Salon de Milan virtuel : Trois lampes super innovantes

Le Salon de Milan annulé, IDEAT vous présente trois nouvelles lampes qui auraient dû y être présentées. Trois visions esthétiques et audacieuses de la lumière…

1/ Lampe Half Dome de Naoto Fukasawa (Kettal)

Figure majeure du design japonais contemporain, Naoto Fukasawa met son dessin précis au service des plus grands éditeurs de mobilier, occidentaux comme nippons (B&B Italia, Alessi, Maruni…). Sa dernière création pour le spécialiste espagnol du mobilier outdoor Kettal est une lampe sur pied inspirée par la Lune et la lumière qu’elle procure. Le design très pur de Fukusawa se traduit par une absence totale de fioriture. Un demi-globe imitant le satellite de la Terre vient se lover au bout d’un pied droit ou incurvé. Sa Half Dome est extrêmement lisible : un socle, un pied et un abat-jour demi-sphérique dont le diamètre se rapproche de celui de la Lune. Ce dernier coulisse sur le pied pour ajuster la direction du faisceau lumineux et il suffit d’effleurer la surface plane pour le mettre en marche. Résistante aux intempéries, la Half Dome ne craindra pas qu’on la laisse dehors pendant les orages estivaux…
> les lampes Half Dome sont disponibles en deux versions et 34 couleurs d’aluminium.

Lampes Half Dome de Naoto Fukasawa (2020, Kettal).
Lampes Half Dome de Naoto Fukasawa (2020, Kettal). DR


 

2/  Lampe Space Table (Moooi)

Chaque mois d’avril, Moooi présente ses nouveautés à Milan dans des scénographies spectaculaires et grandioses. Vu les circonstances exceptionnelles, l’éditeur hollandais dirigé par Marcel Wanders a décidé de tout miser sur une seule lampe. La Space Table est l’œuvre d’un nouveau designer de son écurie : Ward Wijnant. Sorti de la Design Academy d’Eindhoven, où s’écrit l’avant-garde de la discipline, il est ensuite passé par l’atelier de Maarten Baas, où il a pu développer une écriture conceptuelle mais qui se base toujours sur l’usage des matériaux et la manière dont ils peuvent apporter de la singularité à un objet. Durant la journée, sa Space Table Lamp affiche, éteinte, une allure un brin arty mais sage avec ses surfaces miroitées délicatement incurvées qui reflètent et déforment leur environnement. Mais la nuit, une fois allumée, elle se transforme complètement : ses parois deviennent transparentes et laissent admirer les jeux de couleur changeants, dans un esprit néo-disco grâce à un variateur qui agit sur l’intensité et la chaleur des cinq ampoules.
> Space Table Lamp, Moooi. 1 388,40 €. Moooi est représenté en France par l’agence Atù.

De jour, la Space Lamp (Moooi) prend des airs de miroir déformant.
De jour, la Space Lamp (Moooi) prend des airs de miroir déformant. DR
La nuit, la Space Table s’anime de couleurs changeantes.
La nuit, la Space Table s’anime de couleurs changeantes. DR

3/ Collection « Horo » (Masiero)

Pour sa collection de luminaires baptisée « Horo », Pierre Gonalons s’est lui aussi inspiré de la pureté formelle des astres. Editées par Masiero, fabricant installé en Vénétie, ces appliques, suspensions et lampes de table déclinent un disque en verre dont la surface est parsemée de pointes de diamant afin de mieux diffuser la source lumineuse dissimulée dans la base en laiton. Le verre est subtilement teinté de bleu pâle, rose poudré, gris ou vert pour changer l’atmosphère d’une pièce. « La combinaison de finitions et de couleurs créent un excellent équilibre entre mes inspirations puisées dans le design italien des années 1950 et un esprit d’innovation très contemporain », affirme le designer et décorateur parisien.
> Prix sur demande. Masiero.

Suspension Horo de Pierre Gonalons (Masiero).
Suspension Horo de Pierre Gonalons (Masiero). DR
Grappe de lampes Horo (Masiero).
Grappe de lampes Horo (Masiero).

The good concept store La sélection IDEAT