Portrait : Frank Lloyd Wright (1867-1959), le père de l’architecture moderne

Au moment où la société industrielle prenait son essor, Frank Lloyd Wright (1867-1959) a su réinventer le lien entre nature et architecture. Portrait d’un des pères fondateurs du modernisme qui, en soixante-dix ans de création, a révolutionné l'art de bâtir autant que la façon de penser nos intérieurs.

La vocation de Frank Lloyd Wright ne doit rien au hasard… Durant ses premiers mois dans le Wisconsin auprès de parents férus d’art, sa mère couvre les murs de sa chambre de croquis de cathédrales anglaises. Toujours pour stimuler son appétence pour le bâti, elle lui achète ensuite des jeux de construction avec lesquels il crée des structures simples, lisibles… ce qui deviendra un signe distinctif de son style architectural.

En soixante-dix ans de carrière, l’architecte Frank Lloyd Wright (1867-1959) a profondément marqué l’histoire de sa discipline.
En soixante-dix ans de carrière, l’architecte Frank Lloyd Wright (1867-1959) a profondément marqué l’histoire de sa discipline. DR

Après des études de génie civil à Chicago, il trouve un stage dans le cabinet d’architecture Joseph Lyman Silsbee. Néanmoins, Wright se lasse vite du conformisme de son patron et s’en va rejoindre le prestigieux cabinet d’Adler & Sullivan, plus novateur. C’est auprès de ce dernier qu’il prend goût à la création de nouveaux codes architecturaux. Il apprend vite et construit beaucoup. Son train de vie fastueux – il appréciait les vêtements et les véhicules coûteux –, l’amène à travailler en sous-main pour des clients privés. Cela ne plaît pas à son mentor qui le congédie en 1893.

Plus connus pour ses réalisations architecturales, Frank Lloyd Wright a également signé de nombreuses pièces de mobilier, dont certaines sont encore éditées par Cassina.
Plus connus pour ses réalisations architecturales, Frank Lloyd Wright a également signé de nombreuses pièces de mobilier, dont certaines sont encore éditées par Cassina. DR

Le père fondateur du style Prairie

A Marysville (Ohio), cette maison de Frank Lloyd Wright incarne tous les préceptes du style « Prairie School ».
A Marysville (Ohio), cette maison de Frank Lloyd Wright incarne tous les préceptes du style « Prairie School ». DR

Après six années passées à leur service, l’architecte se décide à ouvrir sa propre agence afin de pouvoir exprimer ses idées révolutionnaires. Il s’installe avec de jeunes confrères, tous influencés par le mouvement Arts & Crafts. Leur volonté de rupture se traduit par l’horizontalité du bâti (pas plus de deux étages), la simplicité des ornements, la présence de balcons et de toits en surplomb grâce à l’utilisation de l’acier… Les fenêtres s’étirent en rubans et le mobilier est intégré aux cloisons. Baptisé ainsi en hommage aux plaines du Midwest, le style « Prairie School » est né.

Maison et studio de l’architecte situé à Oak Park, dans la banlieue de Chicago.
Maison et studio de l’architecte situé à Oak Park, dans la banlieue de Chicago. DR

Fasciné par l’architecture japonaise, Wright promeut en plus un mode de construction qui place extérieur et intérieur sur un pied d’égalité. Ces préceptes sont visibles dans sa maison, construite dans le quartier d’Oak Park et qui lui sert de laboratoire architectural. Ils sont officiellement mis en application dès sa première commande personnelle : la maison Winslow (1893).

Avec la maison Winslow (Illinois), l’architecte tente pour la première fois de revisiter le modèle de la maison traditionnelle.
Avec la maison Winslow (Illinois), l’architecte tente pour la première fois de revisiter le modèle de la maison traditionnelle. DR

The good concept store La sélection IDEAT