Circulation(s) concentre les futurs talents de la photo européenne

Le Festival Circulation(s), consacré à la photographie émergente en Europe, fête cette année ses 10 années d’existence. Avec 382 photographes exposés depuis sa naissance en 2011, l’événement basé au CentQuatre à Paris a vite trouvé un public. Sur une décennie, 300 000 visiteurs ont découvert des auteurs qui ont poursuivi, depuis, leur chemin dans la création. Pour cette édition spéciale, le festival voit grand avec 45 artistes, 300 œuvres, 42 projets déployés et 16 nationalités représentées, le tout sur 2 000 m2 d’exposition.

New Dutch Views #6 (The Netherlands, 2018) de Marwan Bassiouni.
New Dutch Views #6 (The Netherlands, 2018) de Marwan Bassiouni. Marwan Bassiouni

C’est dire la volonté des organisateurs de frapper les esprits pour cette date anniversaire. Installé depuis plusieurs années au CentQuatre, l’événement bénéficie d’une plus vaste audience et élargit ses invitations, dont celle adressée à l’ancienne galerie Taik Persons, rebaptisée « Persons Projects ». Le lieu, fondé en 1995 à Helsinki et établi à Berlin depuis 2005, a exposé des artistes marqués par la pratique conceptuelle et qui forment désormais « l’école d’Helsinki ».

Lucia d’Anita Scianò, extrait de la série « Agiografie » (2019).
Lucia d’Anita Scianò, extrait de la série « Agiografie » (2019). Anita Scianò

L’autre invité, la FAMU à Prague, permet de découvrir l’une des plus anciennes écoles de cinéma du monde. Un département photo y a été créé en 1975, où procédés de photographie classique et techniques numériques se côtoient. Un focus sur la Biélorussie consacre les travaux de Pavel Grabchikov, Ihar Hancharuk, Maxim Sarychau et Masha Svyatogor sur des sujets d’actualité : culte de la violence, censure, répression… Enfin, parmi cinq sections thématiques, celle intitulée « Ceux que l’on ne voit pas » interroge l’engagement, de la mobilisation individuelle au militantisme collectif.

Image de Maroussia Prignot et Valerio Alvarez (Nosovereignauthor.be), tirée d’un travail surles conditions de vie des réfugiés dans des centres d’asile en Belgique.
Image de Maroussia Prignot et Valerio Alvarez (Nosovereignauthor.be), tirée d’un travail sur
les conditions de vie des réfugiés dans des centres d’asile en Belgique. ALVAREZ Maroussia _ ALVAREZ Valerio
La Glace, Alzheimer, de Marvin Bonheur (2014).
La Glace, Alzheimer, de Marvin Bonheur (2014). Marvin Bonheur

Flash info

La photographie devient une voix pour alerter sur des situations méconnues, pointer des inégalités, souligner des discriminations. Joan Alvado, Maxime Franch, Anton Shebetko, Marinka Masséus ou Schore Mehrdju placent ainsi leur production au service d’une cause. La section « Explorations photographiques » réunit des artistes qui singularisent la forme de leurs recherches. Superpositions, collages et découpages illustrent ces pratiques proches de l’installation et permettent de balayer le spectre large du médium. En ce sens, Circulation(s) continue de jouer son rôle de tremplin et de laboratoire pour la jeune génération européenne.

Photo tirée de la série « The Children of Carrowbrowne » de Tamara Eckhardt.
Photo tirée de la série « The Children of Carrowbrowne » de Tamara Eckhardt. Tamara ECKHARDT
Extrait de la série « Cut it short » des Polonais Michal Solarski et Tomasz Liboska.
Extrait de la série « Cut it short » des Polonais Michal Solarski et Tomasz Liboska. LIBOSKA & SOLARSKI

> « Circulation(s), festival de la jeune photographie européenne ». Au CentreQuatre-Paris, du 14 mars au 10 mai.

 

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT