Best-of : Nos 5 meubles et objets préférés de mars 2020

Même en temps de confinement, designers et éditeurs continuent de travailler sur des meubles qui rendent nos intérieurs plus beaux et faciles à vivre. La rédaction d’IDEAT vous livre ses coups de cœur du mois de mars 2020.

1/ Chaise Frisée (Billiani)

Chaises Frisée de Cristina Celestino (Billiani, 2020).
Chaises Frisée de Cristina Celestino (Billiani, 2020). DR

Billiani incarne la longue tradition de fabrication de chaises en bois dans la région italienne du Frioul, près des frontières autrichienne et slovène. Etablie en 1911, cette entreprise familiale a longtemps travaillé comme sous-traitant, mais elle veut désormais s’émanciper. Pour ce faire, elle a fait appel en 2019 à une enfant du pays, Cristina Celestino, pour assurer sa direction artistique. La designer a commencé par revamper le logo puis elle a dessiné deux assises, qui devaient être présentées au Salon de Milan. Celle qui incarne le renouveau du design italien fait une nouvelle fois mouche avec son style très décoratif. Disponible avec ou sans accoudoir, sa chaise en frêne ou hêtre Frisée joue de sa fantaisie tout en conservant une classe typiquement italienne. Pour plus de confort, son assise peut être habillée de mousse.
> Chaise Frisée de Cristina Celestino, prix sur demande, Billiani.

La famille Frisée capturée par le photographe Mattia Balsamini dans la Plecnik House à Ljubljana (Slovénie).
La famille Frisée capturée par le photographe Mattia Balsamini dans la Plecnik House à Ljubljana (Slovénie). Mattia Balsamini

2/ Table basse Raiz (ETEL)

Tables basses Raiz de Patricia Urquiola (ETEL).
Tables basses Raiz de Patricia Urquiola (ETEL). DR

L’éditeur brésilien ETEL s’est fixé pour mission de fabriquer un mobilier en phase à la fois avec l’héritage du pays en termes de design et avec les exigences écologiques d’exploitation des bois tropicaux. Depuis cinquante ans, il réédite le mobilier des plus grands créateurs brésiliens (Oscar Niemeyer, Lina Bo Bardi, Sergio Rodrigues…) tout en renouvelant son catalogue avec des pièces élaborées par des créateurs contemporains. La dernière à avoir rejoint ses rangs n’est autre que Patricia Urquiola. La plus milanaise des designers espagnols a planché sur quatre meubles : une console, un trolley et deux tables basses. Ces dernières marient des essences amazoniennes certifiées FSC à des plateaux en Marwoolus, un matériau composite qui recycle des déchets de marbre et de laine.
> Table basse Raiz de Patricia Urquiola, prix sur demande, ETEL.

Patricia Urquiola avec Tony Chambers (Wallpaper) et Lissa Carmona, présidente d’ETEL, en mars 2020.
Patricia Urquiola avec Tony Chambers (Wallpaper) et Lissa Carmona, présidente d’ETEL, en mars 2020.

3/ Tampons Dominos (Le Tampographe Sardon)

Domino, une collection de tampons pour tout décorer chez soi.
Domino, une collection de tampons pour tout décorer chez soi. Le Tampographe Sardon

Vincent Sardon a choisi de s’exprimer par un art original : le tampon. Parmi ses derniers modèles, on trouve ce kit qui permet de se prendre pour un dominotier, ces artisans des XVIIIe et XIXe siècles qui décoraient des papiers peints, livres et cartons à chapeaux au moyen de planches de bois gravées. Son kit « Domino » comprend 12 tampons à marier pour composer ses propres décors et embellir ses objets du quotidien.
> Kit Domino, 50 €, Le Tampographe Sardon.

A vous de choisir quelles encres utiliser…
A vous de choisir quelles encres utiliser…

4/ Fauteuil Dragon (Kenneth Cobonpue)

Les deux versions du fauteuil Dragon (Kenneth Cobonpue).
Les deux versions du fauteuil Dragon (Kenneth Cobonpue). DR

Depuis son studio/atelier situé sur l’île de Cebu, aux Philippines, le designer Kenneth Cobonpue élabore un nouveau langage de formes pour le design du Sud-Est asiatique. Ancré dans la culture locale du rotin tressé, il modernise les traditions avec un mobilier aux lignes audacieuses. Conçu pour l’intérieur, son fauteuil Dragon déploie une géométrie aérienne et anguleuse autour d’une assise confortable. Un trône contemporain dont l’impact est renforcé par son mélange de noir et de rouge.
> Fauteuil Dragon, Kenneth Cobonpue, prix sur demande.

Le Dragon en impose dans un intérieur…
Le Dragon en impose dans un intérieur…

5/ Chaise Duo (Fritz Hansen)

Vico Magistretti en plein travail dans les ateliers de Fritz Hansen en 1997.
Vico Magistretti en plein travail dans les ateliers de Fritz Hansen en 1997. DR

A l’âge de 77 ans, le maestro milanais Vico Magistretti (1920-2006) décide de créer une chaise en placage. Pour ce faire, il décide de s’adresser au fabricant européen le plus en pointe dans ce matériau : le Danois Fritz Hansen. Il s’installe donc pour quelque temps dans le département design et élabore avec les ingénieurs maison l’assise Duo, l’une des dernières de sa longue carrière. Son originalité tient d’abord à son piètement qui ne fait qu’un avec les accoudoirs qui équilibrent le dessin de la chaise. A l’occasion du 100e anniversaire de la naissance de Magistretti, la Duo ressort dans une version agrémentée de coussinets sur ses accoudoirs.
> Chaise Vico Duo de Magistretti, à partir de 225 € (Fritz Hansen).

La Duo n’a pas pris une ride, surtout dans sa nouvelle version toute noire, disponible depuis fin mars 2020.
La Duo n’a pas pris une ride, surtout dans sa nouvelle version toute noire, disponible depuis fin mars 2020. DR

 

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT