Nouvel éditeur : Trame vogue sur la culture méditerranéenne

Direction Meknes, dans les montagnes de l’Atlas, pour partir à la découverte de la première collection de Trame, nouvelle marque française qui entend donner un coup de fouet à l’artisanat méditerranéen.

Après son lancement au mois de janvier, la marque Trame fait parler d’elle en ce début de printemps. Cette nouvelle maison dédiée aux objets et accessoires de décoration, vient de lancer son e-shop. Sur cette plateforme se dévoile « A voyage to Meknes », sa première collection qui tend un pont entre les rives de la Méditerranée.

Tapis Into Each Other de Maddalena Casadei (Trame).
Tapis Into Each Other de Maddalena Casadei (Trame). DR

L’artisanat marocain vu par les designers européens, tel pourrait être le mot d’ordre de cette collection inaugurale. Dessinée à six mains, elle convie la designer franco-suisse Julie Richoz, son homologue Italienne Maddalena Casadei et la créatrice Maria Jeglinska basée à Varsovie. Encore méconnues du grand public mais déjà remarquées pour leurs collaborations avec Vitra ou la galerie Kreo, les trois créatrices joignent désormais leurs talents aux savoir-faire de tisserandes et de céramistes marocains.

Plats, bols, tasses et assiettes Giro, signés Julie Richoz (Trame).
Plats, bols, tasses et assiettes Giro, signés Julie Richoz (Trame). DR

Auteur d’une gamme de tapis et de céramiques, d’une collection de vaisselle et d’un plaid, le trio s’est inspiré du mariage qui a failli unir le sultan de la ville de Meknes à Madame de Blois, une des filles illégitimes de Louis XV. Un prétexte romantique pour porter un nouveau regard sur les couleurs et les objets qui font la culture du Maroc, notamment sa fameuse palette de bleus soutenus, contrastant avec des jaunes, des roses et des orangés lumineux.

Tapis Noise et Stereo de Julie Richoz (Trame).
Tapis Noise et Stereo de Julie Richoz (Trame). DR

Mouchetés ou texturés, lisibles au premier coup d’œil ou si subtils qu’ils en deviennent presque invisibles, les motifs des tapis contrebalancent les aplats des céramiques et la sobriété générale des lignes. Alors que les jeux de rythmes et de répétition évoquent le patronyme de l’éditeur, celui-ci regarde déjà vers l’avenir et promet « des lignes plus chaotiques » au sein de ses futures collections.

Plaid Entwine de Maria Jeglinska et céramiques Into Each Other de Maddalena Casadei (Trame).
Plaid Entwine de Maria Jeglinska et céramiques Into Each Other de Maddalena Casadei (Trame). DR

Après cette escale dans l’Atlas marocain, Trame entame un périple autour de la Grande Bleue et annonce de nouvelles collaborations entre designers internationaux et artisans du bassin méditerranéen. Le début d’une longue odyssée créative…

Vaisselle Giro de Julie Richoz (Trame).
Vaisselle Giro de Julie Richoz (Trame). DR

Thématiques associées

The Good Spots Destination Maroc

The good concept store La sélection IDEAT