Vitra : quand le printemps
tourne les têtes !

« Enivrez-vous », tonnait Baudelaire. « De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise. Mais enivrez-vous. » Et bien, notre choix est fait. Avec le retour des beaux jours, nous serons ivres de printemps et de déco ! Un charmant cocktail servi avec élégance par Vitra, groupe suisse dont le projet se résume – mais le mot est-il bien choisi ? – à embellir nos vies depuis les années 1950. Spring is coming...

Volets clos et feu qui crépite dans l’âtre de la cheminée : l’hiver invite à se calfeutrer dans un cocon de douceur. Un réflexe résolument « Home sweet home » que l’on abandonne volontiers dès le retour des beaux jours. Quand le printemps fait s’ouvrir les portes-fenêtres et autres baies coulissantes, la maison fusionne comme par magie avec son environnement naturel. Aux uns le salon et la caresse enveloppante du sofa Jasper Morrison, aux autres la terrasse et le design énigmatique de la Panton Chair monobloc. Regards croisés et rires entremêlés. Subtil dialogue où s’estompent les frontières jusqu’ici marquées de l’indoor et de l’outdoor.

Le design de la Panton Chair Monobloc harmonise l’indoor comme l’outdoor…
Le design de la Panton Chair Monobloc harmonise l’indoor comme l’outdoor…

L’harmonisation de l’indoor avec l’outdoor

C’est peut-être cela la géniale intuition de la Spring Campaign orchestrée par Vitra : faire s’unir, le temps de la belle saison, l’intérieur et l’extérieur de nos nids douillets. Il suffit de fermer les yeux pour imaginer les allées et venues entre la salle à manger et le jardin, la cuisine et le balcon, la véranda et les bords de la piscine. Les Cork Bowl de Jasper Morrison – encore lui – rythment le ballet des boissons fraîches qui vont et viennent sur ces plateaux en liège tourné. Du liège ? Une habile façon de brouiller les cartes entre la déco et la nature ! Mimétisme des matières pour une parfaite harmonie de l’« in » et de l’« out ».

Une décoration qui se fond parfaitement dans la nature.
Une décoration qui se fond parfaitement dans la nature.

Un charme un brin rétro pour une ambiance printanière

Tout à la joie du printemps retrouvé, on se laisse griser par la confusion des ambiances. Où sommes-nous ? Dedans ? Dehors ? Peu importe ! Seuls comptent le délice des températures clémentes et le frôlement des rayons du soleil. Le bonheur fait tourner la tête, comme une valse au son d’un petit orchestre de bistro. Il faut rendre grâce à Ronan et Erwan Bouroullec d’avoir su saisir avec brio l’essence même de cette ambiance printanière. Preuve en est le charme un brin rétro et délicieusement ambigu de leur Bistro Table. Son piétement cruciforme et son plateau gracile évoquent au premier regard l’atmosphère joyeuse des guinguettes d’antan. Clin d’œil amusé à la Belle Époque !

La Bistro Table de Vitra nous plonge dans une atmosphère joyeuse, celle des anciennes guinguettes.
La Bistro Table de Vitra nous plonge dans une atmosphère joyeuse, celle des anciennes guinguettes.

Vitra revisite les classiques sans les dénaturer

Nostalgie, serait-on tenté de se dire. Oui, mais une nostalgie assumée et savamment dosée. Vitra maîtrise l’art et la manière de revisiter les classiques sans jamais les dénaturer. Et sa Spring Campaign ne déroge pas à la règle, en offrant au Standard SP une scène à la mesure de sa réputation. Siège emblématique de la première moitié du XXe siècle, la création de Jean Prouvé a traversé les décennies sans consentir aucune modification de forme. Toujours la même asymétrie entre les pieds arrière et ceux de l’avant. Et toujours le même envoûtement né de cet élégant jeu des contrastes. C’est un fait, les icônes sont éternelles !

Asymétrie entre les pieds arrières et ceux de l’avant : un élégant jeu de contraste.
Asymétrie entre les pieds arrières et ceux de l’avant : un élégant jeu de contraste.

L’heure du printemps…

À ce parti pris de l’ostentation répond la discrétion des pièces dessinées par les légendaires Charles et Ray Eames. Les Eames Shell Chairs sont désormais disponibles dans un revêtement en finition époxy blanche pour les piètements métalliques qui leur donne une expression de légèreté. Poussée à son paroxysme pour la Wire Chair, qui joue la carte de la transparence avec son dossier grillagé et son piétement Tour Eiffel aux lignes aériennes. Le regard glisse sans obstacle à travers cette chaise, qui se fond dans le décor pour mieux le sublimer. La pelouse chatoyante se devine entre ses pieds, l’horizon azur se dévoile derrière son assise. Troublante présence en filigrane qui suggère davantage qu’elle ne dit ! Mais après tout, pourquoi refuser la confusion ? Le printemps sonne l’heure de s’enivrer de beauté, fût-elle discrète…

Des piètements métalliques à la finition époxy blanche, légers comme de l’écume.
Des piètements métalliques à la finition époxy blanche, légers comme de l’écume.

> Découvrir l’ensemble de la Spring Campaign sur le site de Vitra.

The good concept store La sélection IDEAT