Icône du XXIe siècle : La chaise Bold du studio Big Game (2009)

Impossible de la confondre avec une autre ! Ultra charismatique avec sa silhouette en tubes de mousses, la chaise Bold a bâti la renommée de ses créateurs (le studio Big Game), comme de son éditeur (Moustache). Jamais démenti depuis son lancement en 2009, son succès valait bien quelques déclinaisons…

Le fauteuil Wassily (1926) de Marcel Breuer, la chaise S 33 (1926) de Mart Stam, l’assise S 533 (1927) de Ludwig Mies van der Rohe… Les icônes du mobilier utilisant le tube d’acier ne manquent pas ! Toujours incontournables près d’un siècle après leur création, ces références nourrissent au début des années 2000 l’imagination du studio Big Game pour donner naissance à la chaise Bold. A peine formé, le trio de designers composé de Grégoire Jeanmonod, Elrich Petit et Augustin Scott de Martinville souhaite alors « réaliser une chaise 100 % en tubes. »

La chaise Bold, définitivement graphique…
La chaise Bold, définitivement graphique… Moustache

« Inspirés par les classiques du Bauhaus, nous réalisons dès 2004 des tests de chaises en tube métallique cintré […]. Nous sommes séduits par l’idée d’une ligne continue qui dessine un objet en volume », raconte Big Game dans Objets du quotidien. Travaux de design Industriel, sa première monographie parue en 2019. « Pour obtenir une chaise qui ne soit visuellement que “lignes” », le studio lausannois décide de faire l’impasse sur les surfaces des dossiers et des assises. Comment ? En créant un rembourrage en mousse polyuréthane qui épouse fidèlement les tubes d’une structure métallique.

Ici déclinée en vert forêt, l’assise du studio Big Game a nécessité de nombreux tâtonnements avant d’être produite.
Ici déclinée en vert forêt, l’assise du studio Big Game a nécessité de nombreux tâtonnements avant d’être produite. Moustache

A la recherche d’un revêtement adapté, après s’être alliés au Belge Drisag pour le garnissage, les trois compères n’ont d’autres solutions que de s’associer à… un fabricant de chaussettes ! Le seul capable de gainer les tubes de mousses de leur création, grâce un cylindre de tissu XXL qu’il tricote spécialement pour l’occasion. Déhoussable, le textile permet d’alterner les teintes parmi les treize coloris disponibles au sein du catalogue de Moustache. Né sous la houlette de Stéphane Arriubergé et Massimiliano Iorio, l’éditeur de mobilier français flaire le succès et choisit Bold pour ouvrir sa collection inaugurale en 2009.

Pour fêter ses 10 ans, l’éditeur Moustache propose depuis l’année dernière des revêtements illuminés de paillettes.
Pour fêter ses 10 ans, l’éditeur Moustache propose depuis l’année dernière des revêtements illuminés de paillettes. Moustache

Cinq ans après avoir fondé Big Game, les anciens élèves de l’Ecal ont déjà lancé la mode des trophées de chasse déco, collaboré avec la galerie Kreo pour le tapis Flatpack et eu droit à une exposition au Grand Hornu. Mais de leur propre aveu, la chaise Bold a marqué un tournant dans leur carrière. Avec son design gonflé et un nom qui évoque malicieusement l’univers de la typographie, elle compte désormais parmi les best-sellers de Moustache. A tel point que pour ses dix ans, l’éditeur lui a offert trois nouvelles finitions, délicatement pailletées, encore disponibles aujourd’hui.

La famille Bold s’est agrandie au fils des ans…
La famille Bold s’est agrandie au fils des ans… Moustache

Egalement déclinée en banc depuis 2014, et en tabouret avec un piétement qui joue d’une nouvelle symétrie depuis 2019, Bold incarne à merveille le style enjoué et graphique, mais toujours simple, du studio Big Game. Et, consécrations ultimes, après avoir rejoint les collections du MoMA et du MAD, elle vient tout juste d’intégrer le Vitra Design Museum. Assurément, Big Girl You Are Beautiful !

Dernier né de la gamme Bold, le tabouret (Moustache)…
Dernier né de la gamme Bold, le tabouret (Moustache)… DR

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT