Direction le Japon avec 6 livres dédiés à la culture nippone

Architecture, photographie, gastronomie... Plongez dans la culture nippone avec notre sélection de 6 livres, qui vous feront découvrir le meilleur du Japon.

La structure du zen

Living in Japan, collectif, Taschen, 512 p., 15 €.
Living in Japan, collectif, Taschen, 512 p., 15 €. DR

Inutile de vous encombrer de plusieurs guides, les plus belles adresses du Japon sont toutes réunies dans cet ouvrage, fruit d’une enquête approfondie à la recherche de l’âme nippone. Ryokan traditionnels, maisons contemporaines radicales signées Tadao Ando, Lotus House de Kengo Kuma… Ce livre, plus apaisant qu’une séance de méditation, dégage une incroyable sérénité. On pourrait crier au cliché, mais non, cette anthologie ne fait que révéler ce que le tourisme de masse n’a pas encore détruit, une façon de vivre humble et raffinée, que ce soit au contact du béton brut ou de bois centenaires…
> Living in Japan, collectif, Taschen, 512 p., 15 €.


La langue des chefs du Japon

Japon, le livre de cuisine, de Nancy Singleton Hachisu, Phaidon, 464 p., 45 €.
Japon, le livre de cuisine, de Nancy Singleton Hachisu, Phaidon, 464 p., 45 €. DR

Maquette impeccable, photos inspirantes et recettes savoureuses : ce livre de cuisine est un must. Certaines compositions demandent des ingrédients compliqués à trouver, mais qui, pour la plupart, peuvent être dénichés en ligne. Au-delà d’un guide gastronomique, l’ouvrage est un précis de culture culinaire et de savoir-vivre. À la fin, le glossaire livre le secret des produits, des ustensiles et des techniques de coupe de l’archipel. Des mots que l’on entend fréquemment sans en comprendre le sens et que l’autrice nous permet de nous approprier.
> Japon, le livre de cuisine, de Nancy Singleton Hachisu, Phaidon, 464 p., 45 €.


Passions franco-nippones

Le Japonisme architectural en France, 1550-1930, de Jean-Sébastien Cluzel (dir.), Faton, 400 p., 69 €.
Le Japonisme architectural en France, 1550-1930, de Jean-Sébastien Cluzel (dir.), Faton, 400 p., 69 €. DR

La France nourrit depuis longtemps une passion inébranlable pour le Japon. Un amour qui a connu son apogée au XIXe siècle, lorsque le milieu de l’art s’inspira de la culture nippone pour donner naissance au japonisme. Ce dialogue est mis en exergue à travers divers prismes : l’architecture, le rôle des expositions universelles dans la connaissance de cette civilisation, l’existence de lieux mythiques, comme le cinéma La Pagode ou les jardins du musée Albert-Kahn, ou encore l’histoire de Jumpei Nakamura, premier architecte japonais diplômé des Beaux-Arts, à Paris.
> Le Japonisme architectural en France, 1550-1930, de Jean-Sébastien Cluzel (dir.), Faton, 400 p., 69 €.


Japon, l’art du tissu

Textiles du Japon, de Thomas Murray, Virginia Soenksen et Anna Jackson, Citadelles & Mazenod – Faton, 520 p., 149 €.
Textiles du Japon, de Thomas Murray, Virginia Soenksen et Anna Jackson, Citadelles & Mazenod – Faton, 520 p., 149 €. DR

Marchand d’art et grand collectionneur de textiles japonais, Thomas Murray a vendu toutes ses pièces au Minneapolis Institute of Art l’an dernier. L’occasion de partager sa passion avec le public… Motifs géométriques chez les Aïnous du nord de l’archipel, tissus en fibre, en peau de saumon ou de daim, kimonos ornés de créatures marines et superbe sélection de boros (« guenilles »), des tissus provenant de chutes de textiles usagés dont les décorateurs raffolent.Tout l’esprit du wabi-sabi est là!
> Textiles du Japon, de Thomas Murray, Virginia Soenksen et Anna Jackson, Citadelles & Mazenod – Faton, 520 p., 149 €.


De bois et de béton

Le Charpentier et l’Architecte, de Benoît Jacquet, Teruaki Matsuzaki et Manuel Tardits, Presses polytechniques et universitaires romandes, 436 p., 42 €.
Le Charpentier et l’Architecte, de Benoît Jacquet, Teruaki Matsuzaki et Manuel Tardits, Presses polytechniques et universitaires romandes, 436 p., 42 €. DR

Comment le Japon est-il passé des temples vernaculaires en bois et en papier aux volumes de béton de Tadao Ando ? C’est cette passionnante épopée que raconte cet ouvrage pointu, mais très compréhensible et richement illustré. Les principes architecturaux, le lien avec la nature, la rencontre avec la modernité, l’influence de Le Corbusier, l’état des lieux… Il y est aussi question du rôle considérable du charpentier dans le développement de l’architecture du pays.
> Le Charpentier et l’Architecte, de Benoît Jacquet, Teruaki Matsuzaki et Manuel Tardits, Presses polytechniques et universitaires romandes, 436 p., 42 €.


Ultra-moderne solitude

Inside Japan, de Roberto Badin, éd. Benjamin Blanck, 116 p., 39,95 €.
Inside Japan, de Roberto Badin, éd. Benjamin Blanck, 116 p., 39,95 €. DR

Art éminemment subjectif, la photographie possède le pouvoir d’attraper l’œil du « regardeur » pour le plonger immédiatement dans l’esprit du créateur. Roberto Badin a sillonné des villes japonaises. Il s’y est attaché aux détails et aux gestes du quotidien pour livrer une série intrigante où la foule a cédé la place à la solitude, à l’étrange et au vide. Un travail très graphique pour lequel le photographe n’utilise pourtant ni trépied ni lumière artificielle et que l’on imaginerait volontiers sur de grands tirages tant le silence de ces images nous embarque avec lui.
> Inside Japan, de Roberto Badin, éd. Benjamin Blanck, 116 p., 39,95 €.


 

The good concept store La sélection IDEAT