk). DR

Partant de l’idée que lampes et sièges sont les pièces de design les plus collectionnées, Chloé Valette, curatrice et journaliste, entame à Collectible une conversation entre des objets divers créés spécialement pour l’occasion, comme la chaise « And it was all, like, Shiny chair » en aluminium et métal brossé du designer Maxim Sherbakov (studio Supaform). L’harmonie de ses proportions repose curieusement sur ses volumes volontairement dissonants.


Destroyers builders (Valerie Objects et Valerie Traan)

Tables basse de Destroyers/Builders (Galerie Valerie Traan).
Tables basse de Destroyers/Builders (Galerie Valerie Traan). DR

Designer belge de l’année 2020, Linde Freya Tangelder de Destroyers/builders a créé des tables basses aubergine, dont on ne sait en quel matériau elles sont faites tant elles sont lisses. Dans tout ce qu’on voit, on sent cependant la légère irrégularité qui révèle la main de l’artisan.


ToolsGalerie (FR)

Vases de Floriane Dulurieb (Tools Galerie).
Vases de Floriane Dulurieb (Tools Galerie). DR

A Collectible, on découvre les choix personnels des galeristes. Loic Bigot y représente Paris et la France mais de la façon la plus personnelle possible avec sa ToolsGAlerie. Les vases Lichen de Floriane Dulurieb (5 exemplaires) ressemblent à des gratte-ciels envahis par la végétation. Le galeriste les présente avec des fleurs.


Rademakers Gallery (NL)

Table de réunion de Pien Post (Rademakers Gallery).
Table de réunion de Pien Post (Rademakers Gallery). DR

On parle souvent de zone grise entre art et design. Chez Rademakers Gallery, la balance semble pencher du côté de l’art le plus contemporain avec cette valise à roulettes en Altuglas transparent laissant apparaître la dépouille d’un rat (!!!). De son côté, la jeune designeuse Pien Post réinjecte du design dans la formule avec une table et ses chaises sources de déséquilibre si on ne s’assoit pas en mettant bien les longs accotoirs sur le plateau de ladite table. Sinon, chute assurée ! Pas de meilleure table de réunion puisqu’on est obligé de se regarder en face !


Zaventem ateliers (BE)

Raquette de ping-pong de Charles Schambourg.
Raquette de ping-pong de Charles Schambourg. DR

Avec le designer belge Lionel Jadot, amphytrion des Zaventem Ateliers, ancienne fabrique de papier magistralement remasterisée où sont venus s’installer designers et créateurs, l’heure est au cadavre exquis. Chacun y a mis de son talent et de son savoir-faire pour réaliser une table de ping-pong absolument unique. Mention spéciale à Charles Schambourg pour la beauté des raquettes réalisées. Le designer Lionel Jadot rajoute que celles en porcelaine de Pascale Risbourg fonctionnent parfaitement !

 

The good concept store La sélection IDEAT