Comment l’éclairage peut changer l’expérience d’un hôtel

Dans un hôtel, l’ambiance qu’architectes ou décorateurs souhaitent établir passe en grande partie par l’éclairage. La preuve par 12 établissements qui ont mis la lumière en avant.

Sammode à la La Grande-Cloche (Bruxelles)

A La Grande Cloche, Sammode expose dans un hôtel une grande partie de son catalogue.
A La Grande Cloche, Sammode expose dans un hôtel une grande partie de son catalogue.

Sammode a récemment apporté ses lumières à La Grande Cloche. Ouvert en 1840, le plus ancien hôtel de Bruxelles a été repris par Fabian et Isabelle Henrion et rénové par Malika de Hemptinne, de l’agence AS Built Architects. Pas moins de 340 luminaires du fabricant français y ont trouvé place dans tous les espaces : l’accueil, le restaurant PastaMadre, les chambres et salles de bains, les espaces de détente… Parmi eux, les modèles Bendz, Musset Silver, Brueghel, le plafonnier G13 (collection « Sammode-Pierre Guariche »), les baladeuses Balke Coal et Balke Copper et les suspensions Vendôme Brass.


Lladro au Palacio Vallier (Valence)

Au Palacio Vallier, le céramiste Lladrò démontre qu’il sait aussi fabriquer des luminaires.
Au Palacio Vallier, le céramiste Lladrò démontre qu’il sait aussi fabriquer des luminaires.

La marque espagnole de porcelaine d’art Lladró produit également des luminaires, qui représentent d’ailleurs pour elle un axe important de développement. En décembre dernier, le Palacio Vallier a ouvert ses portes à Valence, en Espagne. Pour l’occasion, Lladró a donné son nom à une suite de luxe et au lounge bar. Elle a aussi créé une version spéciale du lustre Niagara, de Bodo Sperlein, constituée d’une nuée de petites fées en porcelaine. Enfin, l’hôtel s’est doté dans l’escalier principal de lampes de la collection « Lightbloom », signée Marcel Wanders.


Artemide au Modernist Hotel (Trieste)

Au Modernist Hotel, place aux classiques d’Artemide.
Au Modernist Hotel, place aux classiques d’Artemide. ROBERTO PASTROVICCHIO

Situé dans le cœur historique de Trieste (Italie), près de la Piazza Borsa, l’hôtel Modernist vient d’être restauré sous la direction d’Ana Jokic. L’architecte l’a transformé en un endroit un brin décalé et coloré, au dynamisme apparent, tout en conservant quelques traces du passé. Les espaces communs sont éclairés avec le système A.24 en finition cuivre, d’Artemide, qui souligne les stucs et détails architecturaux, mais aussi le mobilier et les finitions. Les chambres pour leur part accueillent au choix les lampes Tolomeo, Miconos, Nh1217 ou Discovery, pour offrir de multiples ambiances.


Flos au Sereno Hotel (Lac de Côme)

Flos, un classique de l’éclairage italien au Sereno Hotel.
Flos, un classique de l’éclairage italien au Sereno Hotel.

Lors de son ouverture en 2016, Il Sereno a fait grand bruit. Et pour cause, l’hôtel imaginé par la talentueuse Patricia Urquiola revisite les codes du luxe et apporte au lac de Côme une nouvelle adresse de prestige. Pour accompagner l’architecture intérieure et la richesse des matières, la designer a choisi Flos afin de proposer des solutions d’éclairage. La marque italienne a ainsi fourni la lampe Serena et les suspensions Chasen, que Patricia Urquiola a elle-même conçues, la Snoopy, d’Achille & Pier Giacomo Castiglioni, des modèles IC Lights, de Michael Anastassiades, et Bonjour, de Philippe Starck. Un joli festival !


Arpel à l’Auberge du Paradis (Saône-et-Loire)

Suspensions Multiverse (Arpel) à l’Auberge du paradis (Saône-et-Loire).
Suspensions Multiverse (Arpel) à l’Auberge du paradis (Saône-et-Loire). © DAVID BORDES

Arpel Lighting, l’éditeur dirigé par le designer FX Balléry, intervient sur de multiples projets de « contract ». L’éditeur français accompagne par exemple Thierry d’Istria, créateur du modèle Multiverse, dans ses réalisations, comme le Novotel de Blois (41) ou celui de Saint-Étienne (42). Cette référence est depuis entrée au catalogue. Pour l’Auberge du Paradis, à Saint-Amour-Bellevue (71), Arpel Lighting a fourni des luminaires de la collection « U-Series ». Ce modèle très polyvalent signé Sylvain Willenz peut s’utiliser en version simple avec un seul module en forme de U (U1) ou se combiner pour se composer sur mesure.


The good concept store La sélection IDEAT